L’arbre symbole et source de vie

Aller en bas

L’arbre symbole et source de vie

Message  patanjali le Dim 26 Nov 2017 - 17:38

La vie est d’abord végétale.
J’aime les arbres.
Ils ne parlent pas et ne mentent donc pas ; mais ils chantent dans le vent.



Citations : (tirées de www.ecoutelebois.com)
” Car tu n’as rien deviné de la joie si tu crois que l’arbre lui-même vit pour l’arbre qu’il est, enfermé dans sa gaine. Il est source de graines ailées et se transforme et s’embellit de génération en génération. Il marche, non à ta façon, mais comme un incendie au gré des vents. ... La terre à travers lui se marie au miel du soleil, pousse des bourgeons, ouvre des fleurs, compose des graines, et la graine emporte la vie, comme un feu préparé mais invisible encore. ...“
Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle

” Nous avons tous été des arbres, des roses et des animaux. Nous sommes encore des arbres en ce moment même. Regardez-vous profondément et vous verrez l’arbre, le nuage, la rose, l’écureuil en vous. Vous ne pouvez pas les enlever de vous-même.” - Thich Nhat Hahn, (bouddhiste vietnamien)
avatar
patanjali

Messages : 805
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 82

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’arbre symbole et source de vie

Message  patanjali le Mar 28 Nov 2017 - 8:58

Une question s'impose:
Comment la sève monte-t-elle dans les arbres?

La hauteur de certains arbres des forêts humides peut dépasser 100 mètres, c’est la cas du sequoia géant en Amérique du nord et de l’eucalyptus regnans en Australie du sud.

   

Comment la sève peut elle monter à cette hauteur ?
La science analyse les phénomènes physiques, invoquant l’osmose, l’ascension par capillarité et l’aspiration par évaporation ou « transpiration par le feuillage. Mais le mystère demeure. Aucune pompe aspirante ne peut faire monter l'eau à une hauteur supérieure à dix mètres environ (c’est la pression atmosphérique qui fait monter l’eau).

La physiologie végétale distingue (wikipédia) :
La sève brute, solution de sels minéraux, absorbée au niveau des racines dans le xylème, c'est-à-dire les vaisseaux du bois.
La sève élaborée, qui contient des substances organiques solubles, principalement des acides aminés et des sucres, provient essentiellement des feuilles,

On peut comprendre que la sève élaborée plus dense, plus lourde, descend et que la solution plus lègère monte. La compensation  se fait par osmose, à travers des membranes semi-perméable, non pas sur toute la hauteur mais progressivement, segment par segment, cellule par cellule, les forces étant démultipliées comme dans un système de poulies multiples.

Mais la force gravitationnelle et la convection ne sont sans doute pas suffisantes. Des forces électriques sont aussi en cause. Les sèves sont des solutions ionisées  et leur mouvement se fait dans un champ électromagnétique. Ayant suivi une formation en biologie chez Archibo-biologica, nous avons eu l’occasion d’expérimenter le champ énergétique des troncs de chênes.

Ce que la pensée analytique ne parvient pas à résoudre, la pensée synthétique des traditions peut le comprendre de manière simple et claire . L’énergie vitale de l’arbre qui fait circuler la sève dans le tronc émerge de l’union de l’énergie solaire recueillie par le feuillage, à l’énergie terrestre recueillie par les racines.


Le taoïsme dit que l’énergie vitale (Qi ou khi) résulte de la réunion de l’énergie du Ciel (Yang) et de l »énergie de la Terre (Yin).
L’alchimie enseigne que le Grand Oeuvre, la Chrysopée s’obtient par l’interaction de l’énergie du ciel et de l’énergie de la terre.

Ce qui vaut pour le végétal vaut pour l’animal, pour l’homme et pour le minéral.
Toute organisation de la nature fonctionne selon la règle de la réunion des contraires ou coïncidence des opposés, comme l’exprime la table d’émeraude
« Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut ; et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d'une seule chose. Et comme toutes les choses ont été, & sont venues d’un, par la médiation d’un : ainsi toutes les choses ont été nées de cette chose unique, par adaptation»
avatar
patanjali

Messages : 805
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 82

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’arbre symbole et source de vie

Message  Freya le Mer 29 Nov 2017 - 7:59

Les arbres sont des êtres vivants condamnés à la sédentarité qui captent les énergies du lieu et qui rayonnent dans la biosphère au moyen de leurs ondes électromagnétiques. Ils nous ressemblent beaucoup et s'ils aiment l'Homme, celui-ci le leur rend souvent très mal mais, il fut un temps où ce dernier ne les considérait pas uniquement pour leur valeur marchande.

Bien que l'arbre ne possède ni cœur, ni poumons, ni reins, ni ovaires, ni prostate, etc., il réagit pourtant sur ces fréquences d'ondes en émettant un champ électromagnétique commun à tout être vivant. La fréquence vitale d'un arbre correspond soit à celle de la prostate, soit à celle des ovaires (fréquences en GHz respectivement : 1,792 et 1,797). Mais l'arbre réagit tout aussi bien sur la fonction respiratoire (poumons : 1,787 GHz) que sur celle du cœur (1,918 GHz) ou du système nerveux (1,888 GHz). Ce système nerveux chez l'arbre est également son "corps" émotionnel car lorsqu'une personne enserre son tronc, l'arbre réagit en augmentant considérablement la polarité positive ou sud de son champ électromagnétique. Cependant, il en va de même pour le champ électromagnétique de la personne qui enserre l'arbre et il se créé alors une affinité élective.

Quand un arbre est planté ou pousse spontanément en un lieu pathogène, il s'imprégnera des mauvaises influences, résistera tant qu'il le pourra puis, tombera malade et mourra. Planté ou poussant en un endroit propice comme ce fut le cas pour l'arbre ci-dessous que je connais, les énergies qu'il reçoit en ont fait "un arbre remarquable". Il a été planté sur le croisement exact du champ électromagnétique se déplaçant du Nord au Sud, généré par le magnétisme terrestre (rotation de la terre tournant sur elle-même) et que les Romains appelaient Cardo Mundi Maximus (on en trouve un tous les 30 mètres), et l'onde électromagnétique se déplaçant d'Ouest en Est, générée par le magnétisme du soleil et le magnétisme galactique, et appelée Decumanus Maximus par les Romains (on en trouve un tous les 24 mètres). La terre est régie par ces deux forces bien distinctes et si la première empêche notre planète d'entrer en collision avec le soleil, la seconde force est le magnétisme de la galaxie qui nous maintient sur la trajectoire et assure l'équilibre entre l'attraction solaire et la force centrifuge. Et c'est cette énergie qui fait que la terre comme toutes les autres planètes du système solaire (le soleil compris) tournent d'Ouest en Est, générant ainsi un vent galactique appelé Jet-Stream. En sus, elle nous fournit durant la nuit, l'énergie solaire dont notre corps a besoin, la pénombre de la nuit ne recouvrant guère plus qu'un pan de 12'000 km sur les 40'075 de sa circonférence.


L'arbre en question a été amputé de nuit d'une branche maîtresse (2e depuis la gauche sur l'image) par un imbécile et criminel. J'ai rencontré le propriétaire du pré inquiet pour sa survie, mais connaissant les énergies dont il se nourrit et celles de l'eau d'un ruisseau souterrain (puissante zone Ouest) à proximité ne véhiculant que des ondes aux valeurs positives identiques à celles relevées sur son tronc, je n'avais guère d'inquiétude quant à sa santé en dépit de sa souffrance. En effet, un arbre émet donc comme je l'ai écrit plus haut, une onde électromagnétique portante définissable comme étant son onde et sa fréquence d'émission propres, reconnaissables du fait que sur cette dernière, la spirale de polarité positive ou sud et la spirale négative ou nord sont non seulement équivalentes mais encore, dépassent sa couronne ou limite du feuillage. Un arbre a des émotions, une mémoire, une conscience bien que différente de la nôtre et un esprit de groupe sauf pour les grands arbres appelés de nos jours "arbres remarquables" et qui ont leur propre esprit.

Nos ancêtres respectaient particulièrement ces arbres dont la seule présence avait un effet guérisseur dû au lieu bénéfique sur lequel ils s'élèvent. Lorsque nous nous approchons de l'un de ces arbres, ses ondes électromagnétiques portées font que nous ressentons d'abord une plus grande fluidité de la circulation sanguine et donc un soulagement du cœur puis, une clarification des pensées, le sang affluant plus librement au cerveau, et pour finir, une profonde relaxation et donc un grand bien-être. Le contact avec certains de ces arbres peut non seulement nous soulager de certains de nos maux mais encore, nous apporter une guérison définitive (thaumaturgie). Certains de ces arbres puissants ont été abattus pour faire place à des édifices religieux, chapelles ou cathédrales...

Pour nos ancêtres, les arbres participaient à leur survie en leur fournissant fruits et  substances médicinales. Ils leur offraient également leur ombre en été,  leurs feuilles sèches pour la litière des animaux domestiques en automne et, finalement leur corps, don suprême, lorsqu'ils tombaient afin qu'ils puissent se réchauffer l'hiver ou cuire leur aliments.
Les Romains furent très étonnés de voir dans la forêt de Brocéliande (Bretagne), des druides parler aux arbres. Pour les Celtes comme pour les Nordiques et bien plus tard François d'Assise, les arbres étaient des êtres vivants avec lesquels il était possible de dialoguer mentalement ou par des perceptions extrasensorielles. Pour nos ancêtres, il y avait derrière toutes choses dans l'existence, une Intelligence Suprême ; que rien de ce qui est né ne se trouve dans l'isolement, toutes choses étant liées ; et que l'homme n'était pas seul mais interrelié avec toutes les formes de vie avec lesquelles l'environnement terrestre est partagé. Malheureusement, les sens de l'Homme moderne puis post-moderne, se sont altérés au point qu'il n'est plus capable de communiquer ou plus que rarement, avec la Nature qui l'entoure.

Jadis, l'Homme considérait l'Arbre comme la manifestation d'un Univers ordonné et évoluant à partir de la substance vivante du cosmos et structuré comme un arbre. Son tronc ou axe central connectait le Monde médian de la réalité physique "du centre" aux Autres mondes. En-haut, branches et feuillage, le Monde supérieur où se trouvent les pouvoirs de connaissance, d'illumination et de créativité et la demeure des êtres les plus "évolués". "En-Bas", les racines, le Monde inférieur, se trouvent les domaines de formation et de gestation, et les domaines des êtres élémentaires "moins évolués". Le tronc ou pilier vertical a trait à la conscience d'être et marque la partition entre Lumières et Ténèbres - entre activités conscientes, subconscientes et inconscientes. Le trait horizontal formé par la naissance des branches et du feuillage et qui a trait à l'énergie, marque la séparation entre les énergies électriques dilettantes du feu cosmique et les énergies magnétiques resserrantes de la Glace cosmique. Ces Autres Mondes n'étaient donc guère séparés par l'espace et par le temps mais par leur fréquence vibratoire, car ils interpénétraient et entouraient le monde physique et matériel, et occupaient le même "espace" mais des "dimensions" différentes. L'Arbre embrassait donc un monde multidimensionnel, et était symbole de l'unité essentielle de toute vie à tous les niveaux.
avatar
Freya

Messages : 918
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’arbre symbole et source de vie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum