-38%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
31.19 € 49.99 €
Voir le deal

La sombre histoire des voûtes du Pont Sud d'Edimbourg

Aller en bas

La sombre histoire des voûtes du Pont Sud d'Edimbourg Empty La sombre histoire des voûtes du Pont Sud d'Edimbourg

Message  Freya Sam 30 Oct 2021 - 17:17

Sous l'ancienne ville fortifiée d'Edimbourg, en Écosse, se trouvent les "South Bridge Vaults", des tunnels et des chambres souterraines notoires qui furent les lieux d'habitation des pauvres et des malandrins. Les voûtes en pierre sombre servirent de logements et d'espace de travail pour des artisans et des commerçants mais, à mesure que les conditions se détériorèrent, les espaces et les tunnels furent les endroits où vécurent les citoyens les plus pauvres d'Edimbourg et où ils moururent très souvent, consumés sous ces voûtes par la prostitution, la pauvreté, la violence et la maladie, ainsi que par des tueurs en série infâmes qui cachaient leur sales œuvres dans les recoins de pierre.

La sombre histoire des voûtes du Pont Sud d'Edimbourg 00_edi10
Château d'Edimbourg

Les débuts de l'histoire des voûtes d'Édimbourg : boutiques et quartiers d'habitation

La ville d'Edimbourg s'étend sur sept collines principales. L'emblématique château d'Edimbourg est un site d'habitation humaine depuis le IIe siècle de notre ère et fut conçu comme une formidable fortification dès le XIIe siècle pour protéger la population contre les envahisseurs et les sièges dangereux.
Naturellement, plus le château était habité et mieux c'était. Des ponts furent donc construits pour enjamber les profonds ravins et les relier au château. Pour soutenir le Pont sud, 19 arches furent construites en 1785 et, des voûtes, des chambres et des tunnels furent aménagés sous la surface du pont, murés et sectionnés en niveaux descendants. Au total, environ 120 voûtes ou salles furent construites sous le Pont Sud. Il fut officiellement inauguré en mars 1788.
Cette surface sous le Pont Sud, était un endroit en plein essor pour les entreprises, en particulier pendant la révolution industrielle. Sous les zones marchandes florissantes se trouvaient des ateliers, et sous ceux-ci se trouvaient des quartiers d'habitation.

La sombre histoire des voûtes du Pont Sud d'Edimbourg P5230010
Les "South Bridge Vaults".

Ce fut ainsi qu'une ville souterraine se développa inévitablement, pour finalement s'effondrer en taudis remplis de pauvreté, de maladies et de violence. Plus les gens étaient logés bas sous le pont, et plus leur classe sociale était basse.
L'ère industrielle en Ecosse apporta du travail et de la richesse, mais le logement, la planification et la santé publique ne se sont pas améliorés au même rythme. Les conditions de vie dans les villes étaient très mauvaises. Il y avait surpeuplement car les familles de plus de 10 personnes vivaient dans des pièces exiguës et les taux de mortalité étaient élevés (plus élevés en Angleterre et que dans d'autres pays européens de l'époque) ; et sans assainissement, sans eau courante et sans soleil, les maladies se propageaient rapidement et la tuberculose devint rapidement un problème croissant.
Pour ceux qui vivaient au plus profond des voûtes d'Edimbourg, les problèmes furent aggravés par la famine irlandaise due à la pomme de terre de 1845-1847 et qui inonda l'Ecosse de réfugiés qui se retrouvèrent souvent tout en bas du Pont Sud. En outre, des criminels et des membres de la pègre déplaçaient des matériaux illicites d'un marché noir à travers les tunnels, créant ainsi un quartier chaud avec des jeux d'argent, d'innombrables pubs et bordels et, le crime, le vol et le meurtre prospérèrent.

La sombre histoire des voûtes du Pont Sud d'Edimbourg P5230011
Espaces de stockage.

Un paradis pour les tueurs en série

Les conditions étaient si mauvaises à un moment donné que des tueurs en série auraient pu assassiner plus d'une douzaine de malheureuses victimes et stocker leurs corps dans des coffres, le tout sans être découverts ou même arrêtés.
Un exemple tristement célèbre de cela est connu sous le nom de "meurtres de Burke et Hare". En 1828, deux immigrants irlandais, William Burke et William Hare, auraient tué 16 personnes (principalement des femmes), caché les cadavres placés dans des coffres dans les tunnels et les chambres puis, les auraient vendus à un chirurgien pour dissection lors de ses conférences d'anatomie populaires. La demande de cadavres à une époque de progrès de la science médicale signifiait que les corps étaient une denrée précieuse, et le fait que les coffres recelant les cadavres n'aient pas été découverts déposés aussi près de personnes vivantes, en dit long sur les conditions qui y régnaient.

La sombre histoire des voûtes du Pont Sud d'Edimbourg P5230012
Tunnel

Les voûtes fermées et oubliées de South Bridge sont redécouvertes
Il y a des indications que même les citoyens les plus pauvres ont quitté les taudis de South Bridge entre 1835 et 1875. Le complexe de la voûte fut délibérément fermé et des tonnes de décombres durent être évacués à un moment donné, bien qu'aucun document officiel n'en mentionne la date.
La sombre histoire des voûtes du Pont Sud fut oubliée au cours des décennies suivantes, tous oublièrent que des familles avaient vécu dans les tunnels sous Edimbourg.
Plus de cent ans plus tard, en 1980, un joueur de rugby écossais redécouvrit par inadvertance les tunnels et les chambres cachés qui furent fouillés et restaurés après l'enlèvement de centaines de tonnes de gravats. Ce n'est que lorsque les excavateurs eurent déterré des jouets d'enfants, des flacons de médicaments, des assiettes et d'autres articles ménagers dans des tas d'amas que les chercheurs réalisèrent que le Pont Sud fut le foyer de nombreux malheureux.

Des résidents fantomatiques restent et attirent de nouveaux visiteurs

Avec l'atmosphère troublante et les récits étranges de l'histoire des voûtes, il n'est pas étonnant que des événements paranormaux aient été signalés concernant les salles sombres, les chambres humides et les espaces restreints. Certes, les rapports médicaux sur les victimes assassinées de Burke et Hare sont assez effrayants, mais plusieurs autres spectres différents hantent également les chambres.
On dit qu'un enfant fantomatique nommé « Jack » attraperait les mains des visiteurs, et le plus menaçant « M. Boots », décrit comme « un homme cruel», jetterait des pierres sur les visiteurs, affirme-t-on. Certains qui ont visité les voûtes, disent qu'il est possible d'entendre ses bottes à talons piétiner les pavés et sa voix résonner dans les tunnels.

La sombre histoire des voûtes du Pont Sud d'Edimbourg Dscn0610
Edimbourg, arche du Pont Sud.

Malgré (ou plus probablement à cause de) cela, les visites dans les voûtes d'Edimbourg sont très populaires et des entreprises ont été créées pour accueillir des événements privés, des mariages et de la musique. Plusieurs émissions de télévision et documentaires de grande envergure ont été réalisés sur les voix fantomatiques et les événements surnaturels.  
Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui se risquent à descendre sous la ville ancienne pour découvrir à quoi ressemblait la vie de ceux qui logeaient dans les voûtes du Pont Sud.

_________________________________
Références :

City of the Dead Tours , 2015. « City of the Dead Ghost Tour ». [En ligne] Disponible sur : http://www.cityofthedeadtours.com/underground-city-of-the-dead/

Enquêtes paranormales à Montréal, 2012. « Vaults hantés souterrains d'Édimbourg ». [En ligne] Disponible sur : http://www.montrealparanormal.com/p-uk-scotland-edinburgh-hvaults.php
Freya
Freya

Messages : 1302
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum