L'intelligence de l'homo sapiens est en déclin!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'intelligence de l'homo sapiens est en déclin!

Message  patanjali le Sam 8 Juin 2013 - 15:25

Le résultat d'une recherche est publié par le très éclectique journal américain Huffington post:
Les gens deviennent-ils plus bêtes? La recherche suggère que l'intelligence humaine a décliné depuis l'ère victorienne.
http://www.huffingtonpost.com/2013/05/22/people-getting-dumber-human-intelligence-victoria-era_n_3293846.html

Explications données:
L'explication du professeur de psychologie hollandais qui a fait la recherche:
Les femmes les plus intelligentes font moins d'enfants, les plus bêtes en font plus.
L'explication donnée au Huffington post par un professeur de biologie de l'université de Stanford:
Le relâchement de la sélection serait dû à l'intensification de l'agriculture, parce que les gens trouvent toujours facilement à manger en ville

Question: Qu'est-ce qui est le plus bête?
1. les humains en général?
2. les Américains en particulier?
3. le test de Qi utilisé?
4. les psychologues qui l'ont utilisé?
5. les explication données à l'abêtissement par les professeurs?
6. les professeurs en général?
7. ou la direction du Huffington post qui publie ça?
8. ou tout à la fois?



Je tiens le lien vers l'article du Huff post de Dedefensa.org, site d'articles géopolitiques de tendance anti-"Système". Il en parle dans "Notre intelligence et la chute". Il y voit une "confirmation de l’effondrement intellectuel, culturel, esthétique, psychologique qu’on observe dans notre civilisation depuis plus d’un siècle sinon plusieurs siècles, qui a pris une allure ultra-rapide depuis deux ou trois décennies." Il met l'effondrement en rapport avec le matérialisme et la relation homme-machine et son accélération avec la robotisation ou intelligence artificielle.
Il faut savoir que cet article fait suite à un autre, "Big Brother est enormous et encore plus bête" où il parle de la révélation par le Guardian du programme PRISM, par lequel la NSA (agence nationale de sécurité US) a accès direct aux bases de données de tous le opérateurs de l'internet, à tous nos messages non seulement sur les forums mais aussi sur le réseau mail. Mais une machine reste une machine qui enregistre mais ne réfléchit pas. C'est pourquoi il conclut:
"Ils contrôlent tout, maîtrisent tout, décryptent tout, mais ils ne voient rien venir, ne comprennent rien, n’entendent rien, absolument rien, – ni l’effondrement de Wall Street, ni le printemps arabe, ni la non-chute d’Assad, ni la séquestration qui emprisonne le Pentagone, ni les événements de Turquie, ni, ni, ni..."

Ma réponse aux 8 questions est la dernière: tout est bête, en premier le test QI utilisé, fondé seulement sur le temps de réaction à un stimulus sensoriel. Si c'est un critère, mon chien est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus intelligent que moi. Les bêtises qui suivent en sont la conséquence.

Quant à l'intelligence humaine, je constate qu'elle est en déclin. Mais ce n'est pas une question de génétique, comme le veulent les profs matérialistes, c'est une question d'éducation. Je soupçonne que par l'article du Huff post, les matérialistes mondialistes, néoconservateurs et sionistes, veulent suggérer que la rigueur de l'éducation victorienne serait plus "performante" (pour soumettre les sujets à leurs dirigeants). Ce serait persévérer dans la même erreur: au lieu d''éduquer les enfants à réfléchir et douter, on les éduque à réagir selon des schémas inculqués par l'autorité.

Mais à mon avis, la raison profonde et antique du déclin de notre civilisation se situe dans l'antiquité, notamment dans le principe de contradiction exclue d'Aristote, qui exige des "vérités absolues", qui a été adopté par l'Eglise et par tous les monothéismes ainsi que par la Science et toutes les idéologies prétendant à un monopole sur la vérité. Préférer Aristote et refuser Platon, c'était, de la part de l'Eglise, substituer le pragmatisme matérialiste à l'intelligence, à la raison et à la spiritualité.
Comme le dit Dedefensa, il est trop tard maintenant pour arrêter la chute déjà en cours. Il faut plutôt l'accélérer.
avatar
patanjali
Admin

Messages : 762
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence de l'homo sapiens est en déclin!

Message  patanjali le Lun 10 Juin 2013 - 9:23

Je ne rejette pas tout ce qu'a dit Aristote, mais seulement l'application en philosophie du principe de contradiction exclue qui exige des vérités absolues. Ce principe est applicable à l'observation et aux sciences empiriques et descriptives. Il est indéniable que l'empirisme et la logique aristotélicienne a conduit à des progrès scientifiques.
Par contre, en philosophie et dans toutes les sciences humaines qui en dépendent (politique, économie, éthique, religion), et même dans les théories scientifiques, c'est une logique de complémentarité, de l'alternance ou équilibre des contraires qui est applicable. Les aspects de la réalité changent en effet selon les lieux, les temps et les points de vue.

L'influence d'Aristote, de son ontologie et de sa logique rigide, sur la pensée occidentale est antique et profonde. Elle a été performante au niveau matériel mais nuisible au niveau humain. (lire La Tradition et l'évolution de la civilisation).
Toutes les rigidités dogmatiques, les intolérances et les conflits idéologiques, politiques et religieux sont causés par une mauvaise application de la logique d'identité et l'exclusion des contraires d'Aristote. Il n'existe aucune vérité absolue et permanente dans un univers soumis aux transformations et retours cycliques.

Une résolution de la "crise systémique" serait illusoire si elle se contentait d'un changement géostratégique et d'une transformation des pratiques financières. La crise de civilisation exige un changement de la manière de penser l'univers.
Au lieu de considérer l'univers comme un Etre et ses manières d'être comme des vérités absolues, il faut le considérer comme un Devenir qui se manifeste par l'alternance cyclique d'aspects opposés.
La systémique étant définie par l'équilibre des relations, une résolution de la crise de civilisation ne peut être obtenue que par la resurgence de la tradition platonicienne et de sa logique de coïncidence des opposés équivalant à l'équilibre yin-yang de la tradition chinoise.
J'espère qu'une Chine Nouvelle, débarrassée des illusions du matérialisme occidental, finira par retrouver ses vraies racines taoïstes.
avatar
patanjali
Admin

Messages : 762
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence de l'homo sapiens est en déclin!

Message  Decensy le Dim 29 Juin 2014 - 14:18

Selon un article publié par Le Monde, La Recherche que je ne trouves plus, ils parlaient moins d'un déclin à proprement dit qu'une perte de croissance. Selon cet article, l'intelligence moyenne de la population a été en croissance constante depuis que l'on en a fait les observations et seraient maintenant en train de se stabiliser comme atteignant une limite.

Il a par contre été effectivement mis en évidence que les femmes plus éduquées ont tendance à faire moins d'enfant et se préoccupent moins de construire une famille que les femmes moins/non éduquées. Ce qui à long terme ,en considérant l'intelligence comme partiellement génétique, diminue la moyenne générale de celle-ci par rapport à un équilibre de fertilité.

Je ne sais pas si l'on peut réellement parler de déclin, peut-être que l'homme a simplement atteint une limite au niveau de cette intelligence, utilisant la structure cérébrale telle que la nôtre, et requiert une adaptation évolutive pour avancer, si cela est possible.

Decensy

Messages : 2
Date d'inscription : 29/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence de l'homo sapiens est en déclin!

Message  patanjali le Dim 29 Juin 2014 - 16:35

En revoyant rapidement l’article original je constate que la comparaison était faite avec une expérience du temps victorien qui se fondait sur un simple test de rapidité de réaction. Ce n’est pas comparable à un test de QI moderne.

L’article mentionne aussi la recherche du 20ème siècle qui concluait à une augmentation du QI à partir de 1940 attribuée aux meilleures conditions de vie .
Je trouve ces interprétations hâtives et tendancieuses. Les recherches concernent surtout le monde anglo-saxon. Elles ne tiennent pas compte de l’éducation et des méthodes pédagogiques qui changent selon les époques et varient selon la culture. C’est pourquoi les questions ironiques de mon premier post.

Mon impression, en observant les enfants contemporains, est que l’éducation moderne favorise la pensée analytique au détriment de la réflexion synthétique ; et aussi qu’il y a une détérioration de la pensée critique due à l’impact des médias visuels et au virtuel de l’informatique.
avatar
patanjali
Admin

Messages : 762
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence de l'homo sapiens est en déclin!

Message  Freya le Dim 29 Juin 2014 - 17:42

Je ne pense pas que l’intelligence humaine soit en déclin mais qu’elle évolue par saccades. Pendant des millénaires notre intelligence s’est traînée au ras des pâquerettes dans une très lente progression de notre connaissance de la vie et de la matière. Depuis moins d’un siècle nous avons un tout autre genre de conquêtes à faire.
avatar
Freya

Messages : 876
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : au pied des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence de l'homo sapiens est en déclin!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum