Merlin l'Enchanteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Merlin l'Enchanteur

Message  Freya le Ven 12 Oct 2012 - 10:14

Merlin est sans conteste le plus illustre des mages. Son histoire est indissociable de celle du roi Arthur, son ami, et de la Table Ronde. Merlin restera à jamais le symbole du vieux druide dont la nature n'a plus aucun secret pour lui et qui sait agir aussi bien sur les éléments du ciel que sur ceux de la terre. Il ne s'attache pas à la cour du roi et la quitte aisément pour mener une vie plus spartiate mais plus heureuse au sein de la nature, dans la forêt de Brocéliande en Bretagne, où il trouvait son bonheur et son inspiration. Ce fut sur les marches de la fontaine de Barenton qui existe toujours, qu'il rencontra la fée Viviane dont il s'éprit. Et selon la légende, après lui avoir transmis tout son savoir, la fée pour le garder à jamais, l'enferma dans un invisible palais de verre où il vivrait toujours.


Merlin et la forêt de Brocéliande en Bretagne

Viviane est une figure aquatique. On la rencontre près du Lac de Diane, puis dans ce lac, et finalement près de la fontaine de Barenton. Une source était un lieu sacré associé à la nuit et à la Lune ce qui la rapproche de la déesse Diane.


Le lac de Diane et la fontaine de Barenton

On attribue de nombreux tombeaux à Merlin mais il avait des attaches avec le Mont Dol (le Mont Douloureux du cycle arthurien) et d'après la légende il aurait placé lui-même au sommet du tertre la colonne dont la base subsiste de nos jours. En 1802 on rasa ce qui n'était autre qu'un ancien temple dédié à Diane pour y édifier une église. Et ce fut là que Perceval aurait rencontré la fille de Merlin (Chrestien de Troyes, enfances de Lancelot, XIIIè siècle). A ce jour, la salle souterraine de l'ancien temple démoli, n'a jamais été ouverte. Serait-ce le véritable tombeau de Merlin ?


Grotte de Merlin
Arthur, roi celte de Bretagne, tué dans une bataille en 542 doit son immense renommée au fait qu'il fut le dernier roi de l'ancien temps, avant l'acculturation au christianisme. Nombre de manuscrits des XIIè et XIIIè siècles dont celui de Chrestien de Troyes, relatent les aventures du roi celte, de ses preux chevaliers de la Table Ronde et de leur quête du Graal, vase mystique symbolisant la perfection divine.


Mort d'Arthur et la Table Ronde
avatar
Freya

Messages : 879
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merlin l'Enchanteur

Message  Freya le Mar 1 Jan 2013 - 11:54

Vers 500 de notre ère, époque à laquelle vécut le roi Arthur, il était coutume de jeter les armes dans une rivière ou un lac au cours d’un rite cérémoniel. Ainsi, afin qu’Arthur puisse récupérer Excalibur, Merlin le conduisit à la Dame du Lac, gardienne des eaux sacrées ainsi que de tout leurs contenus. Mais en échange de l’arme prestigieuse, Arthur dû faire un don à la Dame. A une époque antérieure, l’épée avait été jetée cérémoniellement dans le Lac et emportée dans l’Autre Monde. Lorsque Arthur la retrouva par miracle, elle devint le symbole de la renaissance de l’ancien pouvoir druidique. Excalibur aurait été la plus belle épée de cette époque, et donnait à ceux qui la portaient un avantage autant physique que spirituel.

En principe, un guerrier faisait forger une arme uniquement pour son usage personnel. Le nom magique des épées étaient très souvent gravé en runes sur leur lame. A la mort de leur propriétaire, elles étaient soigneusement emballées dans des étoffes et déposées à côté de leurs corps et ceci pour deux raisons. La première : un guerrier avait besoin de son arme dans l’autre monde et ne pouvait se présenter au Valhalla sans elle. La seconde : une arme d’une grande beauté et célèbre en sus, ne devait en aucun cas risquer de tomber entre les mains d’une personne indigne de la porter, car en retour, l’arme l’aurait fort mal servie.

Cependant, les épées légendaires n’étaient pas perdues à jamais. Certaines étaient récupérables lors d’un conflit ou d’une période de grands troubles, à condition qu’elles eussent été des armes nobles et rendues sacrées. Ainsi, Excalibur préservée dans la vase du fond du Lac, put être récupérée par Arthur car son emplacement avait été marqué par une haie de lances. Mais au fil du temps, ces lacs sont devenus pour la plupart des tourbières qui fouillées par les archéologues, livrèrent un véritable trésor d’armes, ainsi que plusieurs drakkars contenant près d’une centaine de riches épées incrustées d’or, d’argent, de bronze et d’os. Sur les têtes de lance et les hampes de flèche retrouvées, figurent essentiellement les runes Tiwas et Elhaz. Tous ces objets mis à jour dateraient des années 200 et 350 de notre ère.


Différents témoignages historiques attestant de la récupération d’épées enterrées aux côtés de héros nous sont parvenus. Ainsi La Saga de Hrolf Kraki nous apprend qu’une épée appelée Sköfnung enterrée aux côtés du célèbre guerrier Hrolf Kraki fut récupérée deux cents ans plus tard, par un guerrier du nom de Skeggi qui força le lieu de repos de Hrolf  Kraki pour s’emparer de l’épée royale. Si cette dernière n’avait pas été apprêtée spécialement avant d’être enterrée, cette arme exceptionnelle ne serait certainement pas restée utilisable aussi longtemps après.


Dernière édition par Freya le Lun 9 Sep 2013 - 17:14, édité 2 fois
avatar
Freya

Messages : 879
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merlin l'Enchanteur

Message  Freya le Lun 8 Avr 2013 - 9:06



La Dame du Lac
avatar
Freya

Messages : 879
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merlin l'Enchanteur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum