De plus en plus de contactés par les « anges » ?

2 participants

Aller en bas

 De plus en plus de contactés par les « anges » ? Empty De plus en plus de contactés par les « anges » ?

Message  Freya Mar 23 Mai 2023 - 12:09

Avec l’assaut psychique propagandiste qui déferle sur l’humanité en cette fin de cycle, les plans astraux sont à l’assaut de toute conscience naïve, de sorte que les incidents de communication avec des entités de l’astral augmentent dans le monde. Aliéné par la vie moderne, l’ego perçoit tout contact avec l’astral comme une liaison avec le divin. L’être humain ignore les lois occultes et sa méconnaissance fait de lui une proie facile en ces temps troublés.

Dans ce phénomène « angélique », le symbolisme des grandes religions est utilisé et pris d’assaut par les entités qui cherchent à dominer la conscience directement, à présent que l’influence des courants majeurs de la pensée religieuse s’atténue. Un nombre grandissant de personnes sensibles deviennent victimes de ces contacts dont certains peuvent mener à une folie douce, surtout chez les femmes plus délicates et plus réceptives. L’esprit humain est facilement possédé par des forces occultes contre lesquelles, non avisé, il n’a que peu de moyens de défense dans sa solitude spirituelle.

La possession astrale continuera de se répandre en périphérie des grandes religions car la religiosité est en mutation sur notre planète. Nous entrons dans un âge où beaucoup de notions sont inversées ou renversées. Les entités chercheront à combler le vide au détriment de l’intelligence objective. Une grande lumière et une identité personnelle inébranlable, seront nécessaires pour discerner le mensonge. Les personnes contactées par des entités spirituelles doivent se libérer de ce mirage si elles veulent comprendre le réel et déchirer les voiles de l’astral. Dans la possession spirituelle, l’être humain perd le contrôle de ses facultés critiques.

Nous arrivons à la fin d’un cycle et ce grand changement bouleverse les consciences. Le phénomène des “anges” qui contactent les êtres humains comme les apparitions de la Vierge font partie de cette révolution. Ces expériences exigeront un grand discernement. Ce n’est pas la réalité du phénomène qu’il faut remettre en question mais la légitimité des messages. L’invasion de la conscience humaine doit être mise en perspective et éclairée afin de protéger les esprits naïfs manipulés par des entités. Ces dernières doivent être confrontées et mises en échec, sinon des êtres humains seront victimes d’une conscience spirituelle qui ignore les lois occultes de la mort.

Tant que le symbolisme des religions servira de référent pour valider un supposé contact avec les « anges » ou « archanges » (St-Michel semble être à la mode), l’être humain risquera de succomber au pouvoir de la possession. Il ne faut pas perdre de vue que les religions sont fondées sur des voiles opaques mais nécessaires, permettant à l’être humain de se former un corps de conscience morale suffisamment développé pour qu’il puisse freiner volontairement ses instincts primitifs. Mais elles ne représentent pas pour autant la fin de l’évolution de la conscience mentale humaine, donc de l’intelligence. L’être humain découvrira le pot-aux-roses des mystères lorsqu’il aura pris conscience de sa manipulation. La science des mondes commence là où les religions la délaissent.

Il ne faut pas être naïf et croire que les mystères du cosmos peuvent êtres dévoilés à des esprits d’enfants, pas plus que les sciences matérielles ne peuvent être assimilées par des esprits non formatés par des académies. Le grand danger que subissent les masses face à ces contacts avec l’au-delà, réside dans la contagion de l’ignorance spirituelle. Les êtres spirituels ignorants sont plus présomptueux, occultement parlant, que les intellectuels orgueilleux, car ils sont totalement dépouillés de sens critique et objectif. Si vous ne pouvez confronter une entité avec votre Lumière, vous ne pouvez être qu’assujettis à elle car elle peut vous faire croire ce qu’elle veut. Un autre danger réside dans la formation des sectes. Lorsqu’un phénomène spirituel prend suffisamment d’ampleur, la possibilité de la formation de sectes s’ensuit car elles nourrissent un profond besoin de croire.
Freya
Freya

Messages : 1334
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

 De plus en plus de contactés par les « anges » ? Empty Re: De plus en plus de contactés par les « anges » ?

Message  patanjali Jeu 25 Mai 2023 - 19:39

Je mets en parallèle ce suje avec le texte LES ARCHÉTYPES DE L’INCONSCIENT COLLECTIF

Il semble qu’il existe, outre l’inconscient purement personnel supposé par Freud, un niveau inconscient plus profond. Ce dernier se manifeste par des images archaïques et universelles qui se manifestent dans les rêves, les croyances religieuses, les mythes et les contes. En tant qu’expérience psychique spontanée, les archétypes apparaissent parfois sous leurs formes les plus primitives et les plus naïves (dans les rêves), parfois aussi sous une forme beaucoup plus complexe due à une élaboration consciente (dans les mythes). Les images archétypiques des dogmes religieux en particulier sont entièrement élaborées en structures formelles qui, tout en exprimant de façon détournée l’inconscient, évitent une confrontation directe avec lui.
Je suppose que l’astral soit l’équivalent de l’inconscient collectif : « une condition ou une base de la psyché en soi, condition omniprésente, immuable, identique à elle-même en tous lieux » selon C.G. Jung. Les visions  d’anges ou de démons, les mythes et les symboles seraient des archétypes, manifestations de puissances vitales et spirituelles formant le contenu de cette base.
A mon avis il n’y a qu’une différence d’expressions décrivant une même compréhension cosmique et psychique.
Freya a écrit:
[,,,] à présent que l’influence des courants majeurs de la pensée religieuse s’atténue. Un nombre grandissant de personnes sensibles deviennent victimes de ces contacts dont certains peuvent mener à une folie douce, surtout chez les femmes plus délicates et plus réceptives.
La possession astrale continuera de se répandre en périphérie des grandes religions car la religiosité est en mutation sur notre planète. Nous entrons dans un âge où beaucoup de notions sont inversées ou renversées. Les entités chercheront à combler le vide au détriment de l’intelligence objective.
Jung a écrit:
Les images archétypiques des dogmes religieux en particulier sont entièrement élaborées en structures formelles qui, tout en exprimant de façon détournée l’inconscient, évitent une confrontation directe avec lui. La Réforme protestante ayant rejeté pratiquement toutes les structures symboliques mises en place avec soin, l’homme s’est senti de plus en plus solitaire et coupé de ses dieux ; bien en peine de donner corps à nouveau à ses symboles, il doit se tourner vers leur source dans l’inconscient. Cette recherche dans l’inconscient implique la confrontation avec l’ombre, la nature cachée de l’homme, avec l’anima/us, le sexe opposé caché en tout individu, et en outre, avec l’archétype du sens. Ce sont des archétypes susceptibles de se personnifier.

Je pense que l’astral ou  inconscient est à l’origine un équilibre de puissances cosmiques et vitales  auxquelles participe plus ou moins l'inconscient personnel de chaque individu. Les archétypes sont la manifestation de la rupture de cet équilibre lorsque l’une de ces puissances se libère des autres et devient autonome, incontrôlée.
Les religions et leurs règles éthiques, par leur ordre symbolique et éthique sont nécessaires pour conserver l’équilibre psychique individuel et l’ordre collectif. La perte du sens symbolique de ces règles et leur application rituelle irréfléchie affaiblit la conscience collective et permet aux influences subversives (explicites ou occultes) de prendre possession de de l’inconscient personnel et collectif et de produire une psychose collective.
patanjali
patanjali

Messages : 1033
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

 De plus en plus de contactés par les « anges » ? Empty Re: De plus en plus de contactés par les « anges » ?

Message  Freya Ven 26 Mai 2023 - 21:34

L’astral émane de plans dont la fonction est de maintenir à tout prix l’être humain dans une conscience mentale primitive, sans intelligence réelle des mystères de la Vie et des fondements de l’existence, par le biais des mécanismes de sa conscience subjective. Mais, dans l’avenir, l’astral sera dénué de sens quand l’être humain aura appris à communiquer par télépathie avec le plan mental universel, il comprendra alors que la conscience astrale n’est plus nécessaire. Aussi, à partir de ce moment-là, il sera impossible à tout être humain inconscient, de s’emparer du pouvoir, d’imposer son ascendant sur une nation et de tenter d’établir une dictature, car les forces astrales étant neutralisées, il en perdrait la raison. La conscience astrale chez l’être humain a un aspect intéressant vu qu’elle peut servir à la fois les êtres des régions de la Lumière comme ceux des ténèbres et cette dualité est à la base de nombreux problèmes psychologiques dont souffre l’être humain. Le problème ne devait pas être inconnu de C.G. Jung ?

Certes, les religions ont eu une fonction importante dans l’évolution de l’être humain, mais le développement du rationalisme, leur mise à l’écart de l’ésotérisme, leur empêchement de l’étude de l’inconnu, leur on fait perdre leur puissance et leur rôle s’achève.


L’ego a besoin du symbole pour orienter son activité psychologique, mais l’esprit peut en être libre. Et tant que les lois de la forme ne seront pas parfaitement comprises par l’être humain, il aura des difficultés à saisir la valeur et le pouvoir symbolique de la forme, car la forme, pour être interprétée et rendue utile, doit être saisie par le mental inférieur (l’intellect) sous une forme symbolique.

L’activité psychologique du symbole devient évidente lorsque l’être humain se sensibilise à l’énergie de son esprit, lorsqu’il n’est plus anesthésié par la valeur du symbole. Il peut alors commencer à réaliser que l’intelligence de son esprit suinte à travers le symbole et cherche à lui communiquer quelque chose de nouveau, de réel qu’il n’aurait auparavant pu imaginer pouvoir reconnaître. L’Homme commence à prendre conscience de son intelligence réelle supérieure et à voir à travers l’intelligence symbolique.

Dans le monde des morts, la mémoire de la conscience expérimentale est emmagasinée dans le symbole de la forme, autrement dit dans une forme d’énergie dont la valeur symbolique est identique à la psychologie humaine. Cette condition permet à l’être humain de rester en contact astral avec certains plans symboliques, d’où le rêve.

patanjali a écrit :
"La perte du sens symbolique de ces règles et leur application rituelle irréfléchie affaiblit la conscience collective et permet aux influences subversives (explicites ou occultes) de prendre possession de de l’inconscient personnel et collectif et de produire une psychose collective."
Les cartouches symboliques utilisées par les sorciers sont des objets chargés i.e. astralement magnétisés, imprégnés par les propres vibrations particulièrement basses des sorciers. Elles servent de connexion entre le plan astral et le plan matériel. Les forces occultes ne correspondent pas aux forces physiques ; elles sont totalement indépendantes des lois de la matière.
Freya
Freya

Messages : 1334
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

 De plus en plus de contactés par les « anges » ? Empty Re: De plus en plus de contactés par les « anges » ?

Message  patanjali Dim 28 Mai 2023 - 11:27

Freya a écrit:L’astral émane de plans dont la fonction est de maintenir à tout prix l’être humain dans une conscience mentale primitive, sans intelligence réelle des mystères de la Vie et des fondements de l’existence, par le biais des mécanismes de sa conscience subjective.
Ces plans seraient donc ceux de la connaissance qui séparent le domaine de la lumière spirituelle de l'Un de ceux de sa manifestation dans le domaine du Multiple.
Tu considères donc  l'astral comme l'aspect sombre, de la connaissance ?
Freya a écrit:Mais, dans l’avenir, l’astral sera dénué de sens quand l’être humain aura appris à communiquer par télépathie avec le plan mental universel, il comprendra alors que la conscience astrale n’est plus nécessaire. Aussi, à partir de ce moment-là, il sera impossible à tout être humain inconscient, de s’emparer du pouvoir, d’imposer son ascendant sur une nation et de tenter d’établir une dictature, car les forces astrales étant neutralisées, il en perdrait la raison.
Cette conception astrale semble avoir son origine dans des sectes indiennes qui nient la réalité du monde matériel qu'ils considèrent comme illusoire.
Je préfère l'Univers dans le sens de la philosophie du samkhya-Yoga qui se dit expressément objective, considérant la matière grossière comme réelle, émanant de l'esprit par l'intermédiaire des 3 gunas et leur répartition dans les éléments. Ainsi le Tout comprend l'Origine spirituelle indifférenciée, les principes premiers symboliques de la connaissance et le monde matériel. Cette conception à trois niveaux  de la connaissance et du réel est universelle. Elle est aussi celle des pythagoriciens et platoniciens que notre monde occidental à oubliées.
C'est vrai que la connaissance objective, scientifique séparée du Tout universel va vers l'échec, mais la connaissance subjective, spirituelle, niant la réalité matérielle va aussi vers l'échec. Toute connaissance unilatérale fait perdre la raison.
Freya a écrit:
Certes, les religions ont eu une fonction importante dans l’évolution de l’être humain, mais le développement du rationalisme, leur mise à l’écart de l’ésotérisme, leur empêchement de l’étude de l’inconnu, leur on fait perdre leur puissance et leur rôle s’achève.
L’ego a besoin du symbole pour orienter son activité psychologique, mais l’esprit peut en être libre. Et tant que les lois de la forme ne seront pas parfaitement comprises par l’être humain, il aura des difficultés à saisir la valeur et le pouvoir symbolique de la forme, car la forme, pour être interprétée et rendue utile, doit être saisie par le mental inférieur (l’intellect) sous une forme symbolique.
Je crois que la science du symbole et du langage allégorique qui caractérisait la transmission orale traditionnelle a été perdu avec l'écriture qui exige des définitions, une limitation du  sens. Cette perte s'est déjà manifestée chez les philosophes grecs comme aussi dans la religion chrétienne lorsqu'elle a constitué ses "écritures saintes ". La perte s'est aggravée avec la logique d'Aristote et sa généralisation abusive par Thomas d'Aquin. La perte de la pensée symbolique a été définitive avec la Réforme protestante et son interprétation littérale des textes bibliques.
La perte et le mépris du symbolisme concerne surtout la civilisation d'Europe occidentale et ses dépendances. Elle s'est répandue dans le monde avec les sciences, mais les traditions orientales, orthodoxes russes, taoïstes chinoises et hindouistes en sont moins concernées  et leur pensée symbolique peut se régénérer dans un monde multipolaire.
Freya a écrit:Dans le monde des morts, la mémoire de la conscience expérimentale est emmagasinée dans le symbole de la forme, autrement dit dans une forme d’énergie dont la valeur symbolique est identique à la psychologie humaine. Cette condition permet à l’être humain de rester en contact astral avec certains plans symboliques, d’où le rêve.
En effet, le livre des morts tibétain et le "dreamtime" des aborigènes expriment par symboles  la relation entre l'Un spiriuel et le multiple des manifestations matérielles.

Freya a écrit:Les cartouches symboliques utilisées par les sorciers sont des objets chargés i.e. astralement magnétisés, imprégnés par les propres vibrations particulièrement basses des sorciers. Elles servent de connexion entre le plan astral et le plan matériel. Les forces occultes ne correspondent pas aux forces physiques ; elles sont totalement indépendantes des lois de la matière.
Tu perçois  les symboles comme vibrations émanant de l'harmonie universelle. Je cherche à comprendre leur ordre harmonique dans ce que tu as décrit aussi  comme "Roue de médecine ou cercle des pouvoirs" et de mettre en évidence les reflets analogiques de  cet ordre dans les différents domaines de la connaissance.
Ce sont des approches complémentaires. Comme on dit chez nous: "Chacun son métier et les vaches, moutons, poules ou cochons seront bien gardés" Very Happy

Ton point de vue intuitif est celui du développement personnel et des pouvoirs dits chamaniques sur la base de ta perception de l'ordre symbolique.
Mon point de vue rationnel est de mettre en évidence cette base par l'exemple du système symbolique des éléments  des médecines traditionnelles orientales.  
Puisque la civilisation occidentale a dégénéré parce qu'elle a perdu le sens des symboles et de leur ordre analogique, j'ai cru important qu'elle le retrouve pour que les individus puissent sur cette base progresser vers la spiritualité sans risquer de perdre leur raison; entreprise utopique dans le milieu scientifique occidental. Mais le réveil pourrait se produire après la révolution géopolitique en cours, sous l'influence des traditions eurasiatiques.
patanjali
patanjali

Messages : 1033
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

 De plus en plus de contactés par les « anges » ? Empty Re: De plus en plus de contactés par les « anges » ?

Message  Freya Dim 28 Mai 2023 - 21:22

patanjali a écrit:
Freya a écrit:L’astral émane de plans dont la fonction est de maintenir à tout prix l’être humain dans une conscience mentale primitive, sans intelligence réelle des mystères de la Vie et des fondements de l’existence, par le biais des mécanismes de sa conscience subjective.
Ces plans seraient donc ceux de la connaissance qui séparent le domaine de la lumière spirituelle de l'Un de ceux de sa manifestation dans le domaine du Multiple.
Tu considères donc  l'astral comme l'aspect sombre, de la connaissance ?
Je considère l'astral comme une forme de manipulation mentale sophistiquée faisant partie de l’organisation de la vie sur les plans expérimentaux de la vie cosmique. Ces formes de vie n’ont aucune relation avec les espaces infinis de la Lumière utilisée par l’esprit de l’être humain pour la compréhension et l’évolution des systèmes universels. La connaissance nous l’avons en nous, encore faut-il que nous nous en souvenions. En sus, ce que l’on appelle le bas-astral est un dépôt énorme d’énergie négative, de formes de pensées malveillantes, d’entités astrales qui pour une raison quelconque restent dans les environs du plan physique et qui y sont stockées en attendant une décision.
Freya a écrit:Mais, dans l’avenir, l’astral sera dénué de sens quand l’être humain aura appris à communiquer par télépathie avec le plan mental universel, il comprendra alors que la conscience astrale n’est plus nécessaire. Aussi, à partir de ce moment-là, il sera impossible à tout être humain inconscient, de s’emparer du pouvoir, d’imposer son ascendant sur une nation et de tenter d’établir une dictature, car les forces astrales étant neutralisées, il en perdrait la raison.
patanjali a écrit :
Cette conception astrale semble avoir son origine dans des sectes indiennes qui nient la réalité du monde matériel qu'ils considèrent comme illusoire.
Il faut considérer cette négation dans le cadre de l’évolution de la conscience. Il y a le concept qui se rapporte à la pensée que l’on appelle l’illusion, et le concept qui se rapporte au mental que l’on appelle la manipulation. Je n’ai jamais apprécié l’utilisation du terme « illusion » quand on parle de la pensée, parce que le concept de l’illusion concernant la pensée découle d’un manque de compréhension de la pensée.
Freya a écrit:
Certes, les religions ont eu une fonction importante dans l’évolution de l’être humain, mais le développement du rationalisme, leur mise à l’écart de l’ésotérisme, leur empêchement de l’étude de l’inconnu, leur on fait perdre leur puissance et leur rôle s’achève.
L’ego a besoin du symbole pour orienter son activité psychologique, mais l’esprit peut en être libre. Et tant que les lois de la forme ne seront pas parfaitement comprises par l’être humain, il aura des difficultés à saisir la valeur et le pouvoir symbolique de la forme, car la forme, pour être interprétée et rendue utile, doit être saisie par le mental inférieur (l’intellect) sous une forme symbolique.

Patanjali a écrit :
Je crois que la science du symbole et du langage allégorique qui caractérisait la transmission orale traditionnelle a été perdu avec l'écriture qui exige des définitions, une limitation du  sens. Cette perte s'est déjà manifestée chez les philosophes grecs comme aussi dans la religion chrétienne lorsqu'elle a constitué ses "écritures saintes ". La perte s'est aggravée avec la logique d'Aristote et sa généralisation abusive par Thomas d'Aquin. La perte de la pensée symbolique a été définitive avec la Réforme protestante et son interprétation littérale des textes bibliques.
La perte et le mépris du symbolisme concerne surtout la civilisation d'Europe occidentale et ses dépendances. Elle s'est répandue dans le monde avec les sciences, mais les traditions orientales, orthodoxes russes, taoïstes chinoises et hindouistes en sont moins concernées  et leur pensée symbolique peut se régénérer dans un monde multipolaire.

Il y a aussi les sociétés tribales chamaniques présentes sur l’ensemble du globe et elles sont bien plus nombreuses que ce que l’on imagine.

patanjali a écrit :
Tu perçois  les symboles comme vibrations émanant de l'harmonie universelle. Je cherche à comprendre leur ordre harmonique dans ce que tu as décrit aussi  comme "Roue de médecine ou cercle des pouvoirs" et de mettre en évidence les reflets analogiques de  cet ordre dans les différents domaines de la connaissance.
Ce sont des approches complémentaires. Comme on dit chez nous: "Chacun son métier et les vaches, moutons, poules ou cochons seront bien gardés" Very Happy

Pour commencer, chacun d’entre nous a reçu au moment de sa naissance une vibration musicale. La Roue de la Médecine, les Runes mais aussi le Yi King ont été conçus selon la Loi des Octaves universelles. Tout comme le code génétique, la théorie musicale et la notation binaire de l’informatique, les huit trigrammes primaires du Y King peuvent être corrélés aux huit directions de la Roue de la Médecine. Quant aux Runes elles sont des glyphes de forces mobiles qui représentent le modèle, la fréquence, le son et l’orientation de ces forces. Chaque Rune doit être considérée non pas comme une lettre, un caractère ou encore un concept dynamisé mais, comme un système énergétique en soi, doué du pouvoir de produire des changements.

Ton point de vue intuitif est celui du développement personnel et des pouvoirs dits chamaniques sur la base de ta perception de l'ordre symbolique.
Mon point de vue rationnel est de mettre en évidence cette base par l'exemple du système symbolique des éléments  des médecines traditionnelles orientales.  
Puisque la civilisation occidentale a dégénéré parce qu'elle a perdu le sens des symboles et de leur ordre analogique, j'ai cru important qu'elle le retrouve pour que les individus puissent sur cette base progresser vers la spiritualité sans risquer de perdre leur raison; entreprise utopique dans le milieu scientifique occidental. Mais le réveil pourrait se produire après la révolution géopolitique en cours, sous l'influence des traditions eurasiatiques.
Pas seulement.
Freya
Freya

Messages : 1334
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

 De plus en plus de contactés par les « anges » ? Empty Re: De plus en plus de contactés par les « anges » ?

Message  patanjali Mer 31 Mai 2023 - 19:23

Freya a écrit:L’astral émane de plans dont la fonction est de maintenir à tout prix l’être humain dans une conscience mentale primitive, sans intelligence réelle des mystères de la Vie et des fondements de l’existence, par le biais des mécanismes de sa conscience subjective.
Cherchant les définitions du mot, j'ai compris qu'astral est un mot fourre-tout qui est appliqué entre autres par les ésotérismes à tous les aspects inconscients ou occultes (cachés). de la conscience. Tu l'utilises ici pour sa face sombre, l'ombre de la conscience.
Les manipulations médiatiques de la psychose collective ont pourtant une origine visiblement intentionnelle, fondée sur des idéologies rationnelles: celles du malthusianisme darwinien des impérialistes britanniques accouplé au messianisme talmudique  des sionistes qui ont leur antre commun dans la City bancaire de Londres.
Il est vrai que les débordements du rationalisme analytique et la perte de la pensée symbolique holiste ont pour corollaire la résurgence de la magie et le goût du fantastique qu'utilise l'élite au profit de son pouvoir.

Je m'intéresse plus aux principes logiques d'organisation de la vie  qu'aux errances aléatoires de  la  conscience humaine. Je profite de l'occasion pour résumer ma position concernant la conscience humaine.
Je refuse le dualisme de l'existence en soi du Bien ou du Mal. Ce sont des entités archétypiques. Leur réification et personnification telles que Dieu ou Satan, anges ou démons, font partie des instruments de la manipulation psycho-sociale des religions.
Le bien et le mal résultent des sentiments subjectifs de plaisir  ou de douleur qui sont liés à l'égo et aux conflits d'intérêts particuliers des gens ou des communautés où le bien de l'un est le mal de l'autre.

Le dualisme Bien/Mal a été réfuté par Zarathoustra et Bouddha.
Zarathoustra a combattu le dualisme religieux de son époque entre le dieu du Bien et le dieu du Mal qui exigeaient des sacrifices d'animaux. Son éthique se résumait au principe que le bien est ce qui est favorable à la vie sous n'importe quelle forme et le mal est ce qui détruit la vie. Le seul précepte est: "ne fais pas ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse". Cette conception éthique a influencé le bouddhisme et le jaïnisme. Le dualisme religieux est réapparu dans le zoroastrisme des siècles plus tard sous l'influence d'autres traditions.
Le Bouddha a enseigné que la souffrance résulte de la croyance dans l'existence autonome et permanente de l'Ego et la délivrance résulterait par la reconnaissance et dissolution de sa nature conflictuelle impermanente.
Le livre des morts tibétain décrit par une échelle de dieux, symboles d'attachements émotifs,  le domaine entre vie et mort et temps d'errance des âmes (dreamtime) avant la dissolution définitive de l'égo dans la lumière de l'esprit vital universel, impersonnel. Je comprends le Batdo aussi comme origine des possessions et des  d'archétypes devenus autonomes, domaine de psychoses où la médecine chamanique se  montre bien plus compétente et efficace que la psychiatrie ou psychanalyse.

Je comprends la nécessité des religions comme cadre éthique des sociétés traditionnelles. Pour ne pas dégénéré en dogmatismes en faveur d'une élite, les religions du futur devraient être encadrées par des principes philosophiques universels communs, cognitifs et cosmologiques.
patanjali
patanjali

Messages : 1033
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

 De plus en plus de contactés par les « anges » ? Empty Re: De plus en plus de contactés par les « anges » ?

Message  Freya Jeu 1 Juin 2023 - 20:40

patanjali a écrit:
Freya a écrit:L’astral émane de plans dont la fonction est de maintenir à tout prix l’être humain dans une conscience mentale primitive, sans intelligence réelle des mystères de la Vie et des fondements de l’existence, par le biais des mécanismes de sa conscience subjective.
Cherchant les définitions du mot, j'ai compris qu'astral est un mot fourre-tout qui est appliqué entre autres par les ésotérismes à tous les aspects inconscients ou occultes (cachés). de la conscience. Tu l'utilises ici pour sa face sombre, l'ombre de la conscience.
=Le plan de l’astral est en réalité un océan qui a la même fonction sur le plan cosmique que l’océan peut avoir sur le plan physique terrestre. Or la fonction d’un océan dans l’Univers, est d’engendrer assez de forces sur le plan où il est situé pour forcer tous les cycles d’évolution de ce plan à revenir un jour à lui.
Le plan de l’astral est en réalité un océan qui a la même fonction sur le plan cosmique que l’océan peut avoir sur le plan physique terrestre. Or la fonction d’un océan dans l’Univers, est d’engendrer suffisamment de forces sur le plan où il est situé pour forcer tous les cycles d’évolution de ce plan à revenir un jour à lui.
Il en va de même pour l’astral qui est fait de telle façon qu’il force les êtres humains à une conscience inférieure sans que ceux-ci ne s’en rendent compte. Parce que tous les courants de l’astral, toutes les formes dans l’astral, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, sont directement affectées par ce que l’on peut appeler “les forces du temps”. Or, ces forces du temps sont des courants d’énergies très puissants qui empêchent l’être humain de pénétrer dans la Lumière et qui le gardent prisonnier de ses illusions. Et les illusions sont extrêmement importantes dans la marche de l’Univers, parce qu’elles possèdent la gravité nécessaire pour engendrer sur les plans inférieurs assez de forces pour contenir ce que l’on appelle “le temps humain”. Il est dans l’intérêt des forces astrales de restreindre la vision de l’être humain, car sa condition planétaire doit être à tout prix maintenue ainsi pour que les forces de la mort persistent dans leur évolution à ses dépens.
patanjali a écrit:
Je refuse le dualisme de l'existence en soi du Bien ou du Mal.
Si la conscience est divisée entre le mal et le bien, c’est à cause de la limitation du seuil mental de l’homme, et non de sa réalité qui est
fondamentalement créative
La soumission de l’être humain à la dualité du bien et du mal est responsable de la dislocation psychologique de son moi et de l’intériorisation de ses facultés psychiques. Ces dernières furent bloquées par son manque de vision intégrale du processus de vie et de conscience. A la fin du cycle involutif, l’être humain ne représente plus que l’écorce superficielle d’un arbre sans racine. La vie moderne ne reflète plus la vision interne de la réelle conscience, puisqu’elle a perdu la lumière nécessaire à la compréhension des mystères.

Les forces spirituelles de la Terre ont utilisé à travers les âges la polarité du bien et du mal pour confronter l’être humain à lui-même, alors que ce dernier était absolument inconscient des lois de l’esprit ou de la pensée. La notion du bien et du mal est à l’origine de la division de la conscience humaine et cette division demeure encore aujourd’hui.
patanjali a écrit:
Je comprends la nécessité des religions comme cadre éthique des sociétés traditionnelles.
La morale fut nécessaire au cours de l’involution car l’être humain ne possédait pas les moyens créatifs pour comprendre, dans les profondeurs de sa conscience endormie, le mystère de la vie et de la mort. La dualité fut pénible et supportée par l’humanité des siècles durant. L’évolution de la conscience supramentale créera un pont entre l’inconscience de l’être humain et sa nature universelle. Cette grande époque fera ressortir du psychisme humain la puissante force créative de sa pensée libre du connu, libre du mal et du bien ; cela lui permettra de reconnaître que la vie réelle ne peut être fondée sur le discours du mal et du bien mais, sur la puissance créative du “double-lumière”*, qui nourrit la conscience au-delà des frontières psychologiques de son moi planétaire, primitif et ignorant.
* partie non conscientisée de l’homme qui lui sert de source de vie à tous les niveaux de son organisation matérielle et psychique.
Freya
Freya

Messages : 1334
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

 De plus en plus de contactés par les « anges » ? Empty Re: De plus en plus de contactés par les « anges » ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum