La condition féminine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La condition féminine

Message  Freya le Dim 9 Déc 2012 - 10:45

Les tendances de la femme ne sont-elles pas d'assembler les choses, de les unifier, d'harmoniser et de créer la beauté ?

A la fin de la dernière guerre mondiale, c'était encore à l'homme que revenait la tâche de gagner le pain de la famille, et la domination masculine prévalait à tous les niveaux de la société. Mais ce furent les influences multiséculaires des religions monothéistes qui ont donné à l'homme la prééminence sur la femme, et qui ont organisé délibérément la structure de la société en sa faveur. Dans les monothéismes, on a crée par projection un Dieu masculin. Quand la divinité fut présentée comme entièrement masculine, et plus particulièrement comme un Dieu de jugement, les forces agressives et destructrices se déchaînèrent sur la planète en réponse au déséquilibre ainsi crée.

Dans les civilisations où l'insistance a été mise sur le rôle de la femme, ainsi que dans la religion, la divinité fut représentée sous la forme d'une Déesse. Et de nos jours, la forme de néo-paganisme réémerge dans laquelle on accorde la prééminence à la Déesse.

Du point de vue religieux, cela signifie que les concepts de Dieu et de Déesse sont considérés comme des aspects différents, mais complémentaires de la divinité, aucun ne pouvant exister sans l’autre. Tous deux sont une expression des forces polarisées intérieures et extérieures, de ce que l’on peut appeler l’Intelligence Cosmique.

Nous vivons dans une période de transition d’une Ere à une autre, où les robots accomplissent la majeur du travail pénible, laissant le temps à plus de créativité.
avatar
Freya

Messages : 879
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  patanjali le Dim 9 Déc 2012 - 11:23

Freya a écrit:
Du point de vue religieux, cela signifie que les concepts de Dieu et de Déesse sont considérés comme des aspects différents, mais complémentaires de la divinité, aucun ne pouvant exister sans l’autre. Tous deux sont une expression des forces polarisées intérieures et extérieures, de ce que l’on peut appeler l’Intelligence Cosmique.


Durga< >Shiva/Durga
avatar
patanjali
Admin

Messages : 772
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  Leela le Dim 9 Déc 2012 - 12:56

Le Dr Leleu explique bien l'historique de l'évolution du matriarcat et du patriarcat dans "la mâle peur".

Personnellement, je préfère, si on discute au niveau général de "principe féminin" plutôt que de "femmes", parce que hommes et femmes possèdent les deux polarités en eux.

Les tendances de la femme ne sont-elles pas d'assembler les choses, de les unifier, d'harmoniser et de créer la beauté ?
Il serait dommage de priver "les hommes" de ces possibilités, en attribuant un rôle à l'un ou l'autre. Excusez moi si j'insiste, mais je pense que c'est important.

Quand à "assembler", je ne le vois pas comme cela. Je pense plutôt, comme l'hindouisme l'enseigne que de l'Un a crée de deux (la dualité, notamment homme/femme) et que cela peut mener à deux directions: la multiplication (le deux engendre le trois - Tao) ou le retour à l'unité, par fusion des deux principes.

Merci pour ce sujet intéressant.
avatar
Leela

Messages : 213
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  Freya le Dim 9 Déc 2012 - 13:33


Ici Isis et Osiris.
avatar
Freya

Messages : 879
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  Freya le Dim 9 Déc 2012 - 15:53

@Leela,
Oh ! Mais je ne prive pas les hommes de leur créativité, d’ailleurs comment le pourrais-je ? Il en est de forts habiles en peinture, sculpture, orfèvrerie, poterie, etc. Mais ce n’est pas d’art que je voulais parler ici. C’est le travail des mains des femmes et le fruit de leur matrice qui gardent une nation vivante. Les tâches simples comme consoler un enfant, le soigner, laver une blessure, préparer un repas, etc., sont aussi dignes que celles d’un guerrier, potier, commerçant ou autre. Et l’Ere dans laquelle nous venons d’entrer, est celle du Verseau qui sera également féminin.
avatar
Freya

Messages : 879
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  Leela le Dim 9 Déc 2012 - 15:55


je sais bien Freya, je voulais juste préciser cette différence entre "femme" et "polarité féminine". Wink

flower
avatar
Leela

Messages : 213
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  Freya le Dim 9 Déc 2012 - 16:09

@Leela,
Ne t'en fais pas, j'avais compris Wink .
Merci pour ce sujet intéressant.
Ooohhh...! Mais j'ai choisi ce sujet à dessein, sachant que cela t'intéresserait cheers
avatar
Freya

Messages : 879
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  Leela le Dim 9 Déc 2012 - 17:21


tu veux voir la féministe viscérale sortir ses griffes ? Fais attention !

Rassure toi, je ne les emploie pas... je fais patte de velour... Wink
avatar
Leela

Messages : 213
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  patanjali le Dim 9 Déc 2012 - 18:02

Leela a écrit:
Quand à "assembler", je ne le vois pas comme cela. Je pense plutôt, comme l'hindouisme l'enseigne que de l'Un a crée de deux (la dualité, notamment homme/femme) et que cela peut mener à deux directions: la multiplication (le deux engendre le trois - Tao) ou le retour à l'unité, par fusion des deux principes..

Union des opposés pour engendrer le tiers inclus: Le Un en trois: la famille

avatar
patanjali
Admin

Messages : 772
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  Freya le Lun 10 Déc 2012 - 9:03

Montesquieu (De l’Esprit des Lois) pense que le climat exerce une influence prépondérante sur l’esclavage, la condition de la femme, la polygamie et le climat. Selon lui, tout dépend donc du climat.

S’il est vrai que le climat joue un rôle important dans la vie des hommes, il n’est pas le facteur principal déterminant le rapport des hommes en société. Montesquieu soutient que la polygamie existe dans les pays chauds où la femme se flétrit prématurément. Mais cette hypothèse heurte les faits car la polygamie était connue chez les nobles des peuples germains qui vivaient dans le froid rigoureux de l’Europe septentrionale.

Mais vous, que pensez-vous de la polygamie ?
avatar
Freya

Messages : 879
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  Leela le Lun 10 Déc 2012 - 11:47


elle est justifiée si beaucoup d'hommes meurent au combat, et s'il n'y a pas d'allocation sociale pour les mères de famille et/ou s'il n'y a pas assez d'humains sur terre pour assurer la survie du groupe et/ou si elle est choisie de plein gré par les conjoints et co-conjoints.

Mais je serais plutôt pour la polyandrie, moi ...
avatar
Leela

Messages : 213
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  Freya le Lun 10 Déc 2012 - 14:36

Mais je serais plutôt pour la polyandrie, moi ...
Ha!ha! Laughing Je m'y attendais à celle-ci...
Moi non, tu te rends compte, les x maris faisant la queue derrière la porte de la chambre, chacun attendant son tour, comme au Tibet ? Tu n'as plus le temps de te reposer. De quoi attraper la nausée !
Ensuite, la lessive, le repassage, la popote pour x maris ? La galère !
avatar
Freya

Messages : 879
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  Freya le Dim 30 Déc 2012 - 16:06

Certains textes anciens ont été avancés pour atteindre des buts purement sociaux, et notamment la subjugation de la femme par l'homme.

Chez les Hébreux, une tradition indépendante et incorporée à la Thora (Bible de Jérusalem, 1983, p. 33, c. 2, note f.) considère la femme comme une simple aide de l'homme devant lui être soumise et qu'il châtie sévèrement en cas d'inconduite. Et à ce propos, un récit imaginaire et fantastique fut inventé : "Yahvé dit : "Il n'est pas bon que l'homme soit seul. Il faut que je lui fasse une aide qui lui soit assortie."... Alors Yahvé fit tomber une torpeur sur l'homme qui s'endormit. Il prit une de ses côtes et referma la chair à sa place. Puis, de la côte qu'il avait retiré, Yahvé façonna une femme et l'amena à l'homme (Genèse, 2/18, 21, 22.).

Et voilà la femme créée uniquement pour le plaisir de l'homme, une de ses côtes, et rien de plus !

Sur cette femme est alors jeté la responsabilité de tous les maux. C'est elle, soit disant, qui mangea la fameuse pomme de l'arbre qui ne lui appartenait pas et qui en donna à l'homme, causant leur expulsion du paradis terrestre (Genèse, 3/1-19.), et c'est au cours de ce récit que le principe de subjugation de la femme est annoncé (Genèse, 3/16.)

Cette domination culmine dans le droit de vie et de mort ; en cas d'adultère, prescrit la Thora, la femme est brutalement lapidée jusqu'au dernier soupir (Lév , 20/10 ; Deut. 22/22-24).
avatar
Freya

Messages : 879
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La condition féminine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum