Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

Qu'est-ce que l'enfer ?

Aller en bas

 Qu'est-ce que l'enfer ? Empty Qu'est-ce que l'enfer ?

Message  Freya Lun 3 Aoû 2020 - 14:08

Pour les anciennes philosophies, la Place du Potentiel ou le Monde de la Potentialité était dénommé Hel - nom signifiant "couverture" et qui couvrait la partie la plus sombre de l'Inconscient et qui n'avait aucune des associations attribuées au feu de l'enfer des mythes des religions plus tardives.  

Le différend sur la question de savoir si le pape François a nié l'existence de l'enfer dans une interview a attiré une large attention. Ce n'est pas surprenant, car la croyance en une vie après la mort, où les vertueux sont récompensés par une place au paradis et les méchants sont punis en étant envoyés en enfer, est un enseignement fondamental du christianisme. Alors, quelle est l'idée chrétienne de l'enfer?

Origines de la croyance en l'enfer

La croyance chrétienne en l'enfer s'est développée au cours des siècles, influencée par les idées juives et grecques de l'au-delà.
Les premières parties de la Bible hébraïque, vers le VIIIe siècle avant notre ère, décrivaient l'au-delà comme le Shéol, une fosse sombre et silencieuse où les âmes de tous les morts s'attardaient dans un état minimal d'existence silencieuse et à jamais en dehors de la présence de Dieu. Au sixième siècle avant notre ère, le Shéol était de plus en plus considéré comme un lieu temporaire où tous les défunts attendaient leur résurrection corporelle. Les justes resteraient alors en présence de Dieu, et les méchants souffriraient dans le tourment ardent qui allait être appelé «Géhenne» et décrit comme un lieu maudit de feu et de fumée.
Les premières représentations de l'au-delà dans la Grèce antique, font état d'un royaume souterrain appelé «Hadès». Là, les esprits apathiques des morts s'attarderaient dans une existence crépusculaire souterraine gouvernée par le dieu des morts. Les malfaiteurs souffriraient d'un emprisonnement sombre à un niveau encore plus profond appelé «Tartare».

 Qu'est-ce que l'enfer ? 770px-11
Une icône du monastère de Gelati montrant une Bouche de l’Enfer d’inspiration occidentale.

À partir du IVe siècle avant notre ère, après la conquête de la Judée par Alexandre le Grand, des éléments de la culture grecque ont commencé à influencer la pensée religieuse juive. Au moment des premiers évangiles, entre 65 et 85 de notre ère, JC se réfère à la croyance juive dans le feu éternel de la Géhenne. Ailleurs, il est mentionné le bannissement des méchants du royaume de Dieu et la «fournaise ardente» où les méchants souffriraient de chagrin et de désespoir et «où il y aurait des pleurs et des grincements de dents». JC mentionne également l'Hadès grec en décrivant comment les forces du mal - «les portes d'Hadès » - ne prévaudraient pas contre l'Église.


 Qu'est-ce que l'enfer ? 703px-10
Représentation des sept péchés capitaux et des quatre dernières choses de l’homme (mort, jugement, ciel et enfer).

Idées médiévales de l'enfer
Dans le christianisme primitif, le sort de ceux qui étaient en enfer était décrit de différentes manières. Certains théologiens ont enseigné que finalement tous les êtres humains pervers et même Satan lui-même, seraient rétablis dans l'unité avec Dieu. D'autres enseignants soutenaient que, l'enfer était un «état intermédiaire» où certaines âmes seraient purifiées et d'autres anéanties.
L'image qui dominait dans l'Antiquité a finalement prévalu. L'enfer était l'endroit où les âmes des damnés subissaient un châtiment tortueux et sans fin. Même après la résurrection des morts à la fin du monde, les méchants seraient renvoyés en enfer pour l'éternité.
Au début du Ve siècle, cette doctrine était enseignée dans tout le christianisme occidental. Elle a été réaffirmé officiellement par les papes et les conciles tout au long du Moyen Âge.
Les théologiens médiévaux ont continué à souligner que le pire de tous ces tourments serait la séparation éternelle d'avec Dieu, la « poena damni ». Les visions médiévales de l'au-delà ont fourni des détails plus explicites : des fosses sombres pleines de flammes, des cris terribles, une puanteur nauséabonde et des rivières d'eau bouillante remplies de serpents.
La description la plus complète de l'enfer a peut-être été proposée par le poète italien Dante au début du XIVe siècle dans la première partie de sa «Divine Comédie». Ici, les âmes des damnés sont punies par des tortures correspondant à leurs péchés. Les gloutons gisent dans des flaques d'ordures glaciales, tandis que les meurtriers se débattent dans une rivière de sang bouillant.

 Qu'est-ce que l'enfer ? Cerber10
Cerbère

L'enfer serait l'absence de Dieu
Aujourd'hui, ces images semblent faire partie d'un passé que le XXIe siècle a dépassé. Cependant, le manuel officiel du christianisme catholique, le «Catéchisme de l'Église catholique», réaffirme la croyance catholique en la nature éternelle de l'enfer. Il omet les détails sanglants trouvés dans les tentatives précédentes pour décrire l'expérience infernale, mais réaffirme que la principale douleur de l'enfer est la séparation éternelle d'avec Dieu...
Le Vatican a insisté sur le fait que le pape avait été mal cité par le journaliste. Mais les théologiens ont souligné que le pape François a souligné la réalité de l'enfer à plusieurs reprises ces dernières années. En effet, pour les catholiques d'aujourd'hui du moins, l'enfer signifie toujours l'angoisse désespérée de l'absence de Dieu.
Freya
Freya

Messages : 1261
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

 Qu'est-ce que l'enfer ? Empty La toxicité de la porte de l'enfer

Message  Freya Mar 4 Aoû 2020 - 15:18

«L'enfer est vide et tous les démons sont ici», a déclaré William Shakespeare, «et maintenant, de nouvelles découvertes scientifiques nous disent comment les démons sont arrivés ici !», et ce fut à travers une «porte des enfers» située dans l'ancienne ville gréco-romaine d'Hiérapolis, sise dans la Turquie moderne.

Il y a deux millénaires, les visiteurs de «la Porte de Pluton» envoyaient de petits oiseaux ou d'autres animaux dans cette mystérieuse et sombre caverne pour «tester l'air toxique», et des grands prêtres «hallucinant au-dessus des fumées» se tenaient sur les marches de «l'ouverture de l'enfer» et menèrent parfois des taureaux sacrificiels à l'intérieur, «sortant plus tard leurs cadavres devant une foule émerveillée», selon l'article de slate.com*. Illustrant davantage les qualités mortelles de cet endroit, le géographe, philosophe et voyageur grec Strabon (64/63 avant notre ère à 24), a déclaré «une vapeur épaisse qui dépassait la porte» et pendant les cérémonies religieuses «des prêtres castrés qui entraient en ressortaient vivants, «tandis que les taureaux et les oiseaux mouraient.
* https://slate.com/gdpr?redirect_uri=%2Fblogs%2Fatlas_obscura%2F2013%2F08%2F21%2Fdeadly_gases_still_emerge_from_pluto_s_gate_an_ancient_portal_to_the_underworld.html%3Fvia%3Dgdpr-consent&redirect_host=http%3A%2F%2Fwww.slate.com

 Qu'est-ce que l'enfer ? 84370711
Hiérapolis (Turquie) porte de l'enfer.

Explication du miracle
Tout devient moins infernal quand on considère les découvertes présentées dans un nouvel article scientifique publié dans  Archaeological and Anthropological Sciences*. Le fait de révéler que les gaz naturels concentrés autour de la porte de l’enfer comprennent "jusqu’à 91 % de dioxyde de carbone", explique donc certainement pourquoi les oiseaux sont morts autour de la porte. Mais qu'en est-il des « prêtres castrés » et du « miracle » de les voir ressortir vivants, alors que les taureaux mouraient ? Comment diable ont-ils survécu aux fumées toxiques aux portes de l'enfer ?
* https://link.springer.com/article/10.1007/s12520-018-0599-5

Le document de recherche indique que la porte est située dans la zone de fracture de Babadag, une zone sismique très active avec des ouvertures profondes par lesquelles le dioxyde de carbone s'échappe de la Terre. Et un indice a été offert aux scientifiques testant les pouvoirs mortels des portes dans le travail de l'historien Strabon, qui a noté que «les prêtres se penchaient, retenaient leur souffle et n'allaient pas plus loin. Le volcanologue Hardy Pfanz, qui a dirigé une étude récente, estime que les prêtres «savaient qu'il était préférable de descendre à certaines heures de la journée» et qu'ils connaissaient «le souffle mortel de Cerbère» - le mythique chien de l'enfer qui en gardait les portes - «n'atteignait qu'une certaine hauteur maximale », a déclaré Pfanz à  Science Magazine*. Même aujourd'hui, les scientifiques affirment que les vapeurs libérées devant la porte de l'enfer «suffisent encore à tuer des insectes, des oiseaux et des mammifères».
* https://www.sciencemag.org/news/2018/02/roman-gate-hell-killed-its-victims-cloud-deadly-carbon-dioxide

 Qu'est-ce que l'enfer ? 800px-30
Hiérapolis, temple d'Apollon.

Fumées nocives à la "porte du paradis"
Cependant, ce n'était pas la première fois que l'empire gréco-romain utilisait des gaz naturels pour améliorer leurs connexions avec les royaumes divins. Alors que Hiérapolis* détient la "porte de l'enfer",  l'ancienne "porte du ciel" grecque, était située à Delphes, à 180 km d'Athènes, et était sans doute le site le plus sacré de la Grèce antique entre 1400 avant notre ère et 400. Des gens de tous horizons allaient en pèlerinage à Delphes pour demander conseil au célèbre Oracle (la Pythie) qui entrait en transe en «inhalant des fumées nocives odorantes» provenant de fissures dans la terre sous le temple, selon le vieil historien Plutarque. Puis, lorsqu’elle était suffisamment haute, l’Oracle canalisait les conseils du dieu Apollon.
* http://whc.unesco.org/en/list/485/

En 2001, le géologue Jelle Z. de Boer a accusé «l'éthylène s'échappant d'une intersection de failles sous le temple» d'être le responsable gazeux des visions de l'Oracle, mais en 2006, le professeur Giuseppe Etiope de l'Institut national de géophysique et de volcanologie de Rome, a annoncé qu'un simple cocktail de dioxyde de carbone mélangé à du méthane aurait pu induire les transes psychiques de la Pythie. Etiope pensait qu'il était possible que «les problèmes de toxicité étaient dus simplement à un déficit en oxygène dans la salle du Temple, où la ventilation de l'air était faible et le dégagement de gaz du sol était fort».

 Qu'est-ce que l'enfer ? 296px-10
Pythie

Du méthane a été trouvé dans les eaux de source autour de Delphes par Etiope et son équipe et il a déclaré à  LiveScience * : «Cet environnement est sujet à la formation de méthane... la seule explication plausible est que dans le passé, il y avait une plus grande émission de méthane (avec une petite quantité de dioxyde de carbone)» et, compte tenu de la « douce odeur » que la Pythie aurait inhalée, « beaucoup proviennent de traces de benzène, un autre hydrocarbure toxique trouvé dans la région », a déclaré Etiope. Cependant, le scientifique de Boer conteste l'affirmation d'Etiope selon laquelle «le benzène est une substance dangereuse et après un certain nombre de séances, les pythies seraient tombées malades et seraient probablement décédées». Et, «Les morts fréquentes de pythies n'ont été signalées par aucun des écrivains classiques. Bien au contraire, elles semblent avoir vécu une vie longue et saine.
* https://www.livescience.com/4277-theory-oracle-delphi-high.html

Que le professeur Etiope ou de Boer ait raison quant aux gaz spécifiques inhalés par l'Oracle, seul le temps le dira. Cependant, ce que ces nouvelles «découvertes toxiques» aux portes de l'enfer affirment, c'est que l'ancienne prêtrise faisait tout son possible pour amasser des profits, vu que les visiteurs devaient «acheter» de petits oiseaux et des animaux destinés à être sacrifiés devant la «porte de l'enfer». Et, jamais une prédiction ne fut faite par l'Oracle avant qu'il n'eut été payé.

 Qu'est-ce que l'enfer ? Dsc02411
Delphes, Temple d'Apollon.
Freya
Freya

Messages : 1261
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

 Qu'est-ce que l'enfer ? Empty Les gardiens de la Porte de l'Enfer

Message  Freya Mer 5 Aoû 2020 - 14:28

La Porte de l'Enfer, également connue sous le nom de Porte de Pluton, était l'entrée gréco-romaine des Enfers. Lorsque les archéologues trouvèrent un exemple de ce site sacré en Turquie, ils ont également découvert deux gardiens - sous la forme de statues de marbre remarquables* - qui étaient censés éloigner les gens de la grotte.
* https://www.livescience.com/41356-gate-to-hell-statues-recovered-in-turkey.html

 Qu'est-ce que l'enfer ? Gate-t10
Une interprétation moderne de Cerbère, gardien de la Porte de l'Enfer.

La porte de l'enfer dans la ville phrygienne de Hiérapolis a été reconnue comme un lieu mortel. La documentation ancienne sur la grotte du site par le géographe grec Strabon affirme qu'elle «est pleine d'une vapeur si brumeuse et dense que l'on peut à peine voir le sol. Tout animal qui passe à l'intérieur rencontre la mort instantanée. Strabon a écrit: "J'ai jeté des moineaux et ils ont immédiatement respiré leur dernier souffle et sont tombés."
Francesco D'Andria, professeur d'archéologie classique et chercheur principal à la porte de l'enfer à Hiérapolis, affirme que les descriptions étaient exactes. Les vapeurs méphitiques mortelles mentionnées dans les récits existaient vraiment. Dans cet esprit, il n'est pas surprenant que des gardiens aient été placés devant la grotte pour éloigner les visiteurs potentiels d'une mort prématurée.
Les statues gardiennes trouvées sur le site sont des représentations de créatures mythologiques. D'Andria a déclaré: «L'un représente un serpent, un symbole clair du monde souterrain, l'autre montre Cerbère, le chien de garde à trois têtes de l'enfer dans la mythologie grecque*.
* http://www.itsastrangeworld.com/archaeologists-find-plutos-gate-hell/

 Qu'est-ce que l'enfer ? Statue12
Statue de Cerbère, Hiérapolis.

Les archéologues ont mis au jour les ruines d'un temple, une piscine et des marches au-dessus de la grotte sur le site. Ces caractéristiques correspondent aux anciennes descriptions de la porte de l'enfer. Des dizaines de lampes ont également été trouvées devant l'ouverture de la grotte, montrant que l'emplacement était autrefois populaire auprès des pèlerins. Ces personnes auraient été témoins de rituels sacrés depuis les marches de l'ouverture de la grotte. Les cérémonies auraient impliqué des prêtres sacrifiant des taureaux à Pluton, dieu des enfers. Les animaux ont été conduits dans la grotte puis retirés après leur mort.
D'Andria dit que les pèlerins dormaient près de la Porte de l'Enfer pour faire l'expérience de visions ou de prophéties - d'une manière similaire à ce qui s'est passé avec l'oracle de Delphes. Cela était probablement dû aux fumées émanant de la grotte, provoquant des hallucinations.

 Qu'est-ce que l'enfer ? The-st10
Statue d'un escargot enroulé sur lui-même, symbole du monde souterrain.

L'un des éléments que nous pouvons tirer de ces explorations est le fait que les soi-disant mythes des anciens n'étaient pas nécessairement tous de la fiction. Les histoires étaient souvent basées sur des expériences vraies et des sites réels étant expliqués par la langue et les visions du monde passées.
Freya
Freya

Messages : 1261
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

 Qu'est-ce que l'enfer ? Empty Re: Qu'est-ce que l'enfer ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum