Une liberté sans sérénité est-elle viable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une liberté sans sérénité est-elle viable ?

Message  Dionysos le Lun 21 Aoû 2017 - 23:59

Paul Ricoeur a dit :
Une éthique sans herméneutique est aveugle; Une herméneutique sans éthique reste vide.
Et si on substitue à l'éthique, la liberté en tant que valeur; et à l'herméneutique, la sérénité en tant qu'interprétation vitale on obtient:
Une liberté sans sérénité est aveugle; Une sérénité sans liberté reste vide.
Et cela est bien plus que vraisemblable : cela est tout à fait transparent !
En fait dans la première équation la sérénité permet à la liberté de ne pas faire n'importe quoi alors que dans la seconde équation la liberté permet à la sérénité d'avoir du sens.
Ainsi la première équation paraît idéaliste comme la sérénité obstrue la liberté en la remettant à la responsabilité alors que la seconde équation paraît réaliste comme elle donne à la sérénité un rôle déterminant dans la liberté.
Or la première équation est une fermeture et un idéalisme et la seconde équation est une ouverture et un réalisme; alors qu'en se complétant comme il est évident qu'elles ne peuvent arriver qu'à ce résultat, ces deux formes tendent à s'harmoniser!
En outre on dira que l'instinct de mort sans l'instinct de vie est aveugle alors que l'instinct de vie sans instinct de mort est vide de sens !
avatar
Dionysos

Messages : 45
Date d'inscription : 21/07/2016
Age : 48
Localisation : Dans l'éther

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une liberté sans sérénité est-elle viable ?

Message  patanjali le Sam 26 Aoû 2017 - 6:02

La citation de Ricoeur me parait transparente: Une éthique conventionnelle sans fondement dans l'ordre naturel (herméneutique) est aveugle. Une connaissance de l'ordre naturel non suivie d'un comportement éthique adapté est vide de sens.
J'ai du mal à comprendre ta proposition. Qu'entends-tu par sérénité ? Une absence de perturbations ? Dans ce sens négatif, elle serait vide.
Qu'entends-tu par liberté ? une absence de règles ? Dans ce sens négatif la liberté absolue serait le chaos, l'agitation, le contraire de la sérénité.
La sérénité définie comme quiétude mentale ou équanimité n'est-elle pas la conséquence d'une éthique dans le sens de l'herméneutique, et la condition de la liberté de penser et d'agir dans le cadre de l'ordre naturel ?
avatar
patanjali

Messages : 773
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une liberté sans sérénité est-elle viable ?

Message  Dionysos le Sam 26 Aoû 2017 - 20:53

La sérénité dont je parle ne peut être une absence de perturbations puisque je la mets en rapport avec la liberté. En fait elle serait plutôt un ressort, une résistance qui amènerait à une paix de l'esprit et dont l'inflexion serait un objectif avant d'être une cause à la liberté.
Car et en effet tu définies bien la liberté en ce que en tes termes elle est le contraire de la sérénité.
Finalement ce que tu exprimes en conclusion concernant l'interaction entre liberté et sérénité suffit à ma démarche.
avatar
Dionysos

Messages : 45
Date d'inscription : 21/07/2016
Age : 48
Localisation : Dans l'éther

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une liberté sans sérénité est-elle viable ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum