Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : la prochaine extension ...
Voir le deal

Gravitation

2 participants

Aller en bas

Gravitation Empty Gravitation

Message  Chaix jean louis Lun 13 Juil 2020 - 16:28

GRAVITATION

RÉSUMÉ

   Je  fais l’hypothèse que la gravitation est générée par une différence de pression entre deux tranches de l’espace, la gravitation devient donc de la mécanique des fluides, il me faut donc un fluide et pourquoi pas  la mystérieuse matière noire.
   J’ai mis au point  une formule qui permet de calculer la gravitation telle qui nous la connaissons et d’y ajouter l’influence de la matière noire telle que nous la constatons.
    En plus de cette formule qui était le but initial de ma démarche, j’explique :
- Comment , à partir de ce fluide,  se forme une particule élémentaire avec sa gravitation.
- Pourquoi l’énergie noire est inutile puisque  ce n’est qu’un effet collatéral de la gravitation (de ce fait nous connaissons à ce jour 100 % de l’univers)
- Comment nombres de phénomènes qui semblaient compliqués voire inexplicables sont simplifiés
-  En spéculant un peu plus, comment communiquent  les particules intriquées et comment je remplace l’inflation par un phénomène moins violent.

    Je précise dés à présent que je sais que cette hypothèse remet en cause la relativité générale et comme je n’hésite pas à mettre un grand coup de pied dans la fourmilière, j’en profite pour remplacer la formule de Newton F=mMG/r²    par  F=(m+M)G/r²  
     Ce changement dans la formule me permet d’expliquer pourquoi deux corps, de  masses différentes, qui tombent ne le font pas à la même vitesse et pourquoi on ne le voit pas pour le moment.

  Voilà longtemps que la matière noire puis l’énergie noire tiennent les  scientifiques en échec, mais rares sont ceux qui  osent remettre en cause la relativité générale,alors pourquoi ne pas essayer ? surtout qu’il me semble avoir des réponses intéressantes à certaines questions.

 Nota :   Afin de ne pas perdre le lecteur dans un document trop long je l’ai expurgé  de tous les calculs  et raisonnements intermédiaires et ne donne que les résultats, mais bien sur des compléments sont disponibles.                                                      


1- INTRODUCTION

     Depuis 2007 j’envoie des bouteilles à la mer pour essayer de convaincre du bien fondé de ma théorie concernant la gravitation.
      En 2017 j’ai crée un document de 22 pages dont 5 d’annexes expliquant dans le détail et avec beaucoup de calculs comment et pourquoi la gravitation était la dépression d’un fluide : la matière noire, mais je n’expliquais pas d’entrée de jeu que cette théorie mettait en cause la relativité générale et modifiait la formule de Newton, ce que je fais aujourd’hui.
      Mon texte de 2017 du fait de tous les calculs et de toutes les explications était trop chargé et de ce fait les lecteurs pouvaient s’y perdre.
       Aujourd’hui je me contente de faire un condensé du document de 2017 dans lequel je ne donne que quelques explications succinctes pour aller directement aux résultats, sachant que si nécessaire il sera toujours possible de retourner au document initial.
      Donc :
1) C’est la mécanique des fluides qui remplace la relativité générale depuis les particules élémentaires jusqu’aux supers amas de galaxies et j’en déduis une formule mathématique
2) La formule de Newton F=mMG/r²    ne fonctionne que si  m =1 alors que  si elle devient F=(m+M)G/r²    il est possible de l’utiliser pour toutes les  valeurs de m, y compris s’il s’agit de matière noire.
3) L’accélération de l’univers proche n’est qu’apparente, elle n’est qu’un effet collatéral de l’existence de la matière noire, on peut donc se passer de l’énergie noire.
4) Une matière noire qui a une forme mathématique et une énergie noire qui n’existe plus cela signifie que nous connaissons 100 % de l’univers.

2- DÉFINITION DE LA MATIÈRE NOIRE

- Elle se trouve en lieu et place de ce que nous appelons le vide, c’est à dire ce qui reste lorsque nous pensons avoir tout retiré.
- C’est un fluide au même titre que l’air ou l’eau comme eux il a une masse volumique et de la viscosité, mais les éléments de base qui le composent sont infiniment  plus petits que les particules élémentaires que nous connaissons, il est réparti dans l’ensemble de l’univers.


3- CRÉATION D’UNE PARTICULE

    Lorsqu’ on  fournit de l’énergie en un point , la matière noire se concentre en ce point  en captant des éléments autour d’elle , le  maximum d’éléments est capté à proximité immédiate puis de moins en moins lorsqu’on s’éloigne du point , au centre on retrouve les éléments captés qui prennent une forme baryonique et autour (probablement en rotation) satellisée  autour du centre, l’enveloppe de fluide qui a servi à construire le centre, cette enveloppe et en dépression de plus en plus importante au fur et à mesure qu’on s’approche du centre puisque c’est de cette manière que la matière a été retirée.


4- AU DESSUS DE LA PARTICULE

    Les particules s’agrègent pour créer des corps de taille de plus en plus importante,  toujours composée de la partie baryonique et de l’enveloppe de fluide en dépression d’autant plus importante qu’on s’approche de la partie centrale et d’autant plus importante que la partie baryonique est importante.



5- CALCULS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

    Je viens d’affirmer que la gravitation est un simple phénomène de différence de pression,la condition sine qua non  pour que je sois crédible c’est que je mette au point une formule basée sur des différences de pression et capable de de retrouver les résultats  de la formule de Newton.
     Il s’agit de la formule ci dessous,toutes les explications et calculs intermédiaires sont dans mon document de 2017.
F= [M +∑ M +m] x [4/3π {(r+1) 0,00000195 -r  0,00000195}]²
M=  Masse génératrice de la gravitation
m =  masse qui subit la gravitation
∑ M =Somme de toutes les masses situées entre M et m masse baryonique mais aussi la matière noire
r= rayon
    J’ai vérifié que la formule ci dessus donne entière satisfaction pour calculer tous les éléments du système solaire, mais elle  est difficile à utiliser parce qu’il faut manipuler des  chiffres à la puissance 0,00000195 en conservant 20 décimales étant donné que les écarts entre les deux termes de la soustractions n’apparaissent qu’ à la 13ième décimale ; Alors que la formule de Newton ( avec ma modification)est beaucoup plus simple d’emploi, aussi je conserve la formule de Newton pour la suite de mes calculs.
                       F=(M+m+∑M)G/r²
   Lorsque cette formule aura pris sa forme définitive je constaterai  que la matière noire n’a pas d’influence dans le système solaire.

6- CALCULS AU DELÀ DU SYSTÈME SOLAIRE

   Je n’ai travaillé que sur les galaxies spirales étant donné que que c’est seulement sur ces galaxies que j’ai trouvé des informations cohérentes.
   Bien entendu j’ai constaté sans surprise, puisque c’était justement le but de ma démarche, que je devais ajouter  une quantité de matière noire proportionnelle à la masse baryonique et à la distance par rapport à son centre, mais ce seul paramètre ne me permettait  pas de retrouver les résultats  puisés dans la littérature, à ce stade j’ai constaté qu’il me manquait un freinage proportionnel à la vitesse au carré de l’objet subissant la gravitation.
   J’ai étalonné la constante qui représente la matière noire à l’aide des chiffres de notre galaxie et j’ai vérifié les résultats sur 3 autres niveaux de vitesse entre 215 km/s et 75 km/s.
    Comme pour le reste mon raisonnement et mes calculs proviennent de mon texte de  2017  et sont disponibles si nécessaire et ma formule définitive devient :
   F =  G ( M+ m )(1 +  3,463 10-9    r/ V²) / r²

6.1- CONCLUSIONS CONCERNANT MA FORMULE
1)L’utilisation de cette formule permet de retrouver les relevés qu’on trouve dans la littérature
2) La relation de Tully Fischer qui dit que la masse baryonique Mb d’une galaxie spirale  est proportionnelle à la vitesse à la puissance 4 , V 4  de l’objet subissant la gravitation  est vérifiée
3)Je suis par contre déçu du fait que la matière noire n’ai pas d’influence sur les planètes de système solaire, ce qui m’aurait permis d’expliquer le déplacement du périhélie de Mercure
Je n’ai bien sur pas remis en cause la valeur de G, mais peut être faire varier la valeur  de G et celle de ma constante de matière noire pourraient régler ce problème.

7- CONCLUSIONS  SUR LA GRAVITATION
- Grâce à ma modification de la formule de Newton ( M et  m  sous forme de somme au lieu de produit), je m’autorise à ajouter des masses supplémentaires à la formule et surtout la matière noire qui  est démystifiée et devient un fluide ordinaire.
- Une explication frappée au coin du bon sens  pour expliquer la gravitation et même une formule mathématique qui justifie la démarche,pas simple d’utilisation la formule c’est vrai 
- Un fluide ayant une viscosité qui freine les masses  en mouvement et explique la relation de Tully Fischer.


8- CONSÉQUENCES DE L’EXISTENCE DU FLUIDE MATIÈRE NOIRE

8.1- L’INERTIE
   Jusqu à ce jour je n’ai pas lu d’explication très convaincante concernant l’inertie mais nous savons qu’elle apparaît lorsqu’il y a une variation d’accélération.
   Puisque nous avons un fluide si nous faisons une similitude avec l’eau, nous pouvons dire que les réactions des masses dues à l’inertie sont identiques au réactions d’un mobile sur un plan d’eau, voire à l’intérieur d’un écoulement.  

8.2- CONSTANCE APPARENTE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE

   Si de la même façon que  l’air est le support du son, je postule que ce fluide est le support de la lumière.
   Puisque la Terre est entourée d’une enveloppe de ce fluide solidaire, il est normal que la lumière se règle sur son support, sans tenir compte de sa vitesse antérieure.
    Il est donc normal que la vitesse de la lumière  soit constante lorsqu’on la mesure  sur la Terre , quelle que soit son origine, comme le démontrent les résultats de Michelson et Morley.

8.3- VARIABILITÉ DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE

   Juste ci dessus je viens d’écrire que la vitesse de la lumière est constante, mais en fait c’est seulement vrai sur la même planète et à la même altitude, autrement si comme je le postule par similitude avec l’air qui est support du son, la matière noire est support de la lumière, la réalité est totalement différente.
8.3.1- PENDULES ET GPS

    Ma formule prévoit que la masse volumique du fluide diminue au fur et  à mesure qu’on s’approche d’une masse et ce d’autant plus que la masse est importante, de la même façon que la vitesse du son varie en fonction du fluide traversé, la vitesse de la lumière varie suivant la consistance de son support.
     Il est donc normal de corriger les horloges dans l’espace par rapport aux horloges terrestres ainsi que les informations GPS.

8.3.2- ACCELERATION DE L’UNIVERS SANS ÉNERGIE NOIRE

    Plus la lumière que nous captons vient de loin et plus elle est passé à proximité d’un nombre important de masses qui l’ont ralentie, alors que la lumière qui arrive des zones plus proches a subit moins de rencontres d’où l’impression d’une accélération de l’univers proche qui s’explique donc  d’une façon plus simple que par l’invention d’une énergie noire
   

8.3.3- DÉVIATION DES RAYONS LUMINEUX

     Cette variation de masse volumique explique aussi la déviation des rayons lumineux à proximité d’une masse importante de la même façon que lorsqu’on plonge une règle dans un bocal transparent à moitié rempli d’eau on constate que la règle semble cassée à la limite eau /air.

8.3.4- TROUS NOIRS

A partir d’une masse très importante la dépression autour de cette masse est tellement importante qu’il n’y a plus assez  de fluide pour supporter la lumière donc plus aucune lumière ne peut s’échapper d’où les trous noirs.
9- CONSÉQUENCE DE LA FORMULE DE  NEWTON MODIFIÉE
9.1- EXPÉRIENCE MICROSCOPE
    Depuis que Galilée à démontré expérimentalement que deux corps de masse différente tombent à la même vitesse et donc arrivent en même temps sur le sol, même si Einstein a écrit que c’est normal, le bon sens populaire est toujours choqué et une expérience « Microscope » est en cours en ce moment pour voir si par hasard on ne pourrait pas trouver un petit écart !!!!
    L’expérience consiste à relever la différence d’accélération entre deux masse m1 et m² qui tombent sur la terre.
Sachant que a masse M est la masse de la Terre soit  6 .1024   kg  
Les masses m1 et m2 mises en œuvre pour effectuer la comparaison ont des écarts de l’ordre de 1kg .
     La seule écriture de ma formule F=(m+M)G/r² fait apparaître clairement que F est variable en fonction de m, donc il y a un résultat à attendre, mais en même temps  elle fait apparaître que cet écart ne sera mesurable que si la précision de l’expérience  est suffisante pour faire apparaître l’influence de m sur le résultat  soit   10-24 m/s2 ,alors que la précision affichée de l’expérience  n’est que de   8 10-15 m/s2   il faudra donc encore attendre !!!
                                                                                                                   



10- SPÉCULATIONS SUPPLÉMENTAIRES

  J’ai déjà bien exagéré avec toutes mes propositions, mais depuis le temps que j’ai l’univers  dans la tête, j’ai émis une multitude d’hypothèses et je n’écris ici que les plus raisonnables… !
   Puisque la matière noire existe et qu’elle sert de support à la lumière, rien ne l’empêche d’avoir d’autres caractéristiques et entre autre de transporter d’une façon instantanée ou presque d’autres informations.

10.1- PARTICULES INTRIQUÉES

  Les particules intriquées sont la preuve que dans l’univers des informations entre particules se déplacent plus vite que la vitesse de la lumière voire de façon instantanée grâce à la matière noire.

10.2- ÉVOLUTION DE L’UNIVERS

L’inflation, voilà encore une explication basée sur la «  théorie de la parole d’honneur » qui permet de donner une cohérence à l’univers actuel mais qui défie le bon sens par sa violence dans l’espace et dans le temps.
Compte tenu de tous les éléments que je viens d’utiliser : la matière noire,  circulation instantanée de certaines information, plus un rebond de l’univers que j’ai volé dans la littérature mais je ne sais plus à qui !!! J’ai une explication plus calme à fournir.

Aujourd’hui on constate que dans  les amas locaux la gravitation est prépondérante et donc les galaxies se rapprochent, au-delà  c’est l’expansion qui est prépondérante  et les structures s’éloignent les une des autres.
D’ici plusieurs milliards  d’années toutes les étoiles se sont transformées en trou noir partout dans l’univers  ; Un jour dans un amas local quelque part dans l’univers, deux trous noirs fusionnent créant une masse critique qui par un phénomène de « rebond » se désagrègent brutalement pour redevenir le fluide initial c’est un big bang local en même temps se crée une onde gravitationnelle que le fluide véhicule de façon quasi instantanée dans tout l’univers ou au moins jusqu’aux amas locaux les plus proches qui aidés de l’onde gravitationnelle rebondissent à leurs tours  en big bang locaux ainsi de proche en proche ces big bang locaux,  avec un délai de réalisation relativement court (quasi instantané) remplacent le big bang unique  dans ces conditions là où se trouvait  un amas local se crée un super amas  grâce au fluide provenant du fluide initial de l’amas local et à l’ajout de  fluide pris dans  l’environnement, Il n’est donc plus utile de faire appel à l’inflation pour expliquer la taille de l’univers et les problèmes de causalité

Au delà du prochain cycle de l’univers, ci dessus, on peut en imaginer d’autres, avant et après et même, lorsqu’il du fait de  l’expansion  il ni  a plus assez de fluide en réserve  pour un cycle supplémentaire,On peut imaginer que notre univers passe dans une phase de compression pour laisser de la place à d’autres univers en expansion , en attendant de retrouver une taille plus petite pour pouvoir recommencer l’expansion



7. BIBLIOGRAPHIE:

Planètes et satellite LAROUSSE
de Pierre GUERIN avec la collaboration de:
    -  E. SCHATZMAN
    -  J. FOCAS
    -  M. COMBES
    -  M. LAFFINEUR
    -  P. COUTEAU

Patience dans l’azur de Hubert REEVES

A la poursuite du Big-bang de John GRIBBIN

A la découverte de l’univers de Neil F COMINS

L’univers dans une coquille de noix de Stephen HAWKING

Science et vie depuis depuis de nombreuses années

Science et Avenir depuis de nombreuses années

La Recherche

Ciel et Espace

Françoise COMBES conférences au collège de France

WIKIPEDIA:

Poussée d’Archimède
Gravitation
La Galaxie
Matière noire

Chaix jean louis

Messages : 2
Date d'inscription : 12/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Gravitation Empty Re: Gravitation

Message  patanjali Jeu 16 Juil 2020 - 15:47

§ 2-4 La création de la particule par la matière noire me rappelle celle de Villame (expliquée dans Principes de cosmologie) par accumulation stratifiée de minima d'éther dont les niveaux successifs ont un rapport avec le spectre d’absorption / émission.de raies spectrales.
Avez-vous étudié le rapport des particules avec l’électromagnétisme ?


§ 5-7 Pour le calcul de la gravitation je ne suis pas compétent. Je ne m’intéresses qu’aux principes premiers, épistémologiques. Selon mes connaissances, la matière noire a été introduite comme hypothèse pour expliquer la vitesse des étoiles de la galaxie qui est supérieure à ce que permettrait la masse des astres visibles.
Les astronomes partisans de l’univers électrique (https://www.thunderbolts.info) refusent la matière noire comme simple hypothèse non observable, destinée à conserver les lois de Newton. Ils confinent la gravité au système solaire et attribuent la formation et le mouvement des galaxies aux forces électromagnétiques du plasma interstellaire, plus puissantes de l’ordre 1039.

§ 8 L’univers électrique refuse aussi la conception gravitationnelle des trous noirs, l’expansion de l’univers et l’énergie noire.
8. La masse est une mesure de l’inertie. L’absence d’explication de l’inertie me laisse sceptique quant aux conceptions actuelles de la masse comme explication de l’attraction gravitationnelle.

§ 8.3.1 Comment pouvez-vous justifier une masse volumique diminuant près d’une masse. La réalité n’est elle pas l’inverse pour notre planète ? et en quoi ce gradient affecterait-il les horloges ?

Je ne peux pas entièrement suivre les spéculations qui suivent.  

A la suite de l’étude de la Rythmodynamique d’Ivanov, je suis parvenu à d’autres conclusions Je considère l’espace comme  une prématière sous forme de milieu vibratoire dont émergent les propriétés de la matière.
La Rythmodynamique donne une explication de nature ondulatoire à l’accélération gravitationnelle. J’ai proposé l'hypothèse d’un champ d’ondes gravitationnelles qui satisfait à cette propriété vers la fin du document Principes de cosmologie/principes.pdf
patanjali
patanjali

Messages : 1033
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Gravitation Empty Re: Gravitation

Message  Chaix jean louis Ven 17 Juil 2020 - 16:24

Je crois qu'au delà de l'éther qui nous réunis votre conception électromagnétique de l'univers est aussi éloignée de ma conception complètement basée sur la mécanique des fluides que nos deux conceptions sont éloignées de la théorie officielle
Aussi je désespère que nous puissions vous est moi un jour communiquer parce que nous n'avons pas la même culture de la même façon que je désespère de convaincre un quelconque représentant de l'académie le remettre en cause ses certitudes pour regarder votre théorie ou la mienne
Mais bref comme le dit un vieil adage il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, je vais continuer parce que je suis convaincu que l'univers n'est pas qu une équation mathématique (même si elle est brillante) mais quelque chose qui a une explication physique simple

Chaix jean louis

Messages : 2
Date d'inscription : 12/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Gravitation Empty Re: Gravitation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum