Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
Voir le deal

Les Kamikazes – les vents divins qui sauvèrent le Japon

Aller en bas

Les Kamikazes – les vents divins qui sauvèrent le Japon Empty Les Kamikazes – les vents divins qui sauvèrent le Japon

Message  Freya Mar 26 Oct 2021 - 19:08

Au XIIIe siècle, dirigés par Kubilai Khan, petit-fils de Gengis Khan, les Mongols tentèrent deux invasions majeures du Japon en 1274 et 1281 après JC. Cependant, dans les deux cas, un typhon massif (cyclone tropical) anéantit la flotte mongole, forçant les attaquants à abandonner leurs plans et sauvant fortuitement le Japon de la conquête étrangère. Les Japonais crurent que les typhons avaient été envoyés par les dieux pour les protéger de leurs ennemis et les appelèrent "Kamikaze" (« vent divin »).
Après la conquête de la Chine en 1230 et de la Corée entre 1231 et 1238, Kubilai Khan devint le premier empereur de Mongolie et fondateur la Dynastie Yuan, signifiant « premier commencement ». Le Japon n'était qu'à 160 kms de distance et craignait une invasion, et les Mongols avaient des raisons de le soumettre. Entre 1267 et 1274, Kubilai Khan envoya de nombreux ambassadeurs à l'empereur du Japon lui demandant de se soumettre aux Mongols ou de faire face à une invasion. Cependant, les émissaires restèrent bloqués par le shogun du Japon, véritable éminence grise, et ils n'arrivèrent jamais jusqu'à l'empereur.
N'obtenant jamais aucune réponse de l'empereur, Kubilai Khan devint furieux et qualifia l'empereur de « souverain d'un petit pays », et jura d'envahir le Japon. Les Mongols se mirent à construire une énorme flotte de navires de guerre et recrutèrent des milliers de guerriers de Chine et de Corée.

La première invasion mongole du Japon

À l'automne 1274, les Mongols lancent leur première invasion du Japon, connue sous le nom de bataille de Bun'ei. On estime que 500 à 900 navires et 40 000 guerriers, principalement des Chinois et des Coréens ethniques, atteignirent les rives de la baie de Hakata où les deux forces prirent contact. Les Mongols enfoncèrent les lignes japonaises qui commencèrent à battre en retraite. Cependant, craignant que les Japonais ne se préparent à revenir avec des renforts, les Mongols se replièrent sur leurs navires. Or, cette nuit-là, un puissant typhon s'abattit sur la baie de Hakata et les navires à l'ancre. À l'aube, il n'en restait que quelques bateaux. Les autres furent détruits, emportant avec eux la vie de milliers de Mongols.


Les Kamikazes – les vents divins qui sauvèrent le Japon 49386711
Tentative d'invasion mongole de 1274 et destruction de la flotte mongole par un typhon dans la baie de Hakata.

La deuxième invasion mongole du Japon

Alors que les Japonais eurent la chance inouïe de d'échapper à leur sort en 1274, ils n'en  avaient pas encore fini avec les Mongols qui étaient à présent plus déterminés que jamais à conquérir le Japon. Dans ce but, ils reconstruire leur flotte et recrutèrent encore un plus grand nombre de guerriers. Pendant ce temps, le Japon érigea des murs de deux mètres de haut pour se protéger des futures attaques mongoles.
Sept ans plus tard, les Mongols revinrent avec une énorme flotte de 4 400 navires et entre  70 000 et 140 000 soldats. Une partie des forces partit de Corée, tandis qu'une autre quitta le sud de la Chine, convergeant vers la baie de Hakata en août 1281. Incapable de trouver des plages de débarquement convenables en raison des murs, la flotte resta à flot pendant des mois et épuisa ses réserves de vivres au fur et à mesure qu'elle cherchait une zone de débarquement. Le 15 août, les Mongols se préparèrent à lancer leur assaut contre les faibles forces japonaises  qui défendaient l'île. Cependant, une fois de plus, un typhon massif se leva et frappa, détruisant la flotte mongole et déjouant une fois de plus sa tentative d'invasion.

Les Kamikazes – les vents divins qui sauvèrent le Japon 49386710
La deuxième invasion mongole du Japon - les Mongols qui survécurent au typhon furent massacrés par des guerriers samouraïs japonais au bord de la mer.

Les récits japonais contemporains indiquent que plus de 4 000 navires furent détruits et que 80 % des soldats se noyèrent ou furent tués par des samouraïs sur les plages lors de ce qui est devenu l'une des tentatives d'invasion navale les plus importantes et les plus désastreuses de l'histoire. Les Mongols n'attaquèrent plus jamais le Japon.

Raijin et le vent divin

Selon la légende japonaise, le Kamikaze (vent divin) fut créé par Raijin, dieu de la foudre, du tonnerre et des tempêtes, pour protéger le Japon contre les Mongols. L'une des plus anciennes divinités japonaises, Raijin est un dieu shinto original, également connu sous le nom de kaminari (de kami "esprit" ou "divinité" et nari "tonnerre"). Il est généralement représenté comme un esprit démoniaque battant des tambours pour créer le tonnerre. Une autre variante de la légende, dit que les typhons Kamikaze furent créés par Fujin (le dieu du vent).

Kamikaze comme métaphore
Comme beaucoup le savent, le terme « kamikaze » a ensuite été utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale pour désigner les pilotes suicides japonais qui écrasèrent délibérément leurs avions sur des cibles ennemies, généralement des navires. La métaphore signifiait que les pilotes devaient être le « vent divin » qui balayerait à nouveau leur ennemi des mers. Les pilotes kamikazes ont causé beaucoup de dégâts à la flotte américaine, au prix d'environ 2 000 de leurs jeunes les plus dévoués, mais apparemment sacrifiables. Le mouvement kamikaze a évolué par désespoir lorsqu'il est devenu évident que le Japon allait perdre la guerre. Le mot « kamikaze » a été incorporé dans l'usage quotidien de l'anglais pour désigner quelqu'un qui prend de grands risques sans se soucier de sa propre sécurité.  

Les Kamikazes – les vents divins qui sauvèrent le Japon Kamika10
Kamikaze de la dernière guerre.

Compte tenu du moment où les deux typhons ont coïncidé exactement avec les deux tentatives d'invasion du Japon, il est facile de comprendre pourquoi ces tempêtes massives étaient considérées comme des cadeaux des dieux. S'il n'y avait pas eu les deux typhons « kamikazes », il est fort probable que le Japon aurait été conquis par les Mongols, créant ce qui aurait certainement été un avenir très différent.

________________________________________________
Références :

Kamikaze de 1274 et 1281 – Encyclopedia Britannica

Les invasions mongoles du Japon et la chute du shogunat de Kamakura – par Madeline Schwartz

Kamikaze sauve le Japon de l'invasion mongole, encore une fois - History Channel


Les invasions mongoles du Japon en 1274 et 1281 – Mondes antiques

Kamikaze : Vent divin – Terre fascinante
Freya
Freya

Messages : 1334
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum