Le Symbole du Griffon et sa Fête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Symbole du Griffon et sa Fête

Message  Freya le Ven 20 Juin 2014 - 10:50

Monstre mythologique hybride à la tête et aux ailes d’aigle, au corps de lion et à la queue de serpent, il combine les qualités de tous ces animaux : l’énergie céleste et donc divine pour le premier ; la puissance terrestre et humaine pour le second ; la continuité de la vie avec la transmutation d’une expérience à l’autre ainsi que d’une existence à l’autre pour le dernier, le serpent.

Symbole de la Perse et de son ancienne religion traditionnelle, le Mazdéisme,  le griffon est aussi le symbole des deux principes fondamentaux de la doctrine zoroastrienne, le Bien et le Mal.

Mais le griffon est essentiellement un gardien et un protecteur. Ses qualités sont reconnaissables dans son usage comme figure héraldique dans les armoiries médiévales européennes. Le griffon fut le sceau privé du roi d’Angleterre Edouard III (fils d’Isabelle de France et petit-fils du roi de France  Philippe le Bel) qui planifia l’union entre l’Angleterre et l’Ecosse et qui revendiqua le trône de France en raison de sa filiation, motif et point de départ de la Guerre de Cent Ans.

Le Griffon a été associé à la noblesse et à la domination et donc comme un animal de pouvoir, il se préoccupe de prendre le contrôle des situations tout en conservant certains principes. Le griffon est préoccupé de voir au-delà de l'évidence et d'agir avec force et détermination en toutes discrétion et justesse.

Cependant, dans la tradition chrétienne il est l’image du démon à tel point que pour les écrivains sacrés, son nom fut synonyme de Satan.

La Fête du Griffon ou « Vogel Gryff »

A Bâle (Suisse), lors d’une fin de matinée froide de janvier, un radeau se laisse glisser sur les eaux du Rhin avec à son bord un étonnant équipage : deux tambours, deux porte-drapeaux, deux canonniers tirant sans interruption des salves, ainsi qu’un bien étrange personnage : l’homme sauvage (Wilde Mann) qui sautille en brandissant un arbre déraciné, le regard tourné vers le quartier du Petit-Bâle, sur la rive droite du Rhin. En aval du Pont du Milieu (Mittlere Brücke), il est accueilli par deux autres personnages : un lion et un griffon.

Chacun de ces personnages a son costume réservé et sa propre danse qu’il exécute sur certaines places du quartier.

A midi, les trois compères dansent individuellement sur le Pont du Milieu au son des tambours en tournant ostensiblement le dos au Grand-Bâle tout en prenant grand soin de ne pas fouler son sol.

 
Ces trois personnages sont les figures héraldiques de trois corporations du Petit-Bâle et de la fête du Griffon. Si jadis leurs fonctions étaient militaire et politique, de nos jours elles entretiennent l’amitié, mais elles expriment surtout leur appartenance au Petit-Bâle face à la puissante et cossue agglomération de la rive gauche du Rhin, le Grand-Bâle.

avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum