Le Deal du moment : -14%
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ Puce Apple M1 ...
Voir le deal
799 €

Distinguer Esprit et conscience

Aller en bas

Distinguer Esprit et conscience Empty Distinguer Esprit et conscience

Message  patanjali Mar 28 Jan 2020 - 11:41

La raison, faculté spécifique à l’homme, est analytique, elle divise la réalité (l’être). Liée  au langage, elle exprime du savoir d’utilité  matérielle.

La conscience, commune aux animaux et à l’homme est intuitive intégrative et universelle.  
Sans mots, elle comprend et communique le sens global d’une situation ou d’une relation.
La communication  intuitive ou télépathique animale est présente chez l’enfant en bas âge ( infans= qui ne parle pas). Elle se perd avec l’apprentissage du langage et de l’écriture. Elle était pourtant pratiquée par les cultures chamaniques, amérindienness et aborigènes.
La communication des premières civilisations était encore fondée sur l’intuition des symboles et paraboles Mais à l’époque moderne la compréhension analogique de la poésie et des arts a été  évincée et supplantée par la logique analytique des technologies

La conscience inductive comme la raison déductive dépend de l’activité cérébrale individuelle. J’estime que c’est un abus de langage de parler de conscience après la mort ou de "Conscience universelle". Ce terme suggère la croyance illusoire à la permanence du Moi individuel et à sa réincarnation.
Pour parler de ce qui est au-delà de la de la vie, il  faut utiliser le terme "esprit". Ceci selon la  Trilogie  universelle commune aux traditions orientales, néoplatonicienne ou chrétienne, qui distingue les corps matériels, les âmes ou consciences et l’esprit divin

L’esprit est une vibration universelle permanente dont les êtres individuels sont des résonances impermanentes.
Ce qui subsiste de la vie, c’est l’empreinte de nos actions (karma) sur l’esprit vital, selon une hiérarchie qui s’élève du collectif (social), au spécifique (humain) et jusqu’à l’ universel.
L’esprit vital, germe de vie embrasse tout être animé.L'espritl comprend la conscience et la conscience comprend la raison qui n’en est qu’une faculté particulière à l’homme.
L’esprit divin échappe aussi bien à l’imagination qu’ à la raison. Il  peut seulement être approché par l’intuition sans être compris


Nicolas de Cues a écrit de Dieu "qu'il est ni existant ni non existant et aussi qu'il est à la fois existant et non-existant."

Boudddha le qualifia de Vide

Lao tsé dit (traduit selon Wilhelm)
Le sens qui peut être exprimé en parole n'est pas la Sens éternel (Tao) ;
Le nom qui peut être nommé n'est pas le Nom éternel.
Le non-être est l'origine du ciel et de la terre ; l'être est la mère des êtres individuels.
patanjali
patanjali

Messages : 1033
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Distinguer Esprit et conscience Empty Re: Distinguer Esprit et conscience

Message  patanjali Jeu 5 Mar 2020 - 9:21

Aux croyances chrétiennes je préfère la trilogie philosophique pythagoricienne et néoplatonicienne que l’on trouve de manière analogue dans les cosmologies orientales.

Plotin distingue :

  • L’Un, L’Origine (prôton),  le mystère trancendantal
  • Le Deux, L’Intellect (noûs) principe de distinction et communication
  • Le Trois, "L’âme du monde" (psyché,  traduit en latin par anima), principe d’animation, de production créative. (l’âme dans le sens chrétien est écrit animus, masculin)

Ces trois sont des principes métaphysiques ; le Quatre désigne le monde des objets physiques animés et inanimés.

A mon avis, l’Un transcendant ne  nous est pas accessible. Le Deux correspond à l’esprit universel dont l’esprit individuel est une participation. Le Trois correspond à la conscience  liée à l’activité physique, cérébrale

Suivant l’enseignement original de Bouddha, l’âme individuelle est impermanente. Elle est liée aux fonctions vitales, physiques.  L’esprit humain et animal n’est pas une propriété individuelle mais le reflet de l’esprit vital universel.
Une réincarnation  ou  vie éternelle individuelle n’existe pas.
Il ne reste de nous que les conséquences de nos actions sur l’esprit vital en général, humain ou universel. Mais il n’existe ni péché, ni jugement dernier.
Ce qui est bon pour la vie subsiste, ce qui est mauvais disparaît simplement, selon l’éthique zoroastrienne.
patanjali
patanjali

Messages : 1033
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum