Principes et symboles alchimiques et hermétiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Principes et symboles alchimiques et hermétiques

Message  patanjali le Sam 6 Oct 2012 - 19:52

Les aspects historiques, étymologiques et symboliques de l'alchimie selon René Alleau.

Axieros, Axiokersos et Axiokersa, sont les noms de la trilogie cabirique qui constitue l'unité du mystère de Samothrace et le témoignage européen le plus ancien connu d'une tradition initiatique dont l'alchimie et l'hermétisme sont des héritiers plus tardifs. René Alleau explique l'étymologie indo-européenne de ces termes:
nous proposerons d'y voir, d'une part, un radical indo-européen commun « Aks », attesté par le sanskrit « aksah » par le grec « axôn », par le latin « axis », terme qui a le sens primitif d'« essieu » et, dérivé, d'« axe », d'autre part, deux autres racines indo-européennes, la première « Er », attestée par le grec « eros ». et « oros », … par le latin « ortus », « oriens », terme dont le sens implique la notion d'« une lumière qui commence, d'un lever lumineux, d'une origine », la seconde, « kerd » qui signifie « le cœur », grec, « ker, kardia », hittite, « kardis », vieux slavon, « kerda ».
« Axieros » signifierait « l'essieu de la lumière originelle » tandis qu'« Axiokersos » et « Axiokersa » repré¬senteraient l'« essieu du cœur », selon deux pôles, positif et négatif. Je comprends essieu comme un lien, une relation ou interaction entre les principes mouvants. Plus loin, Alleau propose l'analogie avec la trilogie hermétique:
Hermès, Helios, Hephaistos, telle dut être en effet la triade cabirique voilée sous les noms d'Axieros, Axiokersos et Axiokersa, que nous a transmis l'historien Mnaseas, selon le scholiaste d'Apollonius de Rhodes, fragment précieux des dogmes originaux sur lesquels reposaient les mystères de Samothrace.

Il existe au musée du Vatican un marbre dit « de la duchesse de Chablais » qui représente un Hermès triangulaire. Ce monument, en relation directe avec le culte cabirique de Samothrace, ne porte, à sa partie supérieure que deux des noms de la triade de Mnaseas. …
Quant à Axieros il a été remplacé par un quatrième terme, Kasmilos ou Cadmilos, une divinité subordonnée aux Cabires représentée à la base du monument par la figure d'Eros. …
Casmilos, symbole de l'harmonie, de l'amour et de l'alternance, est visiblement, un principe d'union à mi-chemin de deux modalités adverses et complé¬mentaires, du principe masculin et du principe féminin.

Or cette attribution se rapproche nettement du rôle et de la nature d'Hermès. Si le quatrième terme est ainsi d'essence hermétique, il faut admettre qu'il reflète les attributs du premier terme de la triade dans la mesure où le prêtre participe du pouvoir unificateur de la divinité suprême. Nous pouvons ainsi supposer qu'Axieros lui-même est l'hermès, dans son ensemble, si bien qu'en fait, le monument le représente sans le nommer.
Cette analogie conduit au symbole de la croix alchimique de la planche I .
René Alleau y trouve une analogie entre trilogie hermétique, trilogie cabirique et trilogie alchimique en se référant aussi aux étymologies indo-européennes, au taoïsme, à la mythologie grecque , au logos selon l'évangile de St Jean.
Dans la croix on reconnaîtra surtout l'axe vertical avec en haut l'Esprit, Axieros ou Hermès-Logos: le Secret des potentialités indéfinies (Amon, Tao, ou Vide). En bas se situe Kadmilos la Terre-Mère: la structure-mémoire déterministe. Ils forment l'axe principal de l'arbre de vie. Entre Ciel et Terre, émerge la Vie et pulse le Cœur.
L'axe du cœur horizontal réunit le couple Axiokersos-Axiokersa. Il forme avec Axieros au sommet la trilogie du Logos hermétique et avec Cadmilos au fond la trilogie de la Terre sacrée

Plus loin, René Alleau explique la trilogie alchimique de la planche II représentant les deux aspects de la trilogie cabirique (triangle supérieur et inférieur de la croix alchimique) sous la forme de deux triangles inversés formant l'étoile à six branches. C'est le symbole de la chrysopée ou pierre philosophale.
Selon son interprétation, le triangle supérieur (Χ-Η-Μ) représente la trilogie de l'Esprit-Logos, la triple parole formant la conscience de l'opérateur. Le triangle inférieur (Ι-Λ-Κ) représente la triple matière formant l'œuvre alchimique.
Il dit qu'en aucun cas l'opérateur et l'œuvre ne peuvent être séparés. C'est pourquoi les interprétations unilatérales soit scientistes et chimiques soit occultistes et mystiques méconnaissent la vraie nature métaphysique de l'alchimie qui ne s'occupe ni de la matière brute ni de l'esprit-Dieu dans le sens commun mais de l'équilbre des relations diverses des éléments selon trois axes de symétrie.

Interprétation en trois dimensions.
Les dessin en deux dimensions sont incomplets. L'axe du Cœur est clairement symbolisé par le couple Soleil-Lune et correspond par conséquent aussi à l'axe Sud-Nord, ou aux éléments Feu et Eau. Cette constatation appelle un axe Est-Ouest qui n'est pas représenté sur cette planche en deux dimensions mais doit être imaginé dans un plan orthogonal à l'axe principal, en trois dimensions.

En médecine chinoise, le Sud correspond au Feu, le Nord à l'Eau, l'Orient au Bois et l'Occident au Métal. Quant à la Terre, elle occupe le centre. La cosmologie chinoise aux déterminismes cycliques ne reconnaît pas d'élément air ou éther, le prana indien qui correspondrait à l'Esprit, car le Tao ne fait pas partie du plan terrestre. Il faudrait donc l'ajouter au-dessus de l'élément Terre formant avec elle l'arbre de vie.

Le plan horizontal de l'équilibre du pouvoir vital entre ciel et terre, est donc orienté par les quatre points cardinaux correspondant aussi aux quatre éléments hippocratiques. Il correspond à la "roue de pouvoir" du chamanisme.

Cette interprétation en trois dimensions correspond d'avantage à l'image suivante de l'hexagramme alchimique trouvée sur Google mais dont j'ignore l'origine. Les éléments chinois Bois et Métal y correspondent à Terre et Air et l'élément chinois est représenté par les Ténèbres (yin par rapport au yang).



Il faut voir dans cette figure une représentation en 3 dimensions où l'axe vertical Lumière-Ténèbres représente l'arbre de vie, et les quatre axes horizontaux entre éléments antagonistes forment les points cardinaux. Le tout est un octaèdre dont la projection plane forme un hexagramme. L'octaèdre est la forme du diamant, le vajra Grand Symbole tantrique, il est conforme à la représentation des pouvoirs du chamanisme amérindien et permet de représenter les huit trigrammes du Yi king par les 8 faces triangulaires.
avatar
patanjali

Messages : 774
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Principes et symboles alchimiques et hermétiques

Message  patanjali le Sam 6 Oct 2012 - 21:50

Idéogrammes et triangle alchimique selon l'alchimie spirituelle de Robert Ambelain

Ce site me semble sérieux. Il explique clairement les symboles mais l'applique à la pratique mystique. Ses idéogrammes sont couramment utilisés et son triangle définit clairement leurs relations.



Il y a aussi des versions plus populaires comme cet autre site d'alchimie spirituelle qui reprend le triangle d'Ambelain pour y adapter les symboles du tarot.



Le tarot et les runes sont à considérer comme des sagesses traditionnelles antiques, au même titre que l'hermétisme, l'alchimie ou le yi king, avant d'être déviés de leur sens premier vers la divination et l'occultisme. Leur étude n'est pas sans intérêt. Mais il y a 22 lames de tarot et 25 runes. Le triangle d'Ambelain n'est donc pas suffisant pour l'interprétation.
L'octaèdre par contre a 6 pointes correspondant à des éléments ou points d'orientation (azimuths) et le centre ce qui fait sept.
Il a 12 arêtes représentant des relations ou propriétés dynamiques, parmi lesquelles les trois principes ou causalités (sel, mercure et soufre en alchimie)
Il a 8 faces triangulaires qui symbolisent un état global.

L'octaèdre a donc 26 ou 27 éléments qui se prêtent à une interprétation qualitative ou fonctionnelle, possible à partir de 6 éléments définis par le sens qualitatif duel de la matière, de l'espace et du temps, selon mon interprétation des trigrammes du yi king.

Qui veut se lancer?

avatar
patanjali

Messages : 774
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Principes et symboles alchimiques et hermétiques

Message  Freya le Dim 7 Oct 2012 - 8:30

Qui veut se lancer?
Tâche lourde et complexe. Pas très chaude.
avatar
Freya

Messages : 884
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Principes et symboles alchimiques et hermétiques

Message  Freya le Dim 7 Oct 2012 - 8:42

L'Ouroboros des alchimistes symbolise l'unité du cosmos et le cycle du temps où tout début est aussi une fin.


Les quatre pattes du serpent représentent les quatre éléments, le feu, la terre, l'air et l'eau. Et les trois éperons sur sa tête, les vapeurs de soufre, de mercure et d'orpiment (sulfure jaune d'arsenic).
avatar
Freya

Messages : 884
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Principes et symboles alchimiques et hermétiques

Message  Freya le Dim 7 Oct 2012 - 8:52

Le Serpent crucifié.
Le symbolisme de la croix a été adapté aux besoins de l'alchimie. Le serpent figure le mercure endormi car fixé par le soufre de l'or représenté par la croix. Le laiton ainsi obtenu devra être à nouveau dissout.



Manuscrit français.
avatar
Freya

Messages : 884
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Principes et symboles alchimiques et hermétiques

Message  Freya le Dim 7 Oct 2012 - 14:56

Le loup tuant le Roi



Epigramme XXIV
Efforce-toi de capturer le loup vorace
Pour l’apaiser, à ce glouton jette le corps
Du Roi ; puis place-le sur un
bûcher ; le feu
Excité par Vulcain le réduira en cendres.
Opère ainsi souvent et tu
verras le Roi,
Doté d’un coeur de lion,
surgir, fier, de la mort.
(Michel Maier, Atalanta fugiens - 1618.)

Le loup (l’antimoine) s’attaque -t-il au Roi (l‘or) dans le but de le purifier par une opération nommée cémentation ?
L’antimoine et ses dérivés sont effectivement des purifiants de l’or.

Et Basile Valentin écrit : « Jette-lui (au loup) le corps du Roi, afin qu’il s’en saoule. Après qu’il aura mangé, jette-le (le corps du Roi) dans un grand feu, pour qu’il y soit entièrement consumé. Après avoir recommencé trois fois, le Roi (l’or) est purifié. »
avatar
Freya

Messages : 884
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Principes et symboles alchimiques et hermétiques

Message  patanjali le Dim 7 Oct 2012 - 15:44

Les principes alchimiques, Sel, Soufre et Mercure

La plupart des articles interprêtent la trilogie Sel, Soufre et Mercure soit comme des substances chimiques dans le sens scientiste, soit comme des valeurs morales dans le sens mystique. Comme René Alleau l'a aussi fait remarquer, ces interprétations ne répondent pas au symbolisme alchimique ou hermétique. Il s'agit de principes fonctionnels ou organisationnels inséparables de toute unité que je préfère désigner par les trois causalités principales de la philosophie scolastique comme Giordano Bruno qui écrivit à propos de la monade:
"Une matière, une forme, un efficient. Dans toute série, échelle, analogie, la multitude procède à partir d'un, consiste en un et se réfère à un; ce premier sous-jacent est à considérer comme premier modèle et premier agent."
Le tableau suivant présente ces causes, les principes alchimiques avec leur correspondance homéopathique, les principes des médecines chinoise et ayurvédique et leur sens fonctionnel.


Cette trilogie se retrouve par analogie dans tout système vivant et inanimé, en dernière analyse elle correspond en cosmologie à l'éther, à l'onde et aux interférences d'ondes.

Il ne faut pas confondre cette trilogie avec les trois niveaux de la connaissance ou avec matière-espace-temps qui forment l'axe de l'octaèdre ou hexagramme alchimique. J'ai représenté les trois principes (ICI) par trois arêtes de l'octaèdre qui conduisent au triangle supérieur créatif, auxquelles sont opposées trois autres arêtes descendant au triangle inférieur, dégénératif.
avatar
patanjali

Messages : 774
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Principes et symboles alchimiques et hermétiques

Message  patanjali le Mar 9 Oct 2012 - 20:09

La Putréfaction
Au début de l'Oevre doit apparaître la nécessaire Putréfaction, dit Ambelain, symbolisé par le caput corvi



Sculpture dans la chapelle funéraire de mon village

"Il faut premièrement que le corps soit dissout, que les portes soient ouvertes, afin que la nature puisse opérer…"
(Séthon le Cosmopolite: Novum lumen chymicum de lapide)

"Tu sauras que tout le Magistère ne consiste qu'en une dissolution, puis en une coagulation…"
(Albert le Grand: Le livre des huit chapitres)
avatar
patanjali

Messages : 774
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Principes et symboles alchimiques et hermétiques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum