Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €

Le mythe du Minotaure ou la fabrication d'un monstre

Aller en bas

Le mythe du Minotaure ou la fabrication d'un monstre Empty Le mythe du Minotaure ou la fabrication d'un monstre

Message  Freya Mar 19 Oct 2021 - 9:23

L'un des mythes les plus intrigants de la Grèce antique est celui du Minotaure sur l'île de Crète, l'hybride homme-animal à tête de taureau de la mythologie grecque. L'histoire du bestial Minotaure piégé dans un labyrinthe créé pour lui par son beau-père horrifié, le roi Minos de Crète, mangeant de la chair humaine dans sa prison souterraine, fascine depuis des générations. Des motifs de taureaux et de labyrinthes ont été découverts sur l'île méditerranéenne, les derniers vestiges de l'ancienne culture minoenne, tandis que la légende a évolué au cours des siècles dans les manifestations culturelles grecques et romaines.

Le mythe du Minotaure ou la fabrication d'un monstre Feb31710

Comment la cupidité humaine et la colère divine ont créé le Minotaure

Dans la mythologie grecque, le roi Minos était l'un des trois fils de Zeus et d'Europe. A la mort de leur beau-père, le roi Asterion, Minos se déclare roi et nomme son frère Sarpedon, législateur de toutes les îles. Sarpedon remet en question l'autorité de son frère, mais Minos répond que c'est la volonté des dieux qu'il devienne roi.
Pour preuve, il sacrifia un taureau au dieu Poséidon puis, demanda au dieu d'envoyer un nouveau taureau dans le même but. Poséidon entendit sa demande et un grand et beau taureau blanc sortit de l'écume de la mer. Le roi Minos - ainsi que les citoyens de Crète l'appelaient - fut impressionné, et parce que le taureau était particulièrement beau, Minos le libéra et sacrifia à sa place, un taureau plus petit.

Thésée : le héros grec qui tua le minotaure
Minos était marié à la déesse Pasiphaé, fille du Soleil, et ensemble ils eurent de nombreux enfants, dont Ariane, Phèdre, Galucus et Androgeus. Lorsque Poséidon se rendit compte que Minos avait sacrifié un taureau de moindre valeur, il décida de punir le roi pour son égoïsme et son manque de respect, en faisant tomber Pasiphaé amoureuse de l'animal.
Pasiphaé, désespérée par son amour pour le taureau, demanda l'aide du sculpteur et ingénieur Dédale. Toujours obligeant, Dédale construisit pour Pasiphaé une vache en bois creuse, à l'intérieur de laquelle elle pouvait se glisser. La vache était si belle que le magnifique taureau blanc fut subjugué et ce fut ainsi qu'ils consommèrent leur amour. Le fruit de cette union adultère fut le Minotaure, une bête puissante avec un corps d'homme et une tête de taureau.

Le mythe du Minotaure ou la fabrication d'un monstre Dedale10
Fresque de Pompéi : Dédale (aidé d'Icare, son fils) construit et présente à Pasiphaé, une vache de bois creuse.

Lorsque Minos vit le Minotaure, il entra en colère et décida de faire construire par Dédale, un labyrinthe avec des couloirs et des cellules illimités où le Minotaure pouvait être retenu captif pour toujours. Ce fut l'origine du célèbre grand labyrinthe dont le Minotaure ne pouvait s'échapper. Au fil du temps, estimant qu'il était l'inspiration même du mythe du Minotaure, les archéologues tentèrent de découvrir l'emplacement de ce labyrinthe sur l'île de Crète.

Le mythe du Minotaure ou la fabrication d'un monstre Dedale11
Le Minotaure.

Sur la base de la lecture d'un texte grec ancien de Pausanias le Périégète, l'archéologue anglais Arthur Evans pensait de manière controversée que le labyrinthe mythique avait ses origines à Cnossos, sur la côte nord de la Crète. Le plus grand site archéologique de l'âge du bronze de l'île, Cnossos, était autrefois le centre de la civilisation minoenne et abritait le roi Minos. Il existe également d'autres structures de grottes labyrinthiques situées près de Gortyne (Crète), qui ont alimenté la discussion dans la quête pour découvrir l'inspiration originale du conte mythique.

Le mythe du Minotaure ou la fabrication d'un monstre 20110410
Gortyne.

Des Athéniens sacrifiés au Minotaure
Plus tard, lorsque Androgeus, fils de Minos fut tué par les Athéniens, Minos déclara la guerre à Athènes et remporta la victoire. En guise de punition, il obligea Athènes à envoyer tous les neuf ans, sept jeunes hommes et sept jeunes femmes à sacrifier au Minotaure. Il convient de mentionner que le roi Minos était en contact direct avec Zeus , ce qui signifie que tout cela avait l'approbation indirecte du dieu. L'un des jeunes hommes athéniens envoyés en sacrifice était un jeune prince appelé Thésée, fils d'Égée, le roi d'Athènes.
S'étant porté volontaire comme victime sacrificielle, Thésée avait juré de tuer la bête. Certaines versions de la légende prétendent que la fille de Minos, Ariane, tombée amoureuse de Thésée, lui donna une pelote de fil pour l'aider à sortir de la prison labyrinthique. Thésée est connu pour avoir tué le Minotaure, produit de la cupidité humaine et de la colère divine.

Le mythe du Minotaure ou la fabrication d'un monstre Dedale12
Ariane remettant une pelote de fil à Thésée.

Dans ce conte mythique, il est fascinant de revoir l'implication des dieux dans les affaires humaines, ainsi que les châtiments qu'ils infligeaient lorsque les hommes ne leur obéissaient pas. La naissance d'hybrides - moitié humains et moitié animaux - est également un modèle courant dans les mythes du monde entier. Est-il possible que des hybrides aient existé en réalité ? L'archéologie conventionnelle simpliste, suggère que ces peuples dits « primitifs » étaient simplement dotés d'une imagination débordante plutôt que de chercher à comprendre l'idée que ces peuples anciens avaient d'un animal mythique qui, bien que n'ayant pas d'existence dans le monde physique, existe dans une réalité non ordinaire et dont les effets sont éprouvés dans la vie quotidienne. En l'occurrence, le taureau symbolise donc une puissance ayant la maîtrise sur tout à quoi elle est appliquée et qui peut être véhiculée à l'intérieur d'un corps humain. Ne dit-on pas, de telle ou telle autre personne qu'elle est forte comme un taureau ? Maline comme un singe ? Rusée comme un renard ? Etc. ? Il s'agit donc de la qualité, d'un modèle d'énergie  d'un animal ou d'un autre que nous pouvons exprimer.

Le mythe du minotaure a-t-il des racines dans la réalité ?

Au début du XXe siècle, Evans a commencé ses fouilles en Crète et a découvert les vestiges d'un palais royal sur le site de Cnossos. Parmi les artefacts mis au jour lors de ces fouilles, de nombreuses reliques figuraient des taureaux. Des fresques ont été mises à jour représentant des personnages sautant par-dessus des taureaux, un sport qu'Evans a décidé d'appeler taurokathapsie. Les taureaux sont considérés comme un symbole de fertilité dans diverses cultures et étaient souvent sacrifiés aux dieux.

Le mythe du Minotaure ou la fabrication d'un monstre Dedale13
Palais de Cnossos, salle du trône, reconstitution.

Evans décida d'appeler cette ancienne culture crétoise « Minoenne», en mémoire du roi Minos, dont l'égoïsme a encouru la colère des dieux et finalement la naissance du Minotaure. Mais bien qu'il y ait eu une pléthore d'iconographies de taureaux, il n'a jamais trouvé de preuves concluantes du Minotaure ou d'un labyrinthe existant réellement à Cnossos.
L'histoire du Minotaure trouve ses racines dans la civilisation minoenne sophistiquée de l'âge du bronze de l'île de Crète, vieille de 5 000 ans. Alors que certains ont cherché ses racines dans la réalité, d'autres ont soutenu qu'il s'agissait d'un moyen de rationaliser l'activité sismique, en raison du fait que la Crète est située géographiquement sur un endroit particulièrement instable. Dans les cercles académiques, il a même été suggéré comme une méthode symbolique pour représenter la gloire d'Athènes soumettant son ennemi monstrueux, représenté par le Minotaure.

Le Minotaure mythologique et l'histoire de Minos, Thésée et Ariane fascinent les cultures méditerranéennes depuis des milliers d'années. Dans ses nombreuses formes et tailles, il a inspiré d'innombrables œuvres d'art, notamment des mosaïques, des fresques, des poteries et des peintures, ainsi que la littérature grecque à partir du VIIIe siècle av. notre ère. Dans la mémoire culturelle de l'humanité, la Crète est restée dans les mémoires comme l'île qui a donné naissance au Minotaure, la bête enragée errant dans les couloirs d'un labyrinthe souterrain, enfant de l'égoïsme irréfléchi et de l'insubordination de l'humanité.

Le mythe du Minotaure ou la fabrication d'un monstre 3c625810
Bronze, bouche de fontaine, marché des Blanc-Manteaux, Paris.

______________________________________
Références

Evslin, B. 1989. Le Minotaure (Monstres de la mythologie S.) Chelsea House Publishers
Freya
Freya

Messages : 1302
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum