Le deal à ne pas rater :
Disque dur SSD CRUCIAL P3 1 To (3D NAND NVMe PCIe M.2)
65.91 €
Voir le deal

Luc Montagnier et la mémoire de l'eau

Aller en bas

Luc Montagnier et la mémoire de l'eau Empty Luc Montagnier et la mémoire de l'eau

Message  patanjali Jeu 17 Fév 2022 - 15:40

Matthew Ehret, éditeur du site Canadian Patriot, a écrit un article remarquable en hommage à Luc Montagnier, décédé le 8 février :
Un mémorial pour le Dr Luc Montagnier et les prochaines révolutions en biophysique

Les hommages des médias officiels ne mentionnent que son prix Nobel mérité pour sa découverte du virus du sida, mais ils critiquent ses prises de position dans la pandémie de COVID-19 et ses prévenances contre les "vaccins" à ARNm.  Ehret au contraire honore ses derniers travaux sur la mémoire de l’eau qui lui ont valu, comme à Benveniste la haine de l’establishment médico-pharmaceutique.
Il écrit :
"C'est pour cet aspect moins compris, mais infiniment plus important, de son apport à la connaissance humaine - qui est passé sous le radar de trop d'analystes et de citoyens, - que Luc Montagnier, je pense, aurait voulu qu'on se souvienne de lui."


L’article présente d’abord la démonstration par Montagnier de la nature électromagnétique  de la mémoire de l’eau que Benveniste a révélée par son expérience biologique. Comme sa vidéo est en anglais, je propose la vidéo originale française plus complète.
https://crowdbunker.com/v/prwzdVqe7i
Dans cette vidéo , Montagnier montre que les fréquences de l’ADN de la solution, transmises par internet de la France à l’Italie, y reproduisent l’ADN à 98 %

Il récapitule ensuite les travaux des prédécesseurs
Pasteur a découvert la polarisation vers la gauche des solutions aqueuses de matière organique et en supposait un ordre cosmique de nature électromagnétique.
Vernadsky a fait revivre l’intuition de Pasteur, supposant que "La Biosphère peut être considérée comme une région de transformateurs qui convertissent les radiations cosmiques en énergie active sous forme électrique, chimique, mécanique, thermique et autres."
Alexander Gurwitsch a démontré que des plantes ême séparées en bocaux de verre, s’influencent ce qui n’est possible que par électromagnétisme.
A. B. Burlakov, grand scientifique russe, a constaté les émissions lumineuses ultra faibles, émanant d'œufs de poisson fécondés.
F. A. Popp, physicien quantique, a repris la recherche sur les émissions lumineuses de biophotons, étudiant les fréquences spécifiques et leurs cohérences. Il affirme «  que le fonctionnement de l'ensemble de notre métabolisme dépend de la lumière »

Ehret conclut que Big Pharma devrait avoir peur car si, suite à un effondrement du système financier, géopolitique et techno-scientiste, la biophysique optique devait conduire à un nouveau paradigme, les malades seraient traités avec des ondes à des coûts insignifiants.

***

J’ai connu la mémoire de l’eau par l’homéopathie. Je me suis initié au magnétisme aux séminaires de géobiologie d’Archéobiologica. Mais j’ai surtout exercé et pratiqué la sensibilité électromagnétique par le pouls de Nogier et traité avec succès certains troubles de développement des enfants par des fréquences laser sur des zones spécifiques. Par la théorie et la pratique de l’acupuncture et auriculomédecine, il m’est devenu évident que toute matière est électromagnétique et émet un complexe de fréquences spécifiques qui peuvent influencer l’organisme.
J’ai eu l’occasion d’écouter Fritz Popp à l’occasion de conférences organisées par l’Académie allemande d’acupuncture et d’auriculomédecine et d’avoir un échange d’idée avec lui à propos d’auto-organisation. En effet, Prigogine a démontré les conditions de l’auto-organisation biologique par la thermodynamique et a conclu dans La fin des certitudes, que l’irréversibilité et la cohérence naturelles sont dues aux "résonances de Poincaré", c’est à dire à l’harmonisation des interférences d’ondes.
Montagnier et tous les précurseurs cités ont été ostracisés par la communauté scientifique dont le consensus est figé sur des dogmes tels que le mythe de la matière,  le déterminisme avec sa réversibilité du temps et la logique de non-contradiction.
Après avoir découvert que la matière est aussi énergie, la science a découvert l’information mais seulement sous forme de l’alternance booléenne Oui/Non de l’informatique. Ce codage numérique quasi mécanique n’a rien de commun avec l’information en biologie qui est fondée sur l’harmonisation des fréquences et de leurs phases.

La Nature n’est pas dirigée par les règles rigides, déterministes, de la mécanique et de l’informatique. L’univers, aussi bien astronomique que biologique, est auto-organisé par des résonances harmoniques, comme le présentait Kepler dans son "Harmonie des mondes".
patanjali
patanjali

Messages : 1029
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum