Yang et Yin, Forces de Vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yang et Yin, Forces de Vie

Message  Freya le Sam 12 Nov 2016 - 14:52

L’origine de tout mouvement et, évidemment la Vie elle-même, est exprimé dans l’ancien symbole chinois du Tai Chi, l’Ultime Suprême, qui combine en son sein, les essences spirituelles et physiques du Ciel et de la Terre. Cette singulière Source Originelle a polarisé l'énergie en son sein en deux – Yang et Yin – chacun délicatement équilibré en harmonie avec l'autre et comprenant une dynamique de mouvement et de repos permettant aux forces de devenir forme.


Yang et Yin ne sont pas des états statiques de différentes énergies mais, des valeurs relatives – phases interchangeables de la même énergie basique : actives et passives, positives et négatives, chaudes et froides, masculines et féminines. Les aspects expansifs et contractifs de la même chose et dérivent de la même Source. Le Yang transforme et transporte, le Yin assimile et stocke.

L’idéogramme chinois du Yang symbolise le côté ensoleillé de la colline et le Yin le côté ombré de la colline. Ces images expriment comment, à travers le mouvement naturel, tel l’orbite de la Terre autour du Soleil, chacun est transformé par l’autre, exactement comme le côté de la colline où a lieu le lever du Soleil devient le côté du coucher du soleil dans le grand processus créateur de changement.

Yang et Yin sont deux Forces Originelles qui gouvernent l’Univers et qui sont le symbole de l’Harmonie. Toute chose contient un degré variable de Yang et de Yin  qui sont dans un état constant de mouvement et de changement. Par conséquent, jamais rien ne reste pareil. Cependant, tout ce qui est statique ou solide, ou encore apparemment immobile et permanent, vibre et pulse. Tout est énergie et prend forme pour un temps puis retourne à l'énergie dans une magnifique Danse de la Vie, circulaire, cyclique et spiralaire.


à suivre...
avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yang et Yin, Forces de Vie

Message  Freya le Sam 12 Nov 2016 - 17:40

Dynamiques de la Vie

La compréhension de la réalité du Yang et du Yin est importante pour comprendre les dynamiques de la Vie, la manière naturelle dont les énergies circulent et changent. L’Univers dans sa totalité est dans un état de changement constant en raison de l’interaction créative du Yang et du Yin et, il en va de même chez nous les humains car, nous sommes nous-mêmes de mini-univers. L’évolution des saisons dans le cycle annuel n’est pas dû au hasard mais à la véritable nature de la Réalité et cela a un effet sur toute chose en train de se manifester, y compris nous les humains, et nous en sommes d’ailleurs partiellement formés. Le vêtement de chair qui habille le corps humain recèle l’expression de la nature changeante de la Terre Elle-même à l’heure et au lieu de notre naissance, ainsi qu’une empreinte de l'Univers, car les lois cosmiques qui régissent l'Univers fonctionnent aussi en nous, de même que les Pouvoirs, conditions et processus composant l’Univers.
Ce que nous appelons couramment Création est donc en réalité un processus transformationnel – de ce qui est invisible vers ce qui est visible : l’intangible devient tangible, et l’énergie est transformée en matière et en retour, la matière est transformée en énergie.

Selon l’ancienne sagesse, la Création dépendait de Quatre Principes : l'être actif et initiateur étant attiré à la fois vers le passif et le réceptif, il forme une Unité dans l'équilibre et l'harmonie pour produire une nouvelle création par son pouvoir inhérent à l’Amour. Ainsi, le Deux produit un Troisième en raison de la puissance liante de l’Amour et le Troisième créé le Quatrième, multiple de toute manifestation.

Les anciens sages taoïstes se référaient à cette Source comme un Soleil spirituel ou une Etoile émergeant d’un Grand Vide qu’ils appelaient Wu Chi. Ce Soleil spirituel, selon la compréhension de ces anciens sages, recelait en son Unité une trinité d’Etres Originels qui amena à l’existence l’Univers et tout ce qu’Il contient quand elle prit conscience d’elle-même et qu’elle se soit étendue. Le pouvoir expansif de ce Soleil s'est étendu vers l'extérieur dans un grand mouvement en spirale, mélangeant, dispersant et absorbant l’énergie pure en se dilatant Lui-même de l’intérieur vers l’extérieur - libérant des particules de Son fluide à travers l'Espace sous forme de Poussière Cosmique. Par la suite, cette poussière cosmique devint le sol de la Terre mais aussi la substance de laquelle la chair humaine est constituée. Chacun d’entre nous est une particule auto-consciente de la Lumière d’une Grande Etoile, une étincelle individuée d’un Etre Solaire, une expression spirituelle d’un Grand Esprit. L’Univers et nous-mêmes sommes un système holographique, autrement dit une image tridimensionnelle dans laquelle chaque partie de l’image contient l’image du tout, et  l'information sur l'ensemble de l'image est contenue dans chaque partie individuelle. Telle fut la connaissance des "sages" qui fut cachée, obscurcie ou supprimée.

Le premier Etre Originel de cette triple Unité selon cette compréhension, est une Intelligence Cosmique qui forme des particules.
Le second Etre Originel de cette triple Unité forme des modèles d’ondes lui permettant de tout imprégner et de tout alimenter en énergie.
Par le pouvoir de liaison de l’Amour – du Yang et du Yin, positivement et négativement chargés – ces Deux produisent le Troisième, co-égal avec eux, afin que la manifestation puisse avoir lieu.

En Occident, lors de l’acculturation, nos ancêtres ne purent comprendre la compréhension qu’avaient les missionnaires de leur concept d’un Dieu doté d’attributs humains et de pouvoirs surnaturels qui pouvait exprimer d’une part un grand amour et une grande compassion et, d’autre part, une jalousie violente et la condamnation de l'autre.

En Orient, les sages taoïstes partageaient une compréhension similaire bien qu’exprimée différemment. Lao Tsé décrit le Vide comme « le néant d’où tout est venu ». Les Trois Grands Etres contenus dans le Un sans nom furent représentés dans la mythologie taoïste comme les trois « Empereurs ».  Ces Trois Empereurs furent perçus comme contrôlant les trois corps principaux d’un être humain – le corps (y inclus le corps énergétique et ledit "corps" mental), l’Ame et son corps de Lumière, et l’Esprit qui est l’être essentiel. Les Trois Empereurs résidaient dans trois palais : tan-tiens ou lieux paradisiaques – les trois trésors d’un être humain. Un tan-tien Inférieur se situe dans le corps énergétique, juste au-dessus du nombril. Il est le lieu de stockage d’une essence vitale. Depuis son "réservoir" il distribue cette essence vitale à travers une substance électromagnétique et biochimique et un fluide corporel. Le tan-tien moyen, se situe dans la région de la poitrine. Lorsqu’une personne expérimente une expansion de la conscience, ce tan-tien se déplace vers le chakra central de la colonne vertébrale. Le tan-tien Supérieur se situe dans la tête et est concerné par la perception de choses non-physiques. Les Trois tan-tiens se développent naturellement selon le  mode qui convient le mieux à l'individu.

avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yang et Yin, Forces de Vie

Message  Freya le Ven 18 Nov 2016 - 18:24

Les Quatre Eléments

Dans cette compréhension des Trois Etres Originaux, Ils étaient perçus comme ayant créé ce qui devint les Eléments – des Energies-Etres responsables de la structure et de la substance de la matière. A travers eux, les énergies sont en mesure de prendre forme physiquement.  Les Eléments sont des processus transformationnels qui ne possèdent pas uniquement des qualités spécifiques mais, qui ont l’intelligence parce que l’Esprit dirige leurs mouvements. Chaque Elément a une influence directe sur les processus physique, mental et  spirituel des êtres humains afin qu’ils aient la faculté de comprendre quelque chose à leur nature qui puisse les aider à entrer en harmonie avec eux. Toute tentative de les manipuler ou de les contrôler, aurait des conséquences néfastes.

Selon la tradition occidentale, il y a Quatre Eléments : l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre. Ces Quatre Eléments furent considérés comme des composants de tout ce qui existe dans la réalité physique et n’étaient pas compris comme étant des substances physiques mais, des principes métaphysiques régissant la manière dont la matière apparut. Toutefois, ces Eléments peuvent être mieux compris comme étant des mouvements d’énergie. Ils indiquent la façon dont l'énergie se déplace et se transforme ou transmute dans un processus naturel. Pour représenter les Quatre Eléments dans un état d’équilibre, ils étaient souvent symbolisés par une croix cerclée. Chaque Elément était associé à une direction mais,  cela indiquait un mode d'activité en relation avec une puissance directionnelle que les anciens appelaient « Esprit Gardien » plutôt qu’un lieu. Par exemple, en plaçant la Terre au Nord, l’Air à l’Est, le Feu au Sud et l’Eau à l’Ouest, l’accent est mis sur le contrôle et la manipulation ; en plaçant la Terre à l’Ouest, l’Air au Nord, le Feu à l’Est et l’Eau au Sud, le mode est celui de l’harmonie et de l’équilibre. Ces Eléments étaient responsables du moulage de la matière et donc de la structure même de notre planète Terre quand elle est venue à la manifestation et, Ils sont activement impliqués dans le processus et dans l'organisation et l'arrangement de ce qui se forme. Chaque Elément possède des qualités et des caractéristiques identifiables :

Le Feu est créatif, expansif, explosif, consumant et vigoureux.
L’Eau est fluide, absorbante, adaptable, contraignante, absorbante et dispersante.
L’Air est illimité, rapide, impatient et imprévisible.
La Terre est stable, patiente, nourrissante et persévérante.

Chaque Elément prédomine dans l’un des quatre principaux corps ou « véhicules » du corps humain.
L’Elément Terre prédomine dans le corps physique.
L’Elément Eau prédomine dans le corps énergétique.
L’Elément Air prédomine dans le « corps » mental.
L’Elément Feu prédomine dans le « corps » de l’Ame.

Et chaque Elément gouverne un aspect de la Vie Elle-même :
Le Feu est l’étincelle de la Vie.
L’Air est le souffle de la Vie.
L’Eau est le flot ou fleuve de la Vie.
La Terre est la substance de la Vie.

Les Esprits des Eléments sont plutôt des classes que des groupes et sont souvent appelés Elémentaux. Ils peuvent être considérés comme des constructeurs de la Nature et travaillent à un niveau inconscient, tandis que les Eléments sont des concepteurs de la Nature et fonctionnent au niveau du supraconscient. Les Elémentaux n’ont pas de corps physique mais ils ont une expression individuelle d’eux-mêmes. Ils peuvent apparaître aux humains sous la forme d’images indiquant leur nature élémentale : les esprits de l’Air sont les fées ailées, les esprits du Feu les salamandres, les esprits de l’Eau les nymphes et les esprits de la Terre les nains. Ils sont souvent confondus avec les Esprits de l’ancien Védisme, les Deva, mot Sanskrit se traduisant par « être céleste » voire « archange ».


à suivre...
avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yang et Yin, Forces de Vie

Message  Freya le Jeu 24 Nov 2016 - 1:21

Les Cinq Eléments

Dans la tradition Orientale il y a cinq Eléments : le Feu, le Bois, l’Eau, la Terre et le Métal qui sont souvent représentés sous la forme d’un pentagramme, une étoile à cinq branches dont le but est d’indiquer leur fonction et leur relations transformationnelles. Contrairement à leur apparence, les deux grandes traditions Occidentale et Orientale, ne sont ni contradictoires ni de compréhension différente. Elles sont les polarités complémentaires d’une totalité et indiquent quels sont les modes d'activité essentiellement différents. Les Chinois ont donné aux éléments les noms des cinq planètes principales : Jupiter pour le Bois, Mars pour le Feu, Saturne pour la Terre, Vénus pour le Métal et Mercure pour l’Eau. L’importance de cela est que les planètes qui se trouvent à de grandes distances de la Terre,  ne sont pas perçues uniquement comme des objets dans l’Univers. Ils partagent une relation dans le système énergétique de l’Univers qui est identique à la façon dont certaines forces fonctionnent dans le système énergétique de l'univers miniature qui comprend notre propre être dans sa totalité. Comme les planètes peuvent être considérées comme des propriétés de l'Univers ayant une relation avec la Terre, elles peuvent aussi être considérées comme des propriétés de l'Ame ayant une relation avec le corps physique. Ceci est la raison pour laquelle dans l’ancienne astrologie les planètes étaient assignées aux différents organes du corps et étaient considérées comme pouvant les influencer d’une certaine manière. : Mars  (le Feu) pour le cœur, Vénus (le Métal) pour les poumons, Mercure (l’Eau) pour les reins, Saturne (la terre) pour la rate et Jupiter (le Bois) pour le foie.


Dans cette compréhension, le cœur (Mars/Feu) est vu comme soutenant la rate (Saturne/la Terre), la rate soutenant les poumons (Vénus/Métal), les poumons soutenant les reins (Mercure/Eau), les reins soutenant le foie (Jupiter/Bois) et le foie soutenant le cœur. Un cycle similaire s’applique à d’autres organes : l’intestin grêle (Mars/feu) soutenant l’estomac (Saturne/Terre), l’estomac soutenant le gros intestin (Vénus/Métal), le gros intestin soutenant la vessie (Mercure/Eau) et la vessie soutenant la vésicule biliaire (Jupiter/Bois). En cas de déséquilibre énergétique au sein d’un organe, celui-ci ne soutiendra pas l’organe suivant qui sera lui aussi affecté négativement. Dans ce mode de mouvement et de flux, chaque propriété génère ou décompose une autre. La médecine chinoise est fondée sur ces fonctions principales. Les éléments sont donc des mouvements d’énergie. Ils indiquent la manière dont l'énergie se déplace et se transforme en un processus naturel et cyclique :

Le Bois brûle et produit le Feu.
Le Feu laisse des cendres qui sont la Terre.
La Terre contient du minerai qui donne le Métal.
Le Métal fond et produit de l’Eau.
L’Eau nourrit la vie végétale et produit du Bois.

Et ainsi, s’achève le cycle. Cependant, dans un cycle de dispersion on a :
Le Bois détruit la Terre en tirant partie de sa force.
Le Feu fait fondre le Métal.
La Terre pollue l’Eau.
Le Métal coupe le Bois.
L’Eau éteint le Feu.

Cependant, les Cinq Eléments de la compréhension chinoise, sont des mouvements d’énergie dans un processus de transformation, d’évolution ou de dévolution plutôt qu’un  mode d’équilibre comme dans les traditions occidentales. Les Théosophes ont appelé ce cinquième élément Ether, d’où les mots éthériques signifiant "substance spirituelle délicate" et éther signifiant céleste ou Lumière Cosmique. Cette "Lumière" au Centre était  donc la lumière à partir de laquelle les Quatre Eléments sont venus dans le processus de la manifestation. Dans le système complémentaire chinois, la Terre au Centre est ce que les autres Quatre Eléments deviennent dans le processus de la manifestation : deux côté de la même "pièce" sont les aspects complémentaires d’une seule réalité.


L’Alphabet Génétique


Les modèles d’existence à l’intérieur d’une Réalité multidimensionnelle, incluent toute chose dans l’Univers manifesté et, sont mises en mouvement et maintenues en existence par une Triade issue de l'Unité des polarités Yin et Yang et de l'action créatrice et harmonique fournie par Quatre grandes puissances qui animent ce qui se forme. La comparaison de cette très ancienne compréhension avec la découverte des généticiens modernes qui ont découvert que chaque chromosome est fait de la double spirale de la substance de l’ADN, est saisissante. Un gêne est composé de quatre bases – l’adénine, la thymine, la guanine et la cytosine - qui forment les liaisons croisées entre la double spirale de la molécule ADN. L’alphabet génétique ne comprend que quatre caractères : A, T, G et C, les lettres initiales des quatre bases. Ces lettres forment un code génétique dans lequel trois d’entre elles forment le modèle pour la production d'un bloc de base de protéine - un acide aminé. Il y a seulement vingt acides aminés mais, ils peuvent être organisés dans un nombre infini de séquences diverses, chacune avec sa propre fonction spécialisée et unique. Ce qui est salué comme la plus grande découverte de tous les temps n'est qu'une confirmation de la sagesse antique qui était consciente que ce qui entre en manifestation est un processus d'ordre naturel dirigé par l'intelligence.
avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yang et Yin, Forces de Vie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum