Le Deal du moment :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

Les anciens astrologues assyriens évoquent les tempêtes solaires

Aller en bas

Les anciens astrologues assyriens évoquent les tempêtes solaires Empty Les anciens astrologues assyriens évoquent les tempêtes solaires

Message  Freya Lun 29 Nov 2021 - 18:31

Que se passe-t-il exactement au-dessus de nos têtes ? Pourquoi les étoiles et les sphères célestes semblent-elles danser dans le ciel ? Que fait le soleil quand il semble disparaître « par hasard » dans la journée ou, quand il colore le ciel d'étranges lueurs ? Et quel genre d'impact tous ces événements célestes peuvent-ils avoir sur nous ? Telles sont quelques-unes des questions que les anciens astrologues assyriens ont pu se poser il y a près de 3 000 ans. Certaines de leurs informations qu'ils ont écrites sur leurs observations, renseignent les scientifiques modernes sur le système solaire d'aujourd'hui et ce qui pourrait en advenir.

Les anciens astrologues assyriens évoquent les tempêtes solaires 1910
Tablette cunéiforme.


Quels événements solaires ont pu décrire les astrologues assyriens ?

Il y a 2700 ans, les astrologues assyriens professionnels qui étaient considérés comme des érudits par les rois qui les avaient mandatés, ont écrit à propos d'une lueur rouge inhabituelle dans le ciel. Une équipe de l'Université de Tsukuba au Japon, a découvert qu'il existe au moins trois anciennes tablettes cunéiformes qui mentionnent un tel événement parfois décrit comme un « nuage rouge » ou accompagnées d'un texte disant « le rouge couvre le ciel ».
Le Science Daily* rapporte que lorsque les scientifiques ont comparé les détails des événements notés sur les anciennes tablettes de la ville assyrienne de Ninive avec les concentrations de carbone 14 dans les anneaux des troncs d'arbres, ils ont trouvé des preuves de tempêtes magnétiques solaires ayant eu lieu au moment où les rapports astrologiques ont été établis. Plus précisément, les chercheurs expliquent** qu'"il s'agissait probablement de manifestations de ce que nous appelons aujourd'hui des arcs rouges auroraux*** stables qui sont constitués d'une lumière émise par des électrons dans des atomes d'oxygène atmosphérique après avoir été excités par des champs magnétiques intenses".
* https://www.sciencedaily.com/releases/2019/10/191016124623.htm
** https://www.tsukuba.ac.jp/en/research-news/
*** https://www.youtube.com/watch?v=eJ3vEeGcI1o

Tandis qu'aujourd'hui, la plupart des événements auroraux sont liés à des latitudes plus septentrionales, lorsqu'il y a un événement solaire majeur tel qu'une éjection de masse coronale (CME) pendant les périodes de forte activité magnétique du soleil, les événements peuvent être observés plus au sud. De plus, les anciens astrologues assyriens ont pu voir ces événements solaires car le champ magnétique de la Terre a changé au cours des millénaires, et ils auraient été plus proches du pôle géomagnétique au cours de leur existence que nous.

Les anciens astrologues assyriens évoquent les tempêtes solaires 800px-18
Ejection de masse coronale.

Yasuyuki Mitsuma, l'un des auteurs de la présente étude, déclare que « bien que les dates exactes des observations ne soient pas connues, nous avons pu réduire considérablement les intervalles en sachant quand chaque astrologue était actif ». Et lorsque ces dates sont comparées au résultat des échantillons des anneaux des troncs d'arbres soumis au carbone14 radioactif, les chercheurs ont identifié les textes comme décrivant des événements solaires importants.

Comment les écrits assyriens antiques peuvent aider les scientifiques modernes

Vous vous demandez peut-être ce que tout cela a à voir avec nous aujourd'hui. En fait, c'est une chose importante car, comme l'écrivent les chercheurs dans The Astrophysical Journal Letters* "Ces événements météorologiques spatiaux constituent une menace importante pour une civilisation moderne telle que la nôtre, en raison de sa dépendance croissante à l'égard d'une infrastructure électronique." Et les satellites et autres engins spatiaux sont particulièrement vulnérables pendant les tempêtes solaires.
* https://iopscience.iop.org/article/10.3847/2041-8213/ab42e4

D'un point de vue historique, il est intéressant de constater que ces tablettes cunéiformes soient les premiers enregistrements de ce type d'événements solaires, repoussant les informations sur ce phénomène d'au moins un siècle. Ainsi, les anciens astrologues assyriens qui ont écrit ces textes ont fourni un autre exemple de la façon dont l'apprentissage du passé peut aider à améliorer le présent, et parfois même à « prédire » l'avenir.

Les anciens astrologues assyriens évoquent les tempêtes solaires 500px-10


D'autres signes dans le ciel

Les anciens astrologues ont également écrit d'autres messages destinés à leurs rois sur ce qu'ils ont vu se produire dans le ciel. Toutes les comètes, météores, mouvements planétaires et autres événements célestes offraient de bons et de mauvais présages et prédisaient à quoi ressemblerait la vie dans leur société.
Sarah Roberts (astrologue) explique qu'il s'agissait d'une affaire sérieuse : "En lisant ces signes, les prêtres étaient principalement préoccupés par ce qui se passait dans l'Etat dans son ensemble et dans la vie du roi en tant que figure centrale de l'Etat". Ils pensaient également  pouvoir entreprendre des rituels pour apaiser les dieux et atténuer les avertissements négatifs révélés par les étoiles. Ashley Cowie, (historienne écossaise), décrit l'un des rituels les plus déchirants du point de vue d'aujourd'hui - le remplacement du roi durant les éclipses lunaires, censé le protéger, et le sacrifice du "roi fantoche" lorsque le vrai revenait sur le trône 100 jours plus tard.

Les astronomes babyloniens avaient développé une approche empirique pour prédire le mouvement planétaire au VIIIe siècle avant JC. Leurs études furent ensuite adoptées et développées par les anciens Grecs qui y inclurent quelques bonnes illustrations babyloniennes, et utilisèrent des méthodes mathématiques avancées, comme celle pour suivre Jupiter - une planète clé pour eux, en raison du lien qu'ils ont créé entre Jupiter et leur dieu principal, Marduk.

Les anciens astrologues assyriens évoquent les tempêtes solaires Babylo10
Astrologues babyloniens.

___________________________________________
Référence :

Hisashi Hayakawa, Yasuyuki Mitsuma, Yusuke Ebihara, Fusa Miyake. Les premiers candidats des observations aurorales dans les rapports astrologiques assyriens : aperçus sur l'activité solaire vers 660 avant notre ère. Le Journal d'Astrophysique , 2019 ; 884 (1) : L18 DOI : 10.3847/2041-8213/ab42e4
Freya
Freya

Messages : 1334
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum