Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

Pythagore n'a pas inventé le théorème portant son nom

2 participants

Aller en bas

Pythagore n'a pas inventé le théorème portant son nom Empty Pythagore n'a pas inventé le théorème portant son nom

Message  Freya Sam 1 Avr 2023 - 17:56

Pythagore serait né vers 570 ou 575 avant notre ère sur l’île grecque de Samos, la date exacte demeure incertaine, Pythagore comme Socrate n’ayant laissé aucun écrit.
On pense qu'il fut le premier homme à se qualifier de "philosophe". Il fut le fondateur du pythagorisme, un mouvement religieux et politique apparu principalement dans les grandes villes de la Magna Grecia (aujourd'hui le sud de l'Italie). La ville de Croton (actuellement Crotone) était sa base et le philosophe y consacra sa vie à l'éveil spirituel et moral et à la réforme des personnes de toutes les classes sociales et de tous les sexes. Cela signifie que Pythagore était l'un des penseurs les plus ouverts d'esprit de son époque. En effet, il fut peut-être le premier à introduire chez les Grecs l'idée de l'immortalité de l'âme humaine et de la réincarnation. Le défi fut radical à la tradition olympienne traditionnelle car l'élévation de l'âme humaine à ce statut immortel dévalorisait les dieux olympiens et leur culte, et augmentait l'importance de prendre soin de son âme. Cependant, ces aspects de Pythagore sont beaucoup moins connus et ont été éclipsés par ses enseignements mathématiques.

Pythagore n'a pas inventé le théorème portant son nom Pythag10
Pythagore

Si l'état civil de Pythagore est discutable, il est généralement admis que le philosophe a quitté son lieu de naissance vers 530 av. notre ère, en raison d'un désaccord avec la politique du tyran Polycrate. C'est soit à cette époque, soit peut-être même avant, qu’il visita l'Egypte et Babylone (certains disent même l'Inde), où il se familiarisa avec les traditions de ces cultures.
Il était l'un des plus grands esprits et philosophes de son temps et son influence incontestable se fait sentir encore aujourd'hui dans les mathématiques. Sa théorie (théorème de Pythagore) décrite mathématiquement comme α2 = β2 + γ2 et disant que :  « Dans un triangle rectangle, le carré du grand côté est égal à la somme des carrés des deux autres côtés ». Mais aujourd’hui, un mathématicien, le Dr  Daniel Mansfield, professeur à l'Université de Nouvelle-Galles du Sud (UNSW) à Sydney,Australie,  lui réfute cette paternité.

UN MATHÉMATICIEN DÉCOUVRE DES TRIPLETS DE PYTHAGORE SUR UNE ANCIENNE TABLETTE BABYLONIENNE

Un mathématicien babylonien inconnu a battu de plus de 1000 ans Pythagore à la découverte de la trigonométrie. Ce génie babylonien a noté le célèbre théorème qui est souvent associé à Pythagore, ainsi que d'autres tables de trigonométrie, sur une tablette d'argile maintenant connue sous le nom de Plimpton 322. Les scientifiques affirment que le contenu de cette tablette vieille de 3700 ans dépasse également les connaissances actuelles. .
Comme le rapporte The Guardian*, des chercheurs de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud (UNSW) à Sydney affirment que les quatre colonnes et 15 rangées de lettres cunéiformes "représentent la table trigonométrique de travail la plus ancienne et la plus précise au monde, un outil de travail qui aurait pu être utilisé dans l'arpentage et pour calculer comment construire temples, palais et pyramides.

* https://www.theguardian.com/science/2017/aug/24/mathematical-secrets-of-ancient-tablet-unlocked-after-nearly-a-century-of-study


Pythagore n'a pas inventé le théorème portant son nom Plimpt10
La tablette Plimpton 22

Le Dr Daniel Mansfield, de l'UNSW, déclare :
"Nos recherches révèlent que Plimpton 322 décrit les formes de triangles rectangles en utilisant un nouveau type de trigonométrie basée sur des rapports, et non sur des angles et des cercles. C'est une œuvre mathématique fascinante qui démontre un génie indéniable […] La tablette ne contient pas seulement la plus ancienne table trigonométrique du monde ; c'est aussi la seule table trigonométrique complètement précise, en raison de l'approche babylonienne très différente de l'arithmétique et de la géométrie".

Que Pythagore n'ait pas été le premier à réaliser que le carré du côté le plus long est toujours égal à la somme des carrés des deux autres côtés d'un triangle rectangle n'est pas nouveau. Le vrai mystère de la tablette a été la raison pour laquelle les scribes se sont efforcés de trier et de générer les nombres affichés sur la tablette.

Le Dr Mansfield a déclaré dans une vidéo sur les résultats de la recherche (ci-dessous) que le système de base 60 permettait aux Babyloniens d'avoir des résultats plus précis que l'utilisation moderne de la base 10. L'approche différente utilisée par les Babyloniens pour l'arithmétique et la géométrie peut avoir "des applications pratiques possibles" dans l'arpentage, l'infographie et l'éducation.


On pense que la tablette fut créée dans l'ancienne ville sumérienne de Larsa entre 1822 et 1762 av. notre ère mais, Plimpton 322 tire son nom d'un éditeur new-yorkais du nom de George Plimpton, qui en fit don à l'Université de Columbia dans les années 1930. Depuis lors, les chercheurs sont énamourés de l'artefact. Comme le dit le Dr Mansfield ,** "Plimpton 322 a intrigué les mathématiciens pendant plus de 70 ans, depuis qu'il a été réalisé qu'il contient un modèle spécial de nombres appelés triplets de Pythagore."
[/i]
* https://phys.org/news/2017-08-mathematical-mystery-ancient-babylonian-clay.html

** https://phys.org/news/2017-08-mathematical-mystery-ancient-babylonian-clay.html

Le Dr Mansfield et le professeur agrégé de l'UNSW, le Dr Norman Wildberger, ont publié leurs recherches dans la revue Historia Mathematica.
Le Dr Wildberger a déclaré à Phys.org)* qu'il y a encore beaucoup à apprendre de nos anciens ancêtres :
« Un trésor de tablettes babyloniennes existe, mais seule une fraction d'entre elles a encore été étudiée. Le monde mathématique ne fait que prendre conscience du fait que cette culture mathématique ancienne mais très sophistiquée a beaucoup à nous apprendre."

* https://phys.org/news/2017-08-mathematical-mystery-ancient-babylonian-clay.html
Freya
Freya

Messages : 1334
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Pythagore n'a pas inventé le théorème portant son nom Empty Re: Pythagore n'a pas inventé le théorème portant son nom

Message  patanjali Lun 3 Avr 2023 - 19:06

Le "théorème de Pythagore" est admis comme découverte de Pythagore, mais il a été découvert aussi par les Chinois et les Babyloniens 1000 ans avant lui.
Ce principe de base de la triangulation est indispensable en astronomie et en architecture. C'est pourquoi il était connu en Égypte et en Asie dans la haute antiquité bien avant la civilisation grecque.

Il est intéressant de savoir que les Grecs ont bénéficié des sagesses orientales grâce à la tolérance  et ouverture à toute culture de l'empire  perse des Achéménides qui était un carrefour des idées entre civilisations d'Asie, d'Afrique et d'Europe. Tous nos philosophes grecs et les sages d'autres civilisations orientales ont vécu pendant cette période, comme je l'indique dans ce graphique.
Pythagore n'a pas inventé le théorème portant son nom Acheme11


Des notions fondamentales peuvent avoir été découvertes en plusieurs lieux à différentes époques. C'est le cas aussi du zéro, désigné en Inde par sunya (absence ou vide) puis en arabe par sifra avant de parvenir au douzième siècle seulement en Europe. Mais le zéro était utilisé aussi par les Maya, grands bâtisseurs et connaisseurs de l'astronomie, sans rapport avec les cultures indo-européennes.
On peut supposer une origine des connaissances dans des civilisations beaucoup plus anciennes, celles des monuments  mégalithique mystérieux et inexplicables qui ont prospéré durant l'âge du réchauffement climatique interglaciaire précédant le nôtre et qui ont été détruites par la catastrophe  cosmique du Dryas, avant notre  holocène en déclin.

Il est permis aussi de penser comme Ruppert Sheldrake qu'il existe une sphère de "résonance morphique" qui conserve au-delà de l'espace et du temps non pas les connaissances mais des structures cognitives virtuelles permettant à l'intuition de  les redécouvrir.

Dans la haute antiquité personne ne se souciait des sources. La connaissance était partagée et appartenait à tous ceux capables de la comprendre. Personne ne se souciait de qui aurait découvert une connaissance. La reconnaissance des auteurs de textes ou d'inventions ne semble avoir eu une importance que depuis la Renaissance et le droit de propriété n'a été admis qu'au dix-huitième siècle.
patanjali
patanjali

Messages : 1033
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum