Runes et chamanisme

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Runes et chamanisme

Message  Freya le Ven 21 Déc 2012 - 15:06


WYRD : 25è et dernière rune, dite blanche.

Wyrd signifie : tourner. Et son sens est totalement différent du concept que les traditions occidentales lui ont attribué en la surnommant "destin".  Wyrd contient les modèles de nos actions passées qui ont façonné les événements présents et qui conditionnent ce qu’il y a à faire maintenant. Nous pouvons consciencieusement changer notre propre futur (conséquences de nos propres choix et propres décisions) en appliquant les leçons apprises de nos propres actions passées.

Ainsi, le Passé de notre propre vie n’est pas quelque chose qui a été, est passé et perdu à jamais - croyance dans laquelle nous avons été élevés. Car même le temps lui-même est une énergie. Il est actif dans le présent pour avoir servi à modeler ce dont il est aujourd’hui, et il est également impliqué dans la détermination du Futur. En d’autres termes, nous sommes à présent le résultat de toutes nos expériences  que nous avons vécues dans le passé, et dans le futur nous serons ce qui est déterminé maintenant, dans le présent. De même, nos vies passées ne sont pas entièrement terminées. Elles aussi sont énergies - chaque vie étant une facette de notre être entier, chaque "existence" une autre "portion" de Temps. Mais leur essence est toujours avec nous, bien que dans une autre dimension, il est possible pour leur "date" d’y accéder chamaniquement, et d‘aider ainsi "l’âme" dans sa recherche du but de sa vie présente.

Les trois Nornes à qui il fut donné une forme féminine, étaient l’incarnation du procédé de cause à effet et du changement évolutif. Elles étaient considérées comme les tisseuses du Destin plutôt que ses créatrices, et pour chaque individu, elles étaient largement responsables de sa destinée. Cependant, il y a un facteur aléatoire en action : la réponse individuelle à l’imprévu et qui détermine l’issue probable.

L’aînée des trois Nornes fut nommée URD. Le mot Urd signifie "origine" ou "ce qui a été tourné", impliquant ce qui est originaire des actions passées.  La seconde Norne fut nommée VERDANDI, ce qui signifie "ce qui a été tourné" et qui régit le présent - ce qui a été tourné, ce qui a été auparavant. La cadette des trois Nornes fut nommée SKULD, ce qui signifie  "distributrice", distributrice de quoi ? Distributrice de Wyrd, ce qui signifie- ce qui est en train de se former en-dehors du flot ininterrompu du Temps. Skuld était perçue comme la tisseuse du futur, tissant avec les fils de ce qui a été avant et qui sont à présent en devenir.

Rien n’est prédestiné à être en-dehors de tout contrôle, aussi Wyrd ne peut, en aucun cas, être traduit par le concept de « Karma » dont  les avantages ou les épreuves de la vie présente, seraient les rémunérations ou les sanctions pour des actes ou des écarts de conduite d’une vie précédente. Cependant, les Nornes ne sont pas des causes influentes, mais une combinaison de procédés naturels par lesquels les énergies exprimées au travers des actions individuelles sont données, reçues, transformées, et retournent à leur source où elles vont agir. En d’autres mots, nous forgeons nous-mêmes notre destinée par nos propres pensées et actes.



Dernière édition par Freya le Lun 9 Sep 2013 - 17:48, édité 1 fois
avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Runes liées

Message  Freya le Lun 31 Déc 2012 - 15:58

Une rune liée est un amalgame de deux ou plusieurs runes, dans le but de former un seul schéma harmonieux qui intègre les pouvoirs runiques. Une rune liée peut être utilisée comme un sceau personnel - une signature de votre propre énergie essentielle d'expression - qui est la marque distinctive qui fonctionnera à tous les niveaux d'existence. A l'instar de votre signature sur un chèque ou sur un document, la rune liée n'est pas uniquement un moyen d'identification, mais encore celui d'autoriser l'action. Votre signature au bas d'un chèque autorise la banque à déduire de votre compte la somme d'argent qui y est indiquée et de la remettre au bénéficiaire. Une signature établit l'authenticité de son propriétaire et a le pouvoir d'autoriser l'action - qui consiste à libérer de l'énergie. Le but d'une rune liée est identique. Il autorise la libération de l'énergie runique en conformité avec le caractère qui est indiqué dessus.

Même si une rune liée est un ensemble de caractères runiques, chaque rune devrait conserver sa propre individualité. Pour des raisons pratiques, une rune liée devrait être limitée à cinq caractères et apparaître équilibrées et harmonieuses. Une rune liée est conçue dans un but précis. Elle peut être utilisée pour générer un type particulier d'activité : pour protéger un bien meuble, de préserver une relation, etc.

On trouve essentiellement les runes liées sur les façades de certaines maisons à colombage, mais encore sur les armes : les épées, les armes d'hast, etc.



Sur la maison de gauche, on aperçoit entre les deux fenêtres, deux rune Guebo mais aussi deux runes Tiwas liées. Cependant, les runes Tiwaz liées sur la maison de droite (maison sise à Strasbourg, en face de la Maison Kammerzell, place de la Cathédrale), sont apposées l'une sur l'autre et ceci est plus correct.

Autrefois, les guerriers donnaient des noms à leurs armes. Ces noms décrivaient leur personnalité magique. Les unes avaient des noms descriptifs, alors que d'autres étaient plus personnels : "Flamme d'Oddhin", "Torche de Sang", "Le Feu des Boucliers", "Serpent de la Blessure", etc. Certains de ces noms étaient inscrits sur les lames des épées en runes. Les lances portaient aussi des noms magiques qui étaient gravés dessus en runes.

La littérature ancienne nous prouve que la magie runique était une partie intégrante de l'art de la fabrication d'armes. Cette tradition survécut à l’acculturation au christianisme et perdura tout au long de la période de la chevalerie. Au XIXe siècle des épées aux inscriptions runiques refont leur apparition. Et de nos jours, il existe toujours d’admirables forgerons qui continuent à produire de merveilleux exemplaires de leur art.
http://www.echoppemedievale.com/epees_medievales_de_combat/1897-1-1-c.html
avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Les triades runiques

Message  Freya le Jeu 24 Jan 2013 - 14:48

Trois runes liées peuvent former des combinaisons puissantes. Autrefois, le sens du nom l'emportait sur celui d'une triade. Cependant, dans la plupart des cas, le sens du mot et la triade sont en parfaite harmonie.

Les triades issues du monde animal sont particulièrement puissantes. Ainsi l'ensemble des trois runes Uruz, Laguz et Fehu forme le nom du loup qui est Ulf. Il symbolise le pouvoir de défensif de l'animal. Sa triade apporte l'assistance d'une puissante énergie.

Les runes Berkano, Ansuz et Raidho liées font Bar, le nom de l'ours, et génère l'énergie de l'animal, ainsi que le pouvoir nourricier et protecteur de l'ourse.

La triade Ansuz, Laguz et Uruz donne Alu mot symbolisant l'eau de vie issue des eaux primordiales. La triade apporte des changement en mieux. Cette triade apporte la protection dans un travail.

Ces trois triades oeuvraient pour le bénéfice de son utilisateur.

Les runes liées Ansuz, Sowilo et Kenaz, (Asc) forment le nom sacré du frêne Yggdrasil, l'Arbre de Vie, et sont sensées donner l'énergie nécessaire pour affronter les attaques et tenir le temps de traverser les épreuves sans être affecté.

Kenaz, Dagaz et Sowilo sont liées pour transformer la conscience.

La triade Guebo, Ansuz et Raidho forme le nom Gar, le nom de la lance d'Oddhin et génère une énergie bénéfique venant en aide.

Les runes liées Guebo, Ingwaz et Ehwaz sont sensées attribuer une qualité durable à un travail.
Etc.
avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

LA DIVINATION PAR LES RUNES

Message  Freya le Lun 9 Sep 2013 - 12:52

L’utilisation des runes pour la divination est une banalisation de leur véritable fonction qui est de servir d’oracle. Un oracle ne prédit pas le futur et ne donne pas davantage d’instructions quant à la voie à suivre. Un oracle attire l’attention sur les énergies intangibles qui ont influencé ce qui est venu à la manifestation, et indique la direction dans laquelle les forces invisibles s’écoulent et façonnent ce qui est en train de naître. Les Runes des peuples Nordiques et le Yi King des Chinois sont les deux plus grands systèmes d’oracle au monde parce qu’ils dérivent de la Nature et des cycles de la vie.

Le mot « divination » signifie « aperçu du divin ». C’est une façon de voir depuis une perspective plus élevée, et d’obtenir ainsi un aperçu non pas des esprits ou des « dieux », mais de l’intérieur de vous-même. La divination est la soumission d’un problème à l’esprit que vous êtes – autrement dit, au vous « permanent » qui a un aperçu de la vie, en regardant vers le bas pour ainsi dire, c’est-à dire vers le « vous » ici-bas, le « vous » temporaire, proche de l’univers quotidien des apparences pour voir l’image plus grande et comprendre où toutes les circonstances distinctes et les « morceaux » de votre vie « s’emboitent » pour faire un « tout » compréhensif. Il fonctionne dans ce que la psychologie moderne appelle l’« inconscient », ainsi la divination peut être considérée comme une méthode d’exploration de l’inconscient.

La divination, comme toute autre technique, peut être apprise par la pratique. Elle requiert de la patience et de la persistance en plus d’efforts personnels particulièrement diligents.

Un oracle est un moyen de connexion avec les forces intérieures qui sont en train de façonner le futur conformément avec les décisions et les choix qui ont été faits dans le passé et qui ont déterminé le présent. Il donne un aperçu de la façon dont ces énergies-modèles se forment afin que des modifications puissent affecter les conséquences qui doivent être expérimentées puissent être effectuées. Un oracle fonctionne en rapportant la situation extérieure affectant le domaine de l’Esprit du Corps – l’Ego-le soi – à la réalité intérieure qui est celle de l’Ame et de l’Esprit, et de la perception de ce qui est en train de se produire par la transformation de l’énergie. Dans la divination runique les forces spirituelles inhérentes des runes sont également inhérentes dans la situation que l’on cherche à résoudre – c’est une partie du même processus qui se déroule à un niveau inconscient. Les Runes qui ont été sélectionnées fournissent une lecture des champs énergétiques répandus dans la dynamique du Temps et des actions qui leur sont associées. Les Runes indiquent non pas ce qui va se passer, mais la direction des actions spécifiques et leurs conséquences potentielles. Le futur n’est donc pas immuable pour changer la manière dont une situation est perçue, ou la façon dont on y répond, le potentiel est lui-même changé.

Une Rune, telle un totem, est un connecteur. Elle connecte le mouvement dans la réalité des apparences avec la circulation de l’énergie dans une réalité qui ne peut être vue. La divination runique mise en mouvement, indique à ce moment précis du Temps la direction dans laquelle ces énergies invisibles se déplacent et prennent forme. Le cours du Temps a sa source à l’intérieur et coule en chacun de nous. Les Runes sont des modèles qui relient la réalité « ordinaire » à la réalité non-ordinaire dans laquelle les pouvoirs spirituels apportent des énergies à l’existence. Il existe des moyens de se connecter avec les énergies qui régissent la Nature qui est elle-même un processus de transition ordonné.

La divination oraculaire n’est donc pas une superstition et ne dépend pas de la croyance. Elle a ses racines dans les traditions orales du chamanisme et, avec tout le travail chamanique, des fonctions à différents niveaux – physique, mental et spirituel.

La divination est une très ancienne méthode pour trouver les moyens de faire face aux défis que les problèmes et les situations humaines produisent. La plupart de nos problèmes sont auto-infligés, c’est-à dire qu’ils sont infligés par l’Ego lui-même qui voit rarement au-delà des limites qu’il impose à une situation. La divination nous aide à voir les choses sous un autre angle afin que par nos choix et nos actions, nous puissions remodeler l’issue probable. La divination n’est pas fataliste. Le futur n’est pas voué à se produire. L’idée d’un destin fixe est une croyance dérivée du conditionnement des religions monothéistes. La prédestination n’existe pas ! La présence dans le Cosmos d’un facteur aléatoire – un mouvement chaotique d’énergies qui n’est ni respectueux des lois, ni de la formation de modèles – doit également être pris en considération. C’est la reconnaissance de ce facteur aléatoire qui est derrière le dicton : « S’attendre à l’inattendu ».

Il existe plusieurs méthodes de divination runique, car les Runes elles-mêmes communiquent leur essence aux différents individus de manières différentes. Je vous donnerai pour commencer un exemple vous permettant d’établir pour vous-même un dialogue efficace avec les Runes. Cependant, avant de vous donner un exemple de ces méthodes, il est important que vous reconnaissiez une différence essentielle entre une approche chamanique de la divination runique et une approche « magique ». Une approche « magique » est essentiellement une activité de l’esprit et une expression de la Volonté de celui ou celle qui l’accomplit. Changer les choses conformément à la Volonté revient à respecter les désirs de l’Ego. La magie cérémonielle est un système hautement discipliné qui exige une capacité à établir des relations - appelées « correspondances » - entre des objets tangibles et des forces intangibles. Elle exige aussi une compensation de l’énergie à partir de la ou des personnes impliquée(s) dans le travail qui vise à amener les énergies intangibles sous le contrôle de la Volonté. D’autre part, une approche chamanique est essentiellement une activité de l’Esprit générée par le motif d’entrer en harmonie avec les forces naturelles de l’Univers. Elle est dirigée par l’intention qui laisse le chamane expérimenter ce qui est cherché d’une manière très personnelle et dans une autre réalité, et un approchement de ces connaissances au travers de la conscience où il peut être examiné par l’esprit. Il est important de reconnaître cette différence.

La divination devrait être motivée par les principes de l’Amour et de l’Harmonie et menée conformément avec les Lois Sacrées qui sont concernées conformément avec le développement évolutionnaire de l’Univers  et des formes de vie en son sein. L’évolution est un processus naturel de croissance, développement et transformation qui favorise le bien-être du corps, de l’âme et de l’Esprit. L’opposé de l’évolution est le processus décomposant appelé entropie, qui est également à l’œuvre dans l’Univers. Les intentions malveillantes et les pratiques manipulatoires ayant pour objectif des gains personnels, d’autosatisfaction ou de vengeance, sont en désaccord avec les lois harmoniques et mènent à l’entropie. Cette issue est amorale. Les pratiques manipulatrices créent le désordre et privent les autres.

Quelle que soit la méthode de divination runique employée, il est important que des notes relatives au travail soient prises et conservées, ainsi que la ou les Runes apparue(s), leur ordre d’apparition et, finalement, le résultat de la déduction. Si une lecture devait vous sembler obscure et ne pas avoir de sens immédiatement pour vous, laissez-la reposer un certain temps. La compréhension chamanique ne vient pas instantanément. Quelquefois elle se révèle après un certain temps seulement.
Ceci est la raison pour laquelle il est important de conserver des notes car la  compréhension vient souvent quand elles sont réexaminées. Il arrive quelquefois qu’elle vienne dans un flash tandis que vous êtes engagé dans une autre activité. Mais il arrive aussi qu’une compréhension totale vienne de manière inexpliquée à travers la synchronicité. Apprendre à « lire » les Runes n’est pas un processus instantané, mais il grandira et se développera de manière naturelle.

Comme tout travail chamanique, la divination runique doit être effectuée dans un but bien défini. L’intention doit être claire, simple pour chaque « travail » qui est une mission dans l’inconnu. Afin de se concentrer sur l’intention et s’assurer qu’elle n’est pas obscure, il est préférable de la noter. Vous pourrez alors examiner ce que vous avez écrit pour vous assurer que votre intention est claire et qu’elle n’exprime qu’un seul objectif plutôt qu’une combinaison d’intentions.


A suivre
avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Runes et chamanisme

Message  Freya le Lun 9 Sep 2013 - 15:40

Indicateurs divinatoires runiques

  Culmination. Abondance. Succès. Chance. Possessions. Finances.

    Avancement. Conditions nouvelles. Affirmation de soi. Persévérance. Endurance. Entretien, maintenance. Santé. Puissance physique.

 Force. Conduite. Assertion. Défense. Conflit. Démembrement. Obstacles à surmonter.

 Pouvoir de l’esprit. Intellect. Expressions verbales. Inspiration. Messages. Communication. Confidence. Sagesse. Ouverture.

 Contrôle. Direction. Mouvement. Balance. Coordination. Réunion. Voyage. Décision.

  Discernement. Perspicacité. Conseils. Apprentissage. Connaissance. Vérité. Opportunité.

  Donne et prend. Echange. Sacrifice. Générosité. Amour. Contrat. Temps.

  Bonheur. Plaisir. Jouissance. Contentement. Satisfaction. Accomplissement. Succès.

  Influences extérieures. Changement dramatique. Libération. Lien.

  Nécessité. Nécessaire. Besoins. Contrainte. Restriction. Prudence. Arguments. Paradoxe.

  Tenant. Formation. Attente. Fixation. Vie privée. Fraîcheur. Retarder. Vérité « supérieure ».

  Gestation. Changement graduel. Tournant. Engagement. Chronométrage. Attentes. Beaucoup.

 Motivation. Entreprise. Gestion. Maîtrise. Durabilité. Longévité.

  Souvenir. Réceptivité. Humour. Investissement. Promotion.

  Protection. Conseils. Soins. Fondement. Continuation.

  Guérison. Bien-être. Confidence. Restauration.

  Courage. Direction. Autorité. Loyauté. Confiance. Succès. Justice.

  Relations étroites. Famille. Partenariats. Nourrir. Renouveau. Croissance. Fertilité. Réalisation.

  Coopération. Adaptabilité. Progrès. Transport. Augmenter.

  Attitudes. Compatibilité. Individualité. Compréhension. Peuple. Famille.

  Wyrd Emotions. Sentiments. Amour. Affections. Intuition. Flexibilité.

  Bien-être. Intégration. Réalisation. Anticipation.

  Transformation. Percée. Sécurité. Initiation. Certitude. Le jour. Méditation.

  Propriété. Vie sociale. Héritage. Création. Maison, foyer.


Wyrd        Le facteur aléatoire. Destinée. L’inconnu. L’inattendu. Souhaiter. Défier. Foi.

A suivre
avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Runes et chamanisme

Message  Freya le Mer 11 Sep 2013 - 14:46

Avant d’utiliser les runes contenues dans une pochette, Maîtres des Runes et chamanes se mettaient en condition pour séparer leurs activités mondaines d’un travail ayant un but plus « élevé », en effectuant une offrande à la Nature. Une offrande (la valeur n’est pas pertinente) est un lâcher prise de quelque chose en échange d’un bienfait d’une valeur (non commerciale) bien supérieure.

A présent, nous allons voir comment lire ce que les Runes ont à dire sur la question sur laquelle elles sont consultées.
En divination, chaque Rune est une pensée séparée, ainsi une séquence de Runes est comme des pensées liées qui, en écriture, forment un paragraphe. Lire les Runes ne requiert pas l’habileté de l’intelligence pour interpréter leur message, mais plutôt de l’intuitivité. Les Runes sont donc, lues par intuitivité et non par interprétation.

Tout travail divinatoire devrait être considéré comme une méditation, car les aspects conscients et inconscients de l’esprit ainsi que les qualités actives et latentes de la personnalité sont exercés. En perdant l’œil qui est lié à la fonction logique et au raisonnement du cerveau, Oddhin a mis symboliquement de côté ce qui ne fournit qu’une perception limitée. Une bonne lecture des Runes est réalisée d’abord par l’ «œil » du sens intuitif, puis elle est examinée par l’esprit dans le but d’obtenir la compréhension. Dans ce sens, les deux hémisphères du cerveau sont actifs et mis en équilibre et en harmonie.

Nous allons étudier une méthode rapide et simple discernant la qualité de l’instant présent et la façon dont la dynamique du temps s’écoule. Il produit un aperçu de la situation de sorte qu’une question ou une préoccupation peut être perçue dans un contexte chamanique – comme la poursuite du développement personnel en tant qu’individu.

La première chose à faire est de déterminer le problème et de le considérer sous une perspective chamanique. La question fournit un itinéraire le long duquel l’énergie peut s’écouler pour qu’elle soit clairement focalisée, et elle doit être soigneusement notée afin d’éviter un simple « oui » ou « non » en guise de réponse. Avec un jeu de Runes, il est préférable de se concentrer sur un seul problème. Et plutôt que de demander « Dois-je accepter cette offre d’emploi et déménager dans un autre lieu ? Considérez le problème comme une question : le problème est mes investissements personnels ; le problème est la santé de ma mère ; le problème est les études de ma fille ; etc. Cette déclaration devrait être suivie par le but de votre  consultation des Runes : « J’ai besoin d’aide pour voir ce que cette expérience s’efforce de m’apprendre pour mon bien suprême ».

Pour cette méthode facile, il faudra 4 Runes car quatre est le nombre d’équilibre et d’harmonie qui traite essentiellement du tirage au sort, ainsi qu’un linge neuf et blanc en fibre naturelle uniquement, et qui restera affecté à cet effet. Attendez la fin des explications pour commencer.

1ère RUNE                                                         2è RUNE
La nature de la question.                           La condition de laquelle elle est issue.

3è RUNE                                                          4è RUNE
La direction dans laquelle les                    Le résultat probable.
événements s’écoulent.


Etalez devant vous le linge réservé à la divination runique et fermez vos yeux pour considérer soigneusement la question et faites la demande de conseils. (« J’ai besoin d’aide pour voir ce que cette expérience s’efforce de m’apprendre pour mon bien suprême ou le bien suprême de telle ou telle personne».)
Répétez-les quatre fois. Puis, les yeux clos, retirer de la pochette  une Rune. Ouvrez les yeux et regarder-la.

Cette première Rune identifie le caractère essentiel du problème. Placez-la devant vous sur le linge réservé à cet effet.

Refermez vos yeux et tirez une deuxième Rune de la pochette. Cette seconde Rune décrit les conditions à partir desquelles le problème a été soulevé et en indique la cause éventuelle. Placez-la à la droite de la première Rune.

Les yeux fermés à nouveau, choisissez une troisième Rune. Cette Rune est placée à la droite des deux autres Runes et regardez la direction dans laquelle les énergies s’écoulent et leur but essentiel.

Fermez vos yeux une dernière fois et tirez la quatrième Rune pour compléter la séquence et placez-la à la droite des trois autres. Cette quatrième et dernière Rune indique l’issue possible du problème.

Voici un exemple :
Une jeune femme, Bac+11, travaille dans un institut de recherches où, sous-payée, elle enchaîne les CDD qui risquent donc à tout moment de ne plus être reconduits. Peu satisfaite de sa situation financière, elle hésite à changer d’emploi car elle devrait refaire ses preuves auprès du nouvel employeur  et quitter sa ville ainsi que ses amis. Voici la séquence de 4 Runes qui ont été tirées pour elle suite à la question posée : « Le problème de la jeune femme est son travail » :

                         

Naudhiz : La nature du problème de la jeune femme est la nécessité, le besoin de changement.
Laguz : La condition est émotionnelle car la jeune femme sous-estime ses capacités, et craint la solitude en quittant ses amis pour une autre
ville.
Uruz : La troisième Rune donc, lui suggère de trouver le courage pour prendre un nouveau départ dans la vie et dans de nouvelles conditions.
Othala : A confirmé qu’un changement de travail entraînerait une nouvelle vie sociale.
avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Runes et chamanisme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum