Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

Les "géants blancs"

Aller en bas

Les "géants blancs" Empty Les "géants blancs"

Message  Freya Mer 16 Juin 2021 - 10:16

Une ancienne race de géants blancs a été décrite dans les légendes de nombreuse tribus amérindiennes et plusieurs d'entre elles ont transmis les légendes d'une race de géants blancs qui ont été anéantis. Nous allons jeter un œil à quelques-unes de ces légendes, notamment à celles des Choctaw et des Comanches des États-Unis jusqu'à la Manta du Pérou.

Choctaw
Horatio Bardwell Cushman a écrit dans son livre de 1899 « History of the Choctaw, Chickasaw, and Natchez Indians » : « La tradition des Choctaws . . . parle d'une race de géants qui habitaient autrefois l'actuel État du Tennessee, et avec lesquels leurs ancêtres se sont battus lorsqu'ils sont arrivés au Mississippi lors de leur migration depuis l'ouest. … Leur tradition affirme que les Nahullo, une race de géants, était d'une stature merveilleuse. »
Cushman a déclaré que le mot « Nahullo » a fini par être utilisé pour décrire tous les Blancs, mais à l'origine, il faisait spécifiquement référence à une race blanche géante avec laquelle les Choctaw sont entrés en contact lorsqu'ils ont traversé pour la première fois le fleuve Mississippi. On disait que les Nahullo étaient des cannibales et que les Choctaw les tuaient chaque fois que l'occasion s'en présentait.

Les "géants blancs" Ancien10
Crâne de géant, Nevada.

Comanches
Rolling Thunder, le chef comanche d'une tribu des Grandes Plaines, a donné le récit suivant d'une ancienne race de géants blancs en 1857 : « Il y a d'innombrables lunes, une race d'hommes blancs, de 3 mètres de haut, et bien plus riches et puissants que tous les blancs vivant maintenant, habitaient ici un large éventail de pays, s'étendant du soleil levant au soleil couchant. Leurs fortifications couronnaient les sommets des montagnes, protégeant leurs villes populeuses situées dans les vallées intermédiaires. »
« Ils surpassaient toutes les autres nations qui étaient florissantes, soit avant, soit depuis, dans toutes sortes d'artisanat — étaient braves et belliqueux — régnant sur la terre qu'ils avaient arrachée à ses anciens possesseurs d'une main haute et hautaine. A côté d'eux, les visages pâles d'aujourd'hui étaient des pygmées, en art et en armes. …"»
Le chef comanche a expliqué que lorsque cette race a oublié la justice et la miséricorde et est devenue trop fière, le Grand Esprit l'a anéantie et tout ce qui restait de leur société étaient les monticules encore visibles sur les plateaux. Ce récit a été  documenté par le Dr Donald "Panther" Yates, chercheur et auteur de livres sur l'histoire des Amérindiens.

Navajo

Yates écrit également à propos du peuple Starnake de la légende Navajo, les décrivant comme : « Une race royale de géants blancs dotés de la technologie minière qui dominaient l'Occident, asservissaient des tribus inférieures et possédaient des bastions dans toute l'Amérique. Soit ils se sont éteints, soit " ils sont retournés au ciel " ».

Manta
En 1553, Pedro Cieza de León  écrit dans la « Chronique du Pérou » à  propos des géants légendaires qui lui sont décrits par le peuple indigène Manta : « Il existe cependant des rapports concernant des géants au Pérou, qui ont débarqué sur la côte à la pointe de Santa Elena. … Les indigènes rapportent la tradition suivante, qui avait été reçue de leurs ancêtres depuis des temps très reculés ».
« Il arriva sur la côte, dans des bateaux faits de roseaux, aussi gros que de grands navires, un groupe d'hommes d'une telle taille que, du genou vers le bas, leur hauteur était aussi grande que la hauteur entière d'un homme ordinaire, bien qu'il puisse être de bonne stature. Leurs membres étaient tous proportionnés à la taille déformée de leur corps, et c'était une chose monstrueuse de voir leurs têtes, avec des cheveux atteignant les épaules. Leurs yeux étaient aussi grands que de petites assiettes ».
León a déclaré que les habitudes sexuelles des géants révoltaient les autochtones et que le ciel a finalement anéanti les géants en raison de ces habitudes.

Païutes
Les Paiutes auraient eu une tradition orale qui parlait de cannibales roux et blancs d'environ 10 pieds de haut et qui vivaient dans ou à proximité de ce qui est maintenant connu sous le nom de Lovelock Cave au Nevada. On ne sait pas si cette «tradition orale» sur les soi-disant géants Sitecah était véridique ou s'il s'agissait d'une exagération ou d'une distorsion de leurs légendes faites après que les Paiutes aient été pour la plupart tués ou dispersés en 1833 par une expédition de l'explorateur Joseph Walker.

Brian Dunning de Skeptoid a exploré les  légendes des Paiutes et n'a trouvé aucune mention du fait que les Sitecah étaient des géants. Il semble qu'il y avait cependant un peuple qui pratiquait le cannibalisme et qui vivait à Lovelock Cave. Des restes humains y ont été trouvés, et quelques-uns de quelques ossements humains de la moelle a été retirée, suggérant que la moelle a été mangée. Le cannibalisme semble cependant avoir été une pratique rare chez ces peuples.
Les restes des boites crâniennes ont des cheveux roux, mais cela peut être dû au fait que les cheveux noirs peuvent devenir rouges avec le temps.

Les "géants blancs" Lovelo10
Lovelock cave.

Les mineurs ont déterré les artefacts en 1912, les laissant en tas avant de contacter finalement l'Université de Californie. L'anthropologue Llewellyn L. Loud s'est rendu de l'université au site pour enquêter. Il est communément admis que l'excavation du site n'a pas été bien gérée et certainement pas à la hauteur des normes modernes.
Freya
Freya

Messages : 1334
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum