L'Enigme de Silbury Hill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Enigme de Silbury Hill

Message  Freya le Lun 1 Juil 2013 - 17:38

Silbury Hill sise à 40 km au Nord de Salisbury, en Ecosse, est à ce jour, la plus grande colline artificielle d’Europe. De forme conique, elle atteint une hauteur 40 m, s’étend sur une surface d’environ 2,2 hectares et à l’origine, elle était cernée par un fossé d’une largeur de 38 m et d’une profondeur de 9 m qui prolongeait à l’Ouest par un canal, dont les travaux qui s’effectuèrent en deux phases.

Les fouilles archéologiques menées de 1968 à 1969, permirent d’établir que Silbury Hill fut érigée en trois étapes entre 2490 à 2340 avant notre ère, dates données au radiocarbone grâce à un fragment de bois découvert par les archéologues. Pour les soubassements de la colline, les bâtisseurs employèrent de l’argile et du gravier, puis ils ajoutèrent de la terre retenue par des piquets de bois. Sur cette base, fut accumulé du tout-venant en provenance d’une rivière proche, qui fut recouvert ensuite d’une couche de calcaire. Plus tard, les bâtisseurs décidèrent d’agrandir la construction et le calcaire fut assemblé par plaques régulières à partir du haut. La deuxième phase de construction du tumulus, date donc du Néolithique. Des fouilles archéologiques plus récentes ont démontré le rôle du fossé qui ne fut pas une simple source de matériaux, mais une étendue d’eau, aménagé à dessein pour isoler le tumulus du reste du monde.
Les archéologues sondèrent le centre de la colline mais ne trouvèrent pas de sépulture. Cependant, on ne peut exclure que dans ce tumulus, comme ce fut le cas dans les pyramides d’Egypte, la chambre mortuaire n’a pas été construite dans l’axe, dans le but d’empêcher toute violation.

Les archéologues calculèrent que pour ériger un tel monument, il aura fallu les efforts de 500 hommes durant 15 ans, pour déplacer et configurer 248.000 m3 de matériaux.
Et selon Euan W. Mackie (1), aucune structure tribale de la fin du Néolithique, ne pourrait avoir mené à bien un tel projet et d’autres similaires, si une puissante élite au pouvoir, autoritaire et théocratique, n’avait exercé un vaste contrôle sur tout le sud de l’Angleterre.


1. Mackie, Science and Society in Prehistoric Britain, St. Martin's Press, New York, 1977.

avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum