Origine géo-physique du pétrole et géostratégie

Aller en bas

Origine géo-physique du pétrole et géostratégie

Message  patanjali le Ven 17 Aoû 2018 - 14:57

L’origine fossile des hydrocarbures (gaz méthane, pétrole, charbon) est un mensonge scientifique entretenu par la politique et les médias au service des intérêts de quatre ou cinq compagnies pétrolières majeures , de Wall Street et du dollar, devise obligatoire  des  transactions sur le pétrole.
Le pétrole est d’origine abiotique, minérale. L’origine fossile du pétrole est un dogme qui n’a jamais été scientifiquement prouvé. Par contre, l’origine abiotique est prouvée par les scientifiques russes et par les résultats de leurs forages sur le terrain. Voici ce qu’explique William F. Engdahl  consultant en risques stratégiques et auteur de plusieurs livres à succès sur le pétrole et la géopolitique, dans « les guerres inutiles pour le pétrole »
Une équipe d’élite transdisciplinaire de scientifiques russes et ukrainiens (à cette époque ils étaient tous soviétiques), se vit confier le mandat par Staline au début des années 1950 dans le contexte de la Guerre froide, de rendre l’URSS totalement indépendante des importations occidentales de pétrole pour son économie. Ce que ces brillants scientifiques découvrirent était qu’en fait le pétrole, loin d’être biologique dans sa genèse, était en fait abiotique. Mieux, ils postulèrent et prouvèrent plus tard qu’il était en fait continuellement régénéré dans les profondeurs du manteau terrestre, puis poussé vers la surface, s’en rapprochant aussi près que la géologie de la subsurface le permettait. Ainsi la dynamique du noyau terrestre était une sorte d’énorme four nucléaire créant constamment de nouveaux hydrocarbures: pétrole, gaz, charbon, et même des diamants, qui sont en effet un autre type rare d’hydrocarbures.

À présent, six décennies plus tard, les scientifiques russes viennent de voir leur honneur vengé non sans ironie, par les dernières personnes auxquelles nous aurions pu penser pour cela: il s’agit en effet de chercheurs issus de l’Administration Nationale pour l’Aéronautique et l’Espace des États-Unis d’Amérique, c’est-à-dire la NASA.
La NASA confirme l’existence d’hydrocarbures sur d’autres planètes.

Une série d’articles du blog « Résistance 71 » explique « tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le pétrole (abiotique)… » en traduisant des articles scientifiques de géo-ingénieurs russes détaillant les preuves scientifique de l’origine abiotique. Ces articles parus en anglais ont été simplement ignorés par la science occidentale conventionnelle. Les auteurs constatent :
Wikipedia est de plus assez prolixe sur le sujet de l’origine abiotique du pétrole en déclarant d’entrée de jeu que “la théorie abiotique de l’origine du pétrole a été discréditée” . […] or que découvrons-nous avec stupeur?   Qu’il n’y a pas de page sur Wikipedia concernant une origine biologique / biotique du pétrole. Intrigant non lorsqu’il s’agit de fait de la théorie du “consensus scientifique” à cet égard ?

Tous les spécialistes savent que le pétrole est d’origine abiotique mais ils le taisent. La politique et les médias soumis à la haute finance le nient car la connaissance de l’omniprésence et de l’abondance des hydrocarbures nuirait au Dollar , à Wall Street et aux milliardaires.

La question du pétrole a une importance géopolitique majeure. Il s’agit pour l’empire des corporations milliardaires de maintenir la croyance à la carence en pétrole, par le mythe du pic pétrolier (alors qu’on trouve partout de nouvelles réserves), de sa nature fossile, en ajoutant la théorie mensongère du réchauffement par l’effet de serre du CO2, également sans preuve.
Pour maintenir un prix élevé du pétrole et du dollar, l’empire a détruit les pays indépendants producteurs de pétrole ; il a assassiné sous de faux prétextes Saddam Hussein et Kadhafi pour avoir refusé le pétrodollar et pour avoir voulu faire profiter leur nation des ressources pétrolières du pays.
C’est pourquoi Trump impose des sanctions et des menaces de guerre aux  pays qui extraient déjà des hydrocarbures selon la théorie abiotiques, en premier lieu à l’Iran et à la Russie qui concurrencent le gaz de schiste  américain dont l’extraction est onéreuse, nocive à l’environnement  et épuisable à moyen terme.


Après la destruction de l’Irak, de la Lybie et de la Syrie, celle de l’Iran et de la Russie est programmée et celle du Yémen est en cours. Un article explique « La véritable nature et la mystérieuse raison de la guerre du Yémen »
On sait que le Yémen flotte sur une mer de pétrole. C’est déjà une raison suffisante pour en faire une proie appétissante. Mais ce qu’on ne sait pas c’est que les plaques géologiques contenant le pétrole yéménite vont en pente jusqu’à un réceptacle géologique naturel.
Ce réceptacle ou réservoir se trouve dans le sous-sol saoudien, ce qui explique que les Saoudiens peuvent puiser autant qu’ils veulent en millions de barils, sans que leurs réserves baissent de façon significative. C’est cette particularité géologique et cette capacité de collecter par le bas le pétrole des autres, qui fait que le Yémen ne doit jamais profiter lui-même de son pétrole au dépend des réserves de l’Arabie Saoudite qui sont le bien privé des talmudistes et des Etats-Unis.
Que ce soit intentionnellement, en connaissance de cause, ou inconsciemment pat crédulité en l’autorité et la fiabilité de la science consensuelle, tous ceux qui soutiennent encore la théorie de l’origine fossile des hydrocarbures ou celle de l’effet de serre du CO2 et du réchauffement du climat dû à l'homme, favorisent l’exploitation de 99% des populations mondiales par 1% de milliardaires sans scrupule.
patanjali
patanjali

Messages : 833
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 83

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum