La Chandeleur, ancienne fête celtique d'Imbolc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Chandeleur, ancienne fête celtique d'Imbolc

Message  Freya le Jeu 17 Jan 2013 - 16:59

Le nom d'Imbolc se réfère au premier lait des brebis de l'année. La naissance des premiers agneaux annonçait le retour de la vie. Plus tard, on l'appela le Jour de Brigit, et après la christianisation de l'Europe, la Chandeleur. Le nom de Brigit a plusieurs variantes (Brigid, Brid, Bride, Bhrighde, Ffraid, etc.) et, à l'origine, était un titre plutôt qu'un nom.

Un important clan celte dont les membres étaient appelés les "Brigantes", honoraient Brigit qu'ils appelaient Brigantia, en tant que déesse primordiale. Le centre de ce clan se trouvait à Bregenz, en Autriche, mais une branche de ce clan s'était établie à Kildare, au S-O de Dublin où un enclos cultuel lui fut dédié, desservi par une grande prêtresse. Plus tard, après l'acculturation au christianisme, une église fut érigée sur l'emplacement de cet enclos, et plus récemment encore, l'Eglise fit élever une cathédrale dédiée à sainte Brigit à la place de l'église primitive.

Pour les Celtes, Brigit incarnait la puissante énergie bienfaisante de la Terre Mère. Elle était aussi honorée en tant que déesse du feu, du foyer et de la maisonnée. Elle apparaît dans toutes les légendes en tant que bienfaitrice omniprésente des différents aspects de la vie des gens, des animaux, et du pays. En tant que donneuse de vie, elle était la protectrice des parturientes.

Au sud de l'Ecosse, un bas-relief romain de Brigit appelée Briganda, la représente sous les traits d'une puissante guerrière protectrice, portant un globe et une lance.


A Kildar, la Source de Brigit coule toujours. L'eau s'écoule par deux tuyaux creusés dans la pierre, évoquant les seins de la Terre Mère, donneuse de vie.

avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chandeleur, ancienne fête celtique d'Imbolc

Message  Freya le Jeu 24 Jan 2013 - 19:46

La veille de la Chandeleur, tous les membres de la famille se réunissaient pour faire des triskèles avec des joncs qu'ils suspendaient ensuite dans la maison et dans l'étable pour honorer Brigit et obtenir sa protection. Un triskèle était aussi accroché à la porte d'entrée de la maison pour la protéger jusqu'à la prochaine Chandeleur.

Une ceinture était encore fabriquée. Elle se composait de trois longues cordes de paille tressée. Mises bout à bout, elles formaient un cercle suffisamment grand pour qu'il fut possible de sauter au travers. Chaque membre de la famille devait traverser le cercle trois fois, le pied droit en premier, le gauche en second puis, passer trois fois la corde autour de la taille, tandis que les autres membres de la famille chantaient ou récitaient le poème de la ceinture de Brigit.

Toujours à la veille de la Chandeleur, les aïeules de la maison avaient des tâches différentes, celles de fabriquer une poupée représentant Brigit avec des épis d'orge et décorée de perles, et de coquillages, ainsi qu'un panier appelé le lit de Brigit. En grande cérémonie, les grand'mères plaçaient alors Brigit dans son lit et lui plaçaient dans la main une baguette de saule ou, à défaut, de bois blanc.

Un couplet met en garde :
"Si la Chandeleur est claire,
il y aura dans l'année deux hivers."
avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chandeleur, ancienne fête celtique d'Imbolc

Message  Leela le Dim 3 Fév 2013 - 10:13

Merci pour ces récits !

Il y a aussi un dicton qui dit "la veille de la Chandeleur, l'hiver se perd ou prend vigueur".

Mais d'où vient la tradition des crêpes ? Excuse moi, Freya, d'être si terre à terre ! Wink

Cela remonterait à l'époque du pape Gélase Ier (Ve siècle) qui distribuait des crêpes aux pèlerins lorsqu'ils arrivaient à Rome. Mais la forme ronde et la couleur dorée de la crêpe évoquent aussi le soleil, symbole du retour des beaux jours, notamment. La crêpe trouve également une origine celte: il évoque alors la roue solaire ainsi que le don aux divinités qui préservent le blé.
lien

Mes crèpes préférées: "normales", avec de la confiture aux framboises "maison" ou des noisettes pilées et du jus de citron, ou alors, la reine: avec des morceaux de pommes, et caramélisée !
avatar
Leela

Messages : 213
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chandeleur, ancienne fête celtique d'Imbolc

Message  Freya le Dim 3 Fév 2013 - 14:56

Non Leela, je ne trouve pas ta question terre à terre, bien au contraire !
Il était dans mes intentions de préciser certaines choses à propos de la Chandeleur, mais voilà, j'avais la tête dans les étoiles et dans le sens propre du terme !

Quand les aïeules avaient terminé la fabrication de la poupée de Brigit, elles la plaçaient dans le panier, son lit, en disant trois fois : "Nous t'accueillons Brigit, dans notre maison. Protège-nous et sauvegarde-nous toute l'année à venir."

Brigit veillait sur les parturientes, le feu du foyer, l'art et la beauté. La veille de la Chandeleur, les jeunes filles du clan ou du village, ajoutaient (si elles en trouvaient) des perce-neige à la décoration de la poupée fabriquée par leurs aïeules. Un coquillage brillant placé sur le coeur de la poupée, symbolisait le retour de la lumière, et était appelé "l'étoile guidante de Brigit".

La poupée de Brigit était promenée en procession par des jeunes filles vêtues de blanc, les cheveux au vent, symbolisant l'esprit de pureté et de jeunesse. Ces jeunes filles était appelées pour l'occasion les "servantes de Brigit". Elles allaient de maison en maison, et ceux des foyers visités devaient rendre hommage à Brigit en lui offrant une fleur ou un morceau de cristal de roche, et les mères une variété de pain spécial réservé à cette occasion et fait avec deux tiers d'orge et un tiers de blé, qu'elles accompagnaient de fromage frais ou de beurre en remerciement des généreux dons de nourriture de Brigit.

Il était très important pour les Celtes de laisser une offrande pour Brigit qui visitait chaque maison, soit un pain spécialement fabriqué pour l'occasion et déposé sur le rebord d'une fenêtre, soit une gerbe de blé pour sa vache. Les femmes suspendaient aussi un pan d'étoffe à l'extérieur, croyant que durant la nuit, Brigit toucherait l'étoffe qui serait alors imprégnée de vertus curatives. Ces étoffes étaient ensuite employées au moment des accouchements et étaient censées les faciliter et octroyer une bonne santé aux bébés ainsi qu'aux petits des animaux.

Le pain spécialement fabriqué pour Brigit était un pain d'orge rond et non levé, appelé le "bannock de Brigit". La famille en mangeait aussi un quand il était encore chaud avec du beurre fait maison bien entendu, ceci étant capital en raison de l'association de Brigit avec les animaux de la ferme produisant du lait.

Voici la recette de ce fameux pain rond préparé spécialement pour Brigit et que nous avons remplacé par des crêpes bien plus aisées à faire, d'autant plus que la majeure partie d'entre nous ne possèdent pas ou plus de cheminée, car traditionnellement, les Celtes cuisaient leurs pains sur une pierre chaude ou, plus tard, sur une grille, suspendue au-dessus du feu de l'âtre. La composition de ce pain était la suivante :
- 170 g de farine d'orge,
- 60 g de farine de blé,
- 30 g de beurre,
- 1 cuillère à café de sel,
- et 3 dl d'eau.
Le beurre était mis à fondre dans l'eau bouillante puis, les différents ingrédients secs y étaient versés et mélangés jusqu'à en faire une pâte spongieuse.
Ensuite, sur une plaque recouverte d'une bonne couche de farine d'orge, on étalait la pâte dessus. Sur cette pâte, était également versée une bonne couche de farine d'orge puis, elle était aplatie pour ne faire au final que 0,5 cm de hauteur. A l'aide d'une assiette posée dessus, on découpait un cercle net. Encore une fois frotté de farine d'orge, le pain était posé sur une pierre ou une tôle graissée. Pour finir le pain était cuit jusqu'à ce que le bord commence à sécher et même à onduler. Puis, il était servi chaud et croustillant.

La Chandeleur est un point médian de la saison d'hiver qui correspond aux premières manifestations de l'influence solaire, dont l'énergie électrique commence à se faire sentir dans l'air qui devient stimulant, revigorant et purifiant. C'est une énergie qui desserre l'étreinte des limitations et des contraintes. Des frémissements se produisent aussi dans les entrailles de la Terre au moment où la nouvelle vie commence à se manifester tout en demeurant cachée sous la surface. Dans beaucoup de cultures anciennes, ces premiers frémissements étaient célébrés au début du mois de Février. Les Celtes appelaient cette fête Imbolc, nom qui signifie en gaëlique "dans le ventre" et implique "l'accélération". Elle célébrait le retour de la lumière.



Dernière édition par Freya le Dim 3 Fév 2013 - 18:50, édité 1 fois
avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chandeleur, ancienne fête celtique d'Imbolc

Message  Leela le Dim 3 Fév 2013 - 18:26

tu racontes cela comme si tu y étais. C'est très chouette. On voit en effet d'où viennent les crèpes.
J'en ai d'ailleurs l'eau à la bouche, et si je retrouve un poêle dans mes caisses, j'en ferai ce soir même !

Je comprends pourquoi j'ai toujours préféré le nom de Brigitte au mien, qui pèse des tonnes... D'ailleurs, les gens qui se trompent m'appellent souvent comme cela.

Il y a de belles choses dans ces traditions, vivre au rythme de la Nature et fêter les événements-clef de l'année.

Pour ce renouveau printanier, j'ai appris quelque chose en météorologie.
Entre 6 et 20 km d'altitude, il y a une limite appelée la tropopause. C'est à partir de là que les températures commencent à augmenter avec l'altitude. Le résultat est que les mouvements verticaux, donc les échanges d'air, sont impossibles. L'air en-dessous de la tropopause ne se mélange donc pas avec celui qui est au-dessus, dans la stratosphère.
Il y a des "cassures" dans cette tropopause, où circulent de forts vents: les courants-jets, qui sont aussi une barrière infranchissable pour les mouvements verticaux. Mais au printemps, il y aurait une infiltration d'air stratosphérique qui se produit, qui apporte des ions et des gaz de composition différents, et cela constituerait un des signaux de départ de la végétation. Cette info serait à vérifier : avec les moyens actuels, on doit en savoir plus.

Une autre anecdote, qui m'est arrivé il y a longtemps et m'a beaucoup fait réfléchir. En septembre, j'ai semé un sachet de graines de lavande périmées dans un ravier. Sur le grand nombre de graines, 4 ont germé. J'ai donc continué à humidifier le terreau.
En février, tout à coup, un véritable tapis a germé ! Comme si les graines attendaient le bon moment...

avatar
Leela

Messages : 213
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chandeleur, ancienne fête celtique d'Imbolc

Message  Freya le Lun 4 Fév 2013 - 8:55

tu racontes cela comme si tu y étais.
n'est-ce pas ? Va savoir... Smile Non, toutes les traditions celtiques perdurent dans l'île de Sour Uitsth en Ecosse, où la poupée de Brigit est toujours portée en procession de maison en maison.
Entre 6 et 20 km d'altitude, il y a une limite appelée la tropopause.
J'en ai vaguement entendu parler par la Nasa qui s'y est intéressée.
Mais au printemps, il y aurait une infiltration d'air stratosphérique qui se produit, qui apporte des ions et des gaz de composition différents, et cela constituerait un des signaux de départ de la végétation. Cette info serait à vérifier : avec les moyens actuels, on doit en savoir plus
Effectivement, mais j'ai des doutes quant à l'intérêt des scientifiques pour le sujet, sauf peut-être pour un ingénieur agro-alimentaire.
avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chandeleur, ancienne fête celtique d'Imbolc

Message  Leela le Lun 4 Fév 2013 - 20:23


un musée vivant, cette île ! C'est précieux.

Quand à l'intérêt des scientifique, il doit être là, parce que ce phénomène affecte les communications radio et sans doute d'autres choses, mais je ne suis pas au courant..
avatar
Leela

Messages : 213
Date d'inscription : 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chandeleur, ancienne fête celtique d'Imbolc

Message  Freya le Lun 4 Fév 2013 - 20:43

...un musée vivant,..
oui, car comme disait un professeur d'archéologie, "c'est sur les tablards des musées que viennent mourir les civilisations".

Les intérêts des scientifiques changent. Ils doivent s'adapter comme tout le monde.
avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chandeleur, ancienne fête celtique d'Imbolc

Message  Freya le Lun 8 Avr 2013 - 8:44

avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chandeleur, ancienne fête celtique d'Imbolc

Message  Freya le Lun 8 Avr 2013 - 9:02

avatar
Freya

Messages : 883
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Chandeleur, ancienne fête celtique d'Imbolc

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum