Une liberté sans sérénité est-elle viable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une liberté sans sérénité est-elle viable ?

Message  Dionysos Hier à 23:59

Paul Ricoeur a dit :
Une éthique sans herméneutique est aveugle; Une herméneutique sans éthique reste vide.
Et si on substitue à l'éthique, la liberté en tant que valeur; et à l'herméneutique, la sérénité en tant qu'interprétation vitale on obtient:
Une liberté sans sérénité est aveugle; Une sérénité sans liberté reste vide.
Et cela est bien plus que vraisemblable : cela est tout à fait transparent !
En fait dans la première équation la sérénité permet à la liberté de ne pas faire n'importe quoi alors que dans la seconde équation la liberté permet à la sérénité d'avoir du sens.
Ainsi la première équation paraît idéaliste comme la sérénité obstrue la liberté en la remettant à la responsabilité alors que la seconde équation paraît réaliste comme elle donne à la sérénité un rôle déterminant dans la liberté.
Or la première équation est une fermeture et un idéalisme et la seconde équation est une ouverture et un réalisme; alors qu'en se complétant comme il est évident qu'elles ne peuvent arriver qu'à ce résultat, ces deux formes tendent à s'harmoniser!
En outre on dira que l'instinct de mort sans l'instinct de vie est aveugle alors que l'instinct de vie sans instinct de mort est vide de sens !
avatar
Dionysos

Messages : 44
Date d'inscription : 21/07/2016
Age : 48
Localisation : Dans l'éther

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum