Nature et fonction de l'homéopathie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nature et fonction de l'homéopathie

Message  patanjali le Dim 18 Nov 2012 - 15:29

Principe
L'homéopathie est une forme de traitement très particulière qui ne peut être comparée à aucune autre. Son fondateur, Samuel Hahnemann, en expérimentant les remèdes sur lui-même, remarqua qu'une substance qui provoque chez une personne en bonne santé un ensemble de symptômes, peut guérir un malade qui présente ces mêmes symptômes. Il constata que l'effet, persiste aussi avec de toutes petites doses et que l'efficacité thérapeutique en était même améliorée, ce qui le conduisit à utiliser des remèdes de plus en plus diluées.
Le remède homéopathique est obtenu en diluant la solution d'une substance naturelle (minérale, animale ou végétale) de façon répétée au dixième ou au centième, et en appliquant à chaque étape un certain nombre de secousses. On admet que ces "succussions" "dynamisent" le remède, c'est-à-dire renforcent son pouvoir. Ces séries de dilutions sont poursuivies bien au-delà du nombre d'Avogadro, la limite où théoriquement aucune molécule n'est plus présente.

Explication physico-chimique
L'eau a des propriétés remarquables. Ses molécules polarisées forment des polymères, une sorte de cristaux liquides. L'hypothèse est que les structures des polymères sont différentes, selon la nature des molécules de substance dissoutes et que le procédé de dynamisation, accentuerait et stabiliserait leur cohérence à chaque étape du procédé de dilution/dynamisation.
Des comportements électromagnétiques spécifiques des dilutions homéopathiques ont été mis en évidence par des technologies Raman-laser et résonance magnétique nucléaire dans les dilutions au-delà du nombre d'Avogadro. Benveniste a mis en évidence cette "mémoire de l'eau"; même si ses expériences ont été ridiculisées et perturbées par des procédés qui n'avaient rien de scientifique, le professeur Montagnier a finalement confirmé par ses propres recherches le transfert à l'eau d'informations de nature électromagnétique. Par sa recherche sur les biophotons, émission ultrafaible de lumière des organismes vivants, Popp a trouvé, comme Montagnier, que l'ADN agit par réception/émission d'informations électromagnétiques transmissibles à l'eau.

Mode d'action clinique
Le remède homéopathique contient donc une information de nature électromagnétique, qui peut être transmise à l'organisme. On peut présumer que l'organisme peut reconnaître dans le signal électromagnétique du remède homéopathique la substance initialement dissoute. Il va donc réagir comme pour se défendre contre la substance et cette réaction sera donc appropriée pour neutraliser l'effet de la substance ou tout effet similaire. Le principe de similitude consiste à administrer au malade la dilution dynamisée d'une substance qui pourrait provoquer chez une personne saine les symptômes de sa maladie. L'organisme ajustera ses régulations par auto-organisation de telle façon qu'il se dirige vers l'auto-guérison.

Diagnostic
Les symptômes organiques ou biochimiques sont sans intérêt dans le diagnostic de l'homéopathie. Il importe de reconnaître avant tout le type de constitution du patient et ses réactions générales, psychiques et physiques. Les symptômes particuliers, régionaux ou locaux sont selon le principe fractal, un reflet de l'équilibre général perturbé.
Hahnemann reconnut ainsi par la pratique trois tendances morbides principales qu'il appelait miasmes et qu'il désigna d'après les plus importants troubles de santé de son époque par les termes luèse, psore et sycose. Le fait que les principaux remèdes de ces trois miasmes correspondent aux trois substances mercure, soufre et sel, que l'alchimiste Paracelse comprenait comme des principes premiers cosmiques dont dérivent toutes les autres substances et propriétés, indique que Hahnemann était inspiré par l'alchimie, elle-même venue d'Egypte et d'Orient. (voir lien)

Conclusion
Alors qu'une plante peut agir à la fois comme substance, comme énergie et comme information, selon son mode de préparation et d'application, l'homéopathie est un traitement uniquement par information sollicitant une réaction d'auto-régulation ou auto-organisation.
D'un côté, le remède chimique, pharmacologique, agit de manière contraignante, déterministe, de l'autre côte le remède homéopathique sollicite une réaction de l'organisme qui reste a priori libre. Les indications au traitement sont différentes. S'il y a urgence, il faut le traitement chimique dont l'effet est contraignant sur les organes mais peut susciter des réactions générales de défense appelées "effets secondaires". S'il n'y a pas d'urgence, dans les troubles fonctionnels ou chroniques, l'homéopathie est toujours préférable en priorité, accompagnée d'autres traitements de support nutritionnel et énergétique.
avatar
patanjali

Messages : 773
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature et fonction de l'homéopathie

Message  Leela le Lun 19 Nov 2012 - 0:17

je suis tellement heureuse que tu nous livre ton expérience, Pat. Je te l'avais souvent demandé, alors merci !

Il me semble tellement logique que nos organe réagissent à des signaux électromagnétiques même très faibles: tout notre système nerveux les contrôle aussi par des impulsions électriques.

Sans parler du niveau subtil...
avatar
Leela

Messages : 213
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature et fonction de l'homéopathie

Message  Freya le Lun 19 Nov 2012 - 7:30

Il me semble tellement logique que nos organe réagissent à des signaux électromagnétiques
Les organes émettent tous des ondes électromagnétiques sur des longueurs d'ondes différentes.
avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature et fonction de l'homéopathie

Message  patanjali le Lun 19 Nov 2012 - 9:21

Leela a écrit:je suis tellement heureuse que tu nous livre ton expérience, Pat. Je te l'avais souvent demandé, alors merci !
C'est que je suis plus libre de m'exprimer sur ce forum que sur les forums de discussions et disputes. C'est l'avantage de sa tranquillité.... Very Happy

... et ces dernières années j'a exploré davantage les systèmes physique que les systèmes biologiques, pour découvrir que tout se crée et fonctionne sur le mode d'échanges électromagnétiques.
avatar
patanjali

Messages : 773
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature et fonction de l'homéopathie

Message  Leela le Lun 19 Nov 2012 - 9:58

oui...


Avec tes études complémentaires, peux tu résumer ce que tu as pu préciser par rapport à notre "corps énergétique" ?
Je ne sors pas du sujet, puis qu'à mon avis, c'est à ce niveau qu'agit l'homéopathie. (Ce peut aussi être un fil séparé)

Come les fleurs de Bach agissent sur les émotions, donc le niveau "au dessus" dans l'échelle de subtilité (matière, énergie, émotions, pensées, esprit...)

Je pense que quand la médecine actuelle aura enfin admis ces niveaux là, elle fera des progrès spectaculaires.
avatar
Leela

Messages : 213
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature et fonction de l'homéopathie

Message  Freya le Lun 19 Nov 2012 - 10:58

Le corps énergétique a affaire à des énergies bien plus subtiles que celles qui sont produites par le métabolisme de la nourriture que nous absorbons et qui sustente le corps physique, plus grossier mais aussi plus solide. Le corps énergétique soutient et énergétise le corps physique en fournissant aux structures aériennes, liquides et solides, les énergies subtiles dont elles ont besoin. Il est à son tour sustenté par l'énergie du souffle qui vitalise également les corps supérieurs. Le corps énergétique intègre l'individu dans le champ d'énergie de la Terre. Il est également le lien avec d'autres corps plus subtils.
Les "organes" du corps d'énergie autour desquels il est construit et nourri, sont des spires d'énergie appelées généralement "chakra". Ces chakra accomplissent des fonctions essentielles en gardant le corps énergétique et les autres corps subtils en bon état de marche.
Et à mon sens, ce sont les biophotons qui agissent dans ce sens là.
avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature et fonction de l'homéopathie

Message  patanjali le Lun 19 Nov 2012 - 11:06

Leela a écrit:oui...


Avec tes études complémentaires, peux tu résumer ce que tu as pu préciser par rapport à notre "corps énergétique" ?
Je ne sors pas du sujet, puis qu'à mon avis, c'est à ce niveau qu'agit l'homéopathie. (Ce peut aussi être un fil séparé)

Come les fleurs de Bach agissent sur les émotions, donc le niveau "au dessus" dans l'échelle de subtilité (matière, énergie, émotions, pensées, esprit...)

Je pense que quand la médecine actuelle aura enfin admis ces niveaux là, elle fera des progrès spectaculaires.
Je comprends ce que tu veux dire: le passage du physique au spirituel, c'est à dire au Sens.
Je pourrai ouvrir un sujet là-dessus quand j'aurai fini avec une préface à la Rythmodynamique qui m'a été demandée par Ivanov et qui figurera ICI. J'y indique précisément la similitude entre les fondements de cette nouvelle théorie et ceux des sagesses de cosmologies antiques.
avatar
patanjali

Messages : 773
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature et fonction de l'homéopathie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum