Dinosaures impossibles à gravité constante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dinosaures impossibles à gravité constante

Message  patanjali le Dim 10 Juil 2016 - 12:43

Les dinosaures géants sont fascinants. Comment devinrent-ils si grands ? Pourquoi n’en voit-on aucun gambader aujourd’hui ? Les baleines modernes, leurs rivaux en taille, ne peuvent survivre sans la portance de l’eau. Très tôt, les paléontologistes postulèrent que les plus grands dinosaures devaient passer la majorité de leur temps à patauger dans les mers peu profondes de l’ère mésozoïque.

Par la suite, des empreintes de pas de dinosaures furent découvertes. Pas seulement quelques empreintes de pas, mais des milliers. Étonnamment, même les plus grands dinosaures se baladaient partout dans le monde, sans même traîner leur énorme queue derrière eux. Le pataugeage dans les mers peu profondes fut donc remplacé par le pâturage en troupeaux, et fut complètement oubliée la raison initiale qui avait fait supposer que les dinosaures pataugeassent: ils auraient été dans les conditions des baleines échouées.

Ted Holden, un partisan de la théorie du Catastrophisme, ressuscita la polémique en examinant la relation entre la taille, le poids, et la force animale. C’est son analyse qui servit de base à un documentaire télévisé au Japon en février 2004 (photo ci-dessus). La force du tissu musculaire est à peu près constante chez toutes les espèces. La force est proportionnelle à la surface de la section transverse du muscle: tout muscle ayant deux fois le diamètre d’un autre, sera quatre plus fort (deux au carré). Or, comme le poids augmente avec le volume, un muscle deux fois plus épais sera huit fois plus lourd (deux au cube).

Ted Holden calcula le rapport entre le poids et la force d’un haltérophile humain bien entraîné qui aurait la taille d’un dinosaure. Dans ce cas, bien trop lourd, l’haltérophile serait incapable de soulever son propre poids. Relativement au poids, la force impose une limite de taille. Les calculs de Holden montrent que les plus lourds éléphants actuels flirtent avec cette limite.

La taille des plus grands dinosaures dépasse plusieurs fois celle des éléphants. Et le squelette des dinosaures n’est pas aussi bien conçu que celui des éléphants pour porter du poids. Le gigantisme des dinosaures est une impossibilité sur la planète Terre, mais leurs ossements prouvent qu’ils ont bien existé. Comment est-ce possible ? La taille est limitée par le poids, et celui-ci dépend de la force de gravité. La plupart des théories académiques supposent que dans tout l’Univers, la gravité a toujours été et sera toujours une propriété constante de la matière. Mais ce n’est qu’une hypothèse, et elle doit être confirmée empiriquement.

La théorie de l’Univers Électrique a un point de vue différent. La force de gravité n’est nullement une constante physique. C’est une variable dépendante de l’environnement de plasma électrifié. C’est pourquoi, à l’ère mésozoïque, la Terre a pu connaître une force de gravité inférieure à celle d’aujourd’hui. D’après les calculs de Holden, pour que les plus grands dinosaures puissent marcher, la force de gravité devait être au moins le tiers (et peut-être même le quart) de l’actuelle. Il postule aussi qu’à la fin de l’âge des dinosaures, la force de gravité augmenta brusquement, mais pas jusqu’à sa valeur actuelle. Une force de gravité plus faible qu’aujourd’hui se maintint au cours des âges des mammifères géants qui suivirent, et peut-être même jusqu’au début de l’époque où les humains édifièrent les monuments géants comme Stonehenge.

The Thunderbolts Project

Original : www.thunderbolts.info/tpod/2005/arch05/050623impossible-dinosaur.htm
Traduction Petrus Lombard pour Réseau International
avatar
patanjali
Admin

Messages : 772
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 81

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum