La Danse du Cheval-Jupon, Tradition de Mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Danse du Cheval-Jupon, Tradition de Mai

Message  Freya le Mer 5 Avr 2017 - 19:32

Le cheval-jupon n’est pas un animal, mais à l’origine un masque de cheval ou un manche à balai terminé par une tête de cheval en osier et en peau ou en tissu, et plus tard, en papier mâché. Chevauchant son balai, le danseur exécute des figures en fonction du rythme de la musique. Il aura fallu beaucoup d’années et de patience à un danseur chevronné pour exécuter correctement la chorégraphie. La tradition est extrêmement ancienne et remonte au paléolithique supérieur (-13’000 /-12’500) comme le prouvent le portrait d’un homme portant un masque de tête de cheval gravé dans une paroi de la grotte de Church Hole (appelée aussi Pin Hole) en Angleterre (Derbyshire) ; le masque de cheval dont là aussi l’œil n’est ni gravé ni piqueté mais plutôt abrasé, et un morceau d’os orné de Runes et d’une gravure de masque de cheval (l’orbite est vide) appelé le « Cheval Ocre ». Les yeux de ces chevaux qui ne sont donc ni gravés ni piquetés, sont un phénomène nouveau et unique à ce jour.  

   


Cette tradition du Cheval-Jupon que l’on rencontre dans tous les  pays européens, est liée étroitement à celle des « balais des sorcières », mais aussi à l’Yggdrasil ou Arbre Cosmique et aux Mâts de Mai symboles de l’axe cosmique. Chaque printemps, le 30 avril au coucher du soleil, nos ancêtres accueillaient mai avec un chant de nuit bien particulier. Le lendemain matin, le 1er mai, ils lui souhaitaient la bienvenue avec un autre chant, de jour cette fois, et le Cheval-Jupon sortait parader. La robe du cheval était noire, le masque farouche aux mâchoires articulées claquaient et ses pattes antérieures étaient visibles. Le Taquin était l’homme chargé de diriger le cheval-jupon de son bâton et, quand celui-ci se laissait tomber à terre comme s’il venait d’être foudroyé, ce n’était que pour mieux rebondir. Le cheval-jupon poursuivait les jeunes dames qu’il tentait de faire passer sous sa robe, augurant une éventuelle future naissance.

Le Cheval-Jupon (moderne).

Cheval-Jupon (ancien).

Cependant, une ressemblance frappante existe entre la véritable danse du Cheval-Jupon et la danse des chamanes de Sibérie qui employaient des bâtons-chevaux cérémoniels en bois avec une tête de cheval et des pattes antérieures qui, à l’instar de Sleipnir le cheval à huit pattes d’Oddhin, leur permettaient, au son de leur tambour, de chevaucher vers les mondes inférieurs ou supérieurs. Vu sous l’aspect de l’axe cosmique, il paraît donc plus que probable que les danses traditionnelles chamaniques sibériennes du balai-cheval soient à l’origine de celles du Cheval-Jupon. De nos jours encore, et plus particulièrement en Cornouailles, le tambour accompagne toujours la danse du Cheval-Jupon et la danse de ce dernier rappelle celles des chamanes sibériens.

avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum