L'Aura humaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Aura humaine

Message  Freya le Sam 29 Déc 2012 - 15:50

Selon la sagesse ancienne, l’homme est immergé dans un réservoir cosmique d’énergie infini, appelé le Grand Mystère, ou le Grand Tout, ou encore le Vide (que personnellement, j'appelle l'Intelligence Cosmique). Et toujours selon cette sagesse ancienne, nous vivons en lui, nous nous mouvons en lui, nous avons notre être en lui, et grâce à lui et à cause de lui, nous ne sommes pas séparés, mais connectés à toutes choses au moyen d’un réseau complexe d’énergie interpénétrante, omnipotente et omniprésente.

Suite à l’acculturation souvent forcée au christianisme, l’homme a oublié que lui aussi est par définition un être de lumière et que lui-même est composé de plusieurs systèmes d’énergie de haute fréquence qui s’étendent au-delà de la forme de son corps physique, et de son fonctionnement en apparence mécaniste. En complément de son anatomie physique, l’homme a une anatomie subtile « invisible » dont la forme physique est en fait dépendante et qui connecte le corps physique aux forces formatives qui pénètrent l’être humain ainsi que toute forme vivante et, il faut bien le dire, l’univers tout entier.

Toujours selon cette ancienne sagesse, l’entité humaine individuelle est bien plus qu’un simple corps physique équipé d’un ordinateur appelé « cerveau ». L’homme est un être extrêmement complexe et perfectionné, une intelligence consciente opérant dans une capsule d’énergie s’interpénétrant, appelé Aura. L’aura est un champ énergétique rayonnant qui est constamment en mouvement mais d’ordinaire invisible.

L’aura est composée d’un réseau complexe de fils d’énergie, de lignes lumineuses fines et structurées.
Elle est ovoïde, comme un ballon de rugby, et elle s’étend devant comme derrière notre corps physique, au-dessus de la tête et au-dessous des pieds. Aussi, imaginer-vous l’intelligence individuelle, indépendante qui est en nous. Grâce à notre cocon spatial ovoïde, nous sommes à même d’observer la réalité tout autour de nous, et d’en faire l’expérience grâce à nos divers véhicules et installations à notre disposition. Nous appellerons ces véhicules des « corps » qui sont en fait comme des membranes afin que notre conscience fasse l’expérience de diverses « réalités ».

A présent, nous allons examiner brièvement ces différents "véhicules".
Le premier, celui avec lequel vous êtes le plus familiarisé (et la plupart d’entre nous se comportent comme s’il était le seul "véhicule" dont ils disposent) est le corps physique. Il nous permet de déambuler dans notre monde matériel, et grâce à son équipement scanneur (les dispositifs sensoriels tels la vue, l’ouïe, le toucher, le goût et l’odorat) nous sommes capables d’expérimenter la réalité physique.
Mais nous disposons d’autres "véhicules", d’autres "corps", qui nous permettent de prendre conscience de l’existence au-delà de la portée de l’équipement sensoriel du corps physique. Ces "corps" sont tous contenus dans notre capsule, ils sont en interpénétration, et ils occupent tous l’espace tridimensionnel, en dépit de la grande différence entre chaque "véhicule" pour la simple raison qu’ils vibrent ou rayonnent sur différentes fréquences.

Le deuxième "véhicule", le Corps Ethérique est composé de substances subtiles, plus fines que celles du corps physique, et vibre à une fréquence hors de portée de notre vue. On l’appelle également le Corps d’Energie. Il s’étend à environ deux centimètres, voire plus, au-delà de la surface de la peau. Il interpénètre entièrement le corps physique et vitalise chacune de ses cellules.
Les énergies fournies par le Corps Ethérique sont plus subtiles que celles produites par le métabolisme de la nourriture que nous absorbons et qui sustente le corps physique plus « grossier » et plus solide. Le Corps Ethérique soutient et énergétise le corps physique en fournissant aux structures aériennes liquides et solides les énergies subtiles dont elles ont besoin. Il est à son tour sustenté par les énergies libérées par les aliments, par l’énergie du souffle qui vitalise également les corps supérieurs. Le Corps Ethérique intègre l’individu dans le champ énergétique de la Terre. Il est également le lien avec d’autres corps plus subtiles.
Les « organes » du Corps Ethérique autour duquel il est construit et nourri, sont des spires d’énergie appelées chakra, mot sanskrit qui signifie « roue ». La fonction des chakra est de maintenir le Corps Ethérique et les autres "corps" subtils en bon état de fonctionnement.

Au-delà des deux corps précédents, il y a un troisième "véhicule", le Corps Emotionnel. Ce véhicule nous permet d’éprouver l’émotion et le désir, l’amour et la joie, des sentiments d’exaltation, ainsi que des sensations de malaise et de tristesse.
Le Corps Emotionnel est un corps plus mobile que le Corps Ethérique et le corps physique, car il est capable de capter des vibrations que les deux autres corps ne sentent pas, pour la simple raison qu’ils ne sont pas équipés pour cela. Le Corps Emotionnel est capable de changer la pensée en sentiments, et vice et versa. Il opère avec les systèmes glandulaire et nerveux ce qui veut dire, selon un fonctionnement chimique et électrique.


Le "véhicule" suivant, le quatrième, est le Corps Astral. Ce corps est un double ou un jumeau du corps physique, mais il fait d’une substance très fine qui interpénètre la matière physique. Le Corps Astral est conçu afin que nous fonctionnions sur le plan astral - qui est une autre dimension de l’existence. Dans les expériences hors du corps, parfois appelées projections astrales, la conscience est transférée du corps physique où elle réside la plupart du temps, au Corps Astral qui se rapporte au plan physique.
Le plan astral nous est familier puisqu’il est le lieu que nous visitons dans nos rêves. Quand nous dormons et que notre corps physique est renouvelé et rafraîchi, tel un accumulateur chargé toute la nuit, nous sommes actifs sur le plan astral, et dans notre corps astral et nous gardons des souvenirs que les gens appellent des rêves. Quand nous sortons d’un rêve, notre corps astral revient en alignement avec notre corps physique et le corps d’énergie.
Le corps astral est relié au corps physique par un cordon ombilical argenté, semblable à celui qui rattache le foetus à sa mère. Il est coupé à la mort.

Le cinquième et avant-dernier "véhicule" est le Corps Mental. C’est grâce à lui que nous pouvons expérimenter la communication mentale et intellectuelle avec d’autres humains, et avec des intelligences non humaines. Le corps mental est connecté avec le monde de la pensée qui est la substance même de la création. La pensée est l’essence de tout ce qui existe car avant que quelque chose puisse se manifester, cela existe d’abord en Pensée.
Le Mental est différent du cerveau. Celui-ci est un organe physique, une pièce d’équipement fonctionnelle comparable à un ordinateur qui dépend du mental pour ses instructions, tout comme un ordinateur dépend d’un opérateur pour la mise en marche. A la différence du cerveau, le mental n’est pas lié à une forme physique, ni à un plan d’existence. Il est multidimensionnel et apte à fonctionner à tous les niveaux.

Le dernier et sixième "véhicule", l’Ame, est un système d’expression de la vie. Elle contient l’Esprit et elle permet à l’essence individuelle et à l’identité qui se trouvent à l’intérieur de l’Esprit, de s’exprimer aux niveaux conscient, subconscient et inconscient. Et c’est là que l'Esprit est situé. Il emmagasine l’expérience obtenue dans cette vie et les autres. L’âme peut être endommagée voire fragmentée, en conséquence de traumatismes physique ou émotionnel.
L’Esprit est une étincelle, une parcelle d’énergie du Grand Mystère, du Grand Tout ou du Vide qui ne peut en aucune manière être entachée par les paroles ou les actes de l’homme et qui, à la mort de ce dernier, retourne au Grand Tout, ou au Vide.

Mais revenons à l'Esprit que nous pourrions appeler le Soi personnel permanent par opposition au Soi personnel temporaire, celui dont vous fêtez les anniversaires et qui vous est donc familier. Cette personnalité temporaire n’existe que l’espace d’une seule vie et est modifiée en permanence par nos conditions de vie et notre environnement (travail, relations sociales, handicaps, etc.). L’Esprit n’a pas de telles contraintes car il peut passer d’une dimension d’existence à une autre, et il peut prendre sans cesse résidence dans un corps humain dans le but d’expérimenter la matière, et ainsi de parfaire son développement et son évolution.

Cette personnalité temporaire débute sa mission sur une piste d’enregistrement neuve (CD). Le souvenir de ce qui est arrivé auparavant, de sa provenance, s’est retiré dans l’Ame. Ces pistes d’enregistrement mnémoniques concernant les vies antérieures, les expériences « prénatales », sont emmagasinées dans l’Ame.

La personnalité temporaire doit démarrer avec des pistes d’enregistrement neuves afin que vous puissiez avoir l’expérience du libre arbitre. Nous n’emportons aucun de ces enregistrements avec nous ; aussi nous est-il impossible de nous souvenir de nos vies antérieures, ni même savoir qui nous sommes, ce que nous sommes et pourquoi. Nous devons le découvrir par nous-mêmes, tôt ou tard, par quels moyens, comment avoir accès à ces souvenirs enregistrés.

Chaque vie, chaque incarnation a un dessein, nous pouvons l’appeler le dessein de l’Ame ainsi que les raisons pour être ici et maintenant, à ce moment de l’histoire. Ce que vous expérimentez, ce que vous devez découvrir à votre sujet, est tout ce qui compte. L’Illumination est la découverte de ce qu’est le dessein de l’Ame, elle est symbolisée par le premier quart de lune. La grande Illumination est l’expérience de la conscience cosmique, et elle est représentée par la pleine lune. Elle ne provoque aucune perte d’individualité.

Tous les corps décrits ici s’interpénètrent et dans une certaine mesure et occupent le même espace car les divers plans et dimensions s’interpénètrent également et occupent le même espace.
avatar
Freya

Messages : 879
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aura humaine

Message  Freya le Lun 10 Aoû 2015 - 17:09


Le "véhicule" suivant, le quatrième, est le Corps Astral. Ce corps est un double ou un jumeau du corps physique, mais il fait d’une substance très fine qui interpénètre la matière physique. Le Corps Astral est conçu afin que nous fonctionnions sur le plan astral - qui est une autre dimension de l’existence. Dans les expériences hors du corps, parfois appelées projections astrales, la conscience est transférée du corps physique où elle réside la plupart du temps, au Corps Astral qui se rapporte au plan physique.
Lors d’expériences « hors du corps » appelées également projections astrales, la technique consiste à transférer la conscience du corps physique où elle réside la plupart du temps, au Corps Astral qui se rapporte au plan astral tout comme le corps physique se rapporte au plan physique, pour expérimenter le domaine appelé Astral. Le mot astral vient du Latin « étoile » et a été inventé pour décrire une « substance » éthérée si faible qu'elle a été comparée à la douce lumière des étoiles et de la Lune ou encore à celle de la claire lumière du Soleil. Le plan Astral est une dimension de l’existence proche de notre monde physique. Il faut savoir qu’il peut être lourd de difficultés mais aussi de conséquences de vouloir chercher à l’atteindre de cette manière (i.e. en projetant la conscience hors du corps physique), car l’apparence de la « substance » Astrale est en constante évolution ; de plus, l’Astral est un dépôt important pour un grand nombre d’énergies négatives, de formes de pensée malveillantes, ainsi que d’entités spirituelles qui, pour une raison quelconque, sont maintenues à l’écart mais à proximité du plan physique.
avatar
Freya

Messages : 879
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum