Les différentes catégories de personnalités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les différentes catégories de personnalités

Message  Freya le Mer 31 Oct 2012 - 16:54

Swift Deer, grand Homme Médecine amérindien, aimait parler avec humour des trois grandes catégories de personnalités : le lénifiant, le distrait et le critiqueur.

a) le lénifiant :
Le lénifiant est une personne particulièrement agréable à vivre pour certains(es). Il ou elle est très accommodant, plaisant, rampant même, acceptant de se plier bassement aux désirs de chacun et ceci dans tous les domaines, prévenant, toujours prêt à vous approuver et même à aller au-devant de vos désirs. Malheureusement, il finit toujours par se sentir incapable de s’exprimer et sans énergie. Il souffre énormément d’un manque d’estime de lui-même et sa vision de lui-même est grandement défavorable. En conséquence, il demeure totalement dépendant et soumis au point qu’il cherche désespérément votre approbation. Mais faites attention à ses intentions si délicates, car personne ne saurait dire ce qu’il pense réellement. Il pense tellement de mal de lui-même, que tôt ou tard, vous pouvez en être certain, il finira par penser du mal de vous. Occupez-vous de lui et patientez jusqu’au moment où il commencera à se plaindre et à dire du mal des autres personnes, et vous saurez alors ce qui vous attend le jour où vous ne pourrez pas être gentil avec lui.

b) le distrait :
Le distrait est un rêveur, une sorte de zombie, jamais présent ici et maintenant, toujours ailleurs, dans les nuages ou vissé sur son siège devant un écran d’ordinateur. Il vit dans une sorte de bulle, sans sensations, sans émotions, à quelque part dans le futur ou dans le passé, empressé de se distraire, d’échafauder des théories ou des histoires abstraites. Il est extrêmement difficile d’avoir une conversation avec lui. Dans l’expectative du futur, il vit dans un monde sans existence réelle et se complait dans son rôle de personne insignifiante. Il n’ait pas capable de faire face à ses propres sensations et par conséquent, il ne se sent pas d’avantage capable de faire front à quoi que ce soit.

c) le critiqueur :
Le critiqueur est la personne hostile qui vous attaque avant même que vous ayez pensé à vous adresser à lui. Il blâme tout le monde alors que vous savez pertinemment que son point de vue est erroné et que vous aurez des problèmes si vous prenez le contre-pied de ce qu’il avance. Il vous regarde et voit en vous ce qu’il n’apprécie pas en lui-même. Il vit très imbu de lui-même, se croit important alors qu’il manque de jugement. Il compense son manque de confiance en soi par des bravades et des tentatives de domination.

Mais fort heureusement, nous avons de merveilleux mécanismes compensatoires dont je parlerai la prochaine fois.
avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes catégories de personnalités

Message  Leela le Mer 31 Oct 2012 - 20:09


Je trouve qu'il a une vision bien noire des humains... Il n'y aurait pas quelques qualités associées aux défauts ?
Et d'autres types de personnalités ? Celles ci me paraissent tellement névrosées...
avatar
Leela

Messages : 213
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes catégories de personnalités

Message  Freya le Mer 31 Oct 2012 - 20:26

Ce ne sont pas les qualités qui posent problème aux personnes. L'important est d'en prendre conscience car c'est cela qui peut les aider à mieux se connaître, à se comprendre eux-mêmes et à évoluer.
avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes catégories de personnalités

Message  Leela le Mer 31 Oct 2012 - 21:10

je comprends.

Mais quand le description est si caricaturale, il y aura un rejet.

Je préfère quelque chose de réaliste, où les deux aspects sont envisagés, parce que la qualité est souvent un équilibre entre deux défauts (une crête entre deux vallées).

Mais j'attends la suite: les antidotes. bounce

sunny
avatar
Leela

Messages : 213
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes catégories de personnalités

Message  Freya le Mer 31 Oct 2012 - 21:40

Merci de me laisser un peu de temps pour rédiger la suite. bounce
avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes catégories de personnalités

Message  Leela le Mer 31 Oct 2012 - 21:47


dans ma grande bonté, je te laisse ce temps, autant que tu veux, même flower

Le problème que j'ai avec les descriptions telles qu'elle sont là, c'est que je ne me reconnais dans aucune, et en cherchant bien, je trouve des petits points corrects dans les trois, mais très peu...

Ou alors ma vision de ma modeste personne est tout à fait "idéalisée" ?
avatar
Leela

Messages : 213
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes catégories de personnalités

Message  Freya le Jeu 1 Nov 2012 - 8:20

Ha!ha! Merci de ta grande générosité à mon égard Laughing
Mais ne t'en fais pas, je répondrai dans la journée.
Ces types de caractère peuvent être plus ou moins marqués. Il ne faut pas oublier que nous sommes aussi influencés par notre héritage génétique et par la période à laquelle nous sommes nés. Mais je te demande encore Wink un peu de patience, le temps de rédiger tout cela...
avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes catégories de personnalités

Message  Freya le Jeu 1 Nov 2012 - 16:14

Toujours selon Sweeft Deer, nous disposons de quatre formidables mécanismes compensatoires : la victime, le persécuteur, le sauveur et le rebelle.

a) la victime
La victimisation est le domaine du lénifiant quand il se sent traité injustement il joue alors la victime jusqu’à s’en rendre malade. Dans le but d’éviter cela, il est dans son propre intérêt d’apprendre à assumer sa propre responsabilité et sa vie. C’est un défi de taille qu’il a à relever. De nombreuses personnes jouent souvent les victimes et bien plus souvent qu’elles ne voudraient l’admettre.

Quand il nous arrive de jouer les victimes, ce sont essentiellement les circonstances qui semblent s’être liguées contre nous : les moyens de transport qui nous mettent en retard (panne, intempéries, etc.), notre restaurant préféré qui est fermé ou complet, un patient chez le médecin ou le dentiste qui l’occupe au-delà du temps qui lui est réservé, etc. Ensuite, il y a les parents qui par leur comportement font de leurs enfants des victimes ; un amant ou une amante qui vous ont fait croire à un amour éternel et qui après avoir obtenu de vous ce qu’il ou elle voulait, vous laisse choir ; les gens qui ont repris à leur compte vos propres idées pour les exploiter ; vos enfants, ces chers enfants qui en viennent à souhaiter votre trépas pour hériter de vos biens ; la liste est interminable... Alors vous vous sentez triste et impuissant et même en colère contre les personnes responsables de ce qui vous arrive.

b) le persécuteur
Le persécuteur est un aspect du critiqueur. Toute victime nécessite un persécuteur et vice et versa. En voyant toutes ces victimes se plaindre, se lamenter sur leur sort, il nous arrive de dire quelques fois qu’après tout, ils ont mérité ce qui leur arrive. Souvent même, ces personnes finissent par nous lasser avec leurs petits problèmes, leurs gémissements et leurs pleurnicheries. Alors nous nous posons la question : comment une personne sensée, avec tout le respect qu’elle doit avoir en principe d’elle-même, peut-elle vivre ainsi ? Ces personnes se sentent vidées, sans énergie et le persécuteur, justement lui, se sent exactement comme ces victimes. Cependant, au lieu de geindre et de pleurnicher, il agresse. Peu importe où il se trouve, il finira toujours par dénicher une nouvelle victime. Et dans ce rôle il est bon et mauvais à la fois. S’il lui arrive de pouvoir agresser quelqu’un, il en tire une profonde satisfaction à moins que la personne ne lui fasse comprendre clairement qu’elle n’est pas la victime potentielle qu’il imaginait.

c) le sauveur
Il nous arrive parfois d’avoir le sentiment d’être le plus apte à venir en aide aux autres. Et certains y voient même l’opportunité de sauver d’autres de leur propre folie, et pourquoi pas, d’y gagner du même coup leur place au paradis... Après tout, ces victimes infortunées n’ont-elles pas besoin d’un sauveur ? Les persécuteurs ont besoin d’être aidés pour comprendre qu’ils ne sont pas nés pour tourmenter les autres.

Posez-vous la question, que pouvez-vous faire pour ces pauvres gens pour les aider à comprendre les erreurs de leur conduite, et quelle aide désintéressée vous pouvez leur offrir pour les soulager de leur souffrance ? Sûrs de vous, pensez-vous pouvoir les aider et que vos conseils avisés l’emporteront ? Le persécuteur pense qu’il n’a besoin de modifier qu’une, voire deux choses dans son comportement, mais vous saurez que ceci n’est que bravade. Il est particulièrement odieux de le voir s’en prendre aux plus faibles. Il devrait agresser des personnes de son propre acabit et non de pauvres infortunés déjà victimes.

Dans la position du sauveur, souvenez-vous que vous avez décidé de sauver ces pauvres gens qu’ils le souhaitent ou non. Vous êtes le héros des névroses émotives et vous allez leur apporter la richesse de la véritable connaissance de soi. Souvenez-vous, que même s’ils n’apprécient pas votre intervention, c’est vous qui savez comment les aider et les sauver. Mais ceci est votre décision. Vous devez vous montrer ferme et attaquer avec impétuosité par une charge salvatrice.

Il est intéressant de relever que des trois mécanismes, c’est celui de la victime qui potentiellement occupe la position la plus puissante des trois. La victime manipule, contrôle et organise son propre supplice. Un persécuteur a besoin de persécuter quelqu’un, un sauveur de sauver quelqu’un, mais une victime peut gérer l’ensemble à elle toute seule.

d) le rebelle
Le rebelle est celui qui tente de trouver et de prendre le pouvoir sur lui-même. Pour être un véritable rebelle il est indispensable d’assumer la responsabilité de ses actes. Sans cela, on ne fonctionne guère autrement que les autres catégories. Le rebelle ne pénètre pas dans le cercle d’interdépendance névrotique, il prend le courage et la responsabilité de ne pas entrer dans le jeu ou de l’arrêter.
avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes catégories de personnalités

Message  patanjali le Ven 2 Nov 2012 - 3:38

Freya a écrit:Swift Deer, grand Homme Médecine amérindien, aimait parler avec humour des trois grandes catégories de personnalités : le lénifiant, le distrait et le critiqueur.
Il faut prendre cette catégorisation pour ce qu'elle est: une caricature des psychopathes qui pour se faire valoir entourent toujours un gourou ...
- qu'il soit chamane, swami, lama ou autre ésotérique,
- qu'il soit psychiatre, hypnotiseur, zététicien ou physicien relativiste, mais "agréé!"

A ne pas prendre trop au sérieux donc. Je ne reconnais personne dans mon entourage ainsi ...
... sauf moi même, comme dissident donquichottesque, le rebelle à tout dogme (sauf les miens bien sûr)
avatar
patanjali

Messages : 773
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différentes catégories de personnalités

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum