Résurrection et réincarnation dans le christianisme primitif

Aller en bas

Résurrection et réincarnation dans le christianisme primitif Empty Résurrection et réincarnation dans le christianisme primitif

Message  Freya le Lun 3 Aoû 2020 - 15:01

Croyances cachées par l'Église ?
Est-il possible que les premiers chrétiens aient cru en la réincarnation ? Bien que certains puissent trouver cette idée incroyable, plusieurs sources chrétiennes (y compris la bible) suggèrent qu'il y a plusieurs siècles, il était courant de croire que l'on ne vienne pas qu'une seule fois sur Terre, mais plusieurs fois.
En 1945, les chercheurs ont découvert quelques premiers écrits judéo-chrétiens. Deux ans plus tard, le monde a entendu parler des manuscrits de la mer Morte, la découverte qui a changé l'histoire biblique. Les premiers chrétiens et juifs ont suivi les enseignements de JC - y compris le concept de la résurrection. On en trouve plusieurs exemples dans les ressources anciennes.
Les textes les plus anciens fournissent deux concepts de résurrection : spirituel et corporel. La renaissance spirituelle par le Saint-Esprit est également connue comme étant né de nouveau ou rené. Une résurrection corporelle d'un humain pourrait également être appelée réincarnation. Selon le premier père important de l'Église orthodoxe primitive, Origène (185 - 254 de notre ère), l'âme existe avant la naissance. Il a suggéré que la préexistence a été trouvée dans les écritures hébraïques et dans les enseignements de JC.
De plus, les écrits de Clément d'Alexandrie - un disciple de l'apôtre Pierre, suggèrent que son maître a reçu quelques enseignements secrets de JC. L'un d'eux était lié au concept de renaissance physique et spirituelle. Les enseignements secrets confirment certains écrits dans la bible. Il y a un fragment qui suggère que JC connaissait la réincarnation et les vies passées. Quelqu'un dans la foule lui aurait apparemment demandé : "Quel signe montrez-vous donc, afin que nous puissions voir et croire en toi ? que fais-tu ? Nos pères ont mangé la manne dans le désert ; comme il est écrit, Il leur a donné du pain du ciel à manger". Alors JC leur dit : "En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné ce pain du ciel ; mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel ”- Jean 6: 30-32
JC ne se réfère pas à «vos pères», mais à «vous», ce qui signifie que l'histoire est liée à chaque personne. Dans le Deutéronome 18:15, Moïse dit : «Le Seigneur, votre Dieu, suscitera pour vous un prophète comme moi de votre milieu, de vos frères. Vous l’entendrez. »
Une fois de plus, Moïse ne dit pas «vos enfants», mais «vous», indiquant que ce seraient les mêmes personnes à qui il parlait, qui verraient et entendraient le Messie. Selon de nombreux spécialistes de la bible, il existe de nombreux exemples qui favorisent la croyance que la réincarnation était bien connue et un fait pleinement accepté pour les premiers chrétiens.

Modifications médiévales majeures
Au début de la période médiévale, les doctrines de la préexistence et de la réincarnation n'existaient que comme les enseignements secrets de JC. En 553 de notre ère, cette information fut déclarée hérésie au deuxième concile de Constantinople. L'Église romaine décida de détruire tous les enseignements qui en parlaient. La doctrine catholique et la source de richesse des prêtres auraient pu être en danger si les gens avaient cru qu'ils reviendraient à la vie plusieurs fois. Les anciennes connaissances ont subi le même sort que de nombreux livres anciens d'écrivains préchrétiens. Les évêques craignaient la connaissance qui pouvait prouver que l'institution de l'Église n'était pas la seule option apportant «la vie éternelle» aux gens.

Au Moyen Âge, la religion chrétienne grandissante, rencontra de nouveaux problèmes inattendus. Avec le nombre croissant de prêtres, d'évêques, de paroisses et d'églises, la nouvelle structure religieuse avait besoin de plus d'argent. En raison de ces besoins, ils ont également inventé le célibat, pour permettre à l'église de posséder tout ce qui appartenait à leurs prêtres qui, s'ils s'étaient mariés, seraient revenus à leur veuve ou à leurs enfants.
En outre, ils ont décidé d’inventer des résultats plus terribles pour les fidèles chrétiens s’ils ne faisaient pas ce que les évêques attendaient d’eux. Dans les anciens écrits, il ne figure aucune requête au prêtre pour demander à Dieu de libérer les personnes de leurs péchés… ou même la situation d'un endroit appelé l’Enfer - où les gens qui ont enfreint les règles de Dieu étaient censés aller après la mort.
Un autre aspect qui rendit l'Église encore plus résistante, fut en accordant la croyance en la réincarnation en la liant aux croisades car, pendant ces dernières, les gens offraient non seulement tout ce qu'ils avaient à l'Église et combattaient au nom de JC mais encore, les combattants religieux avaient probablement moins l'intention de perdre la vie pour leur religion s'ils pensaient qu'ils renaîtraient.
Lorsque l'Inquisition commença à assassiner des gens pour des crimes d'hérésie et de sorcellerie, la société religieuse resta silencieuse. Bien qu'ils perdaient des voisins, des amis et de la famille, les chrétiens croyaient qu'il était nécessaire de rester du bon côté de l'Église et de l'Inquisition s'ils voulaient aller au ciel. Une croyance dans les règles du karma et de la réincarnation n'aurait pas permis aux dirigeants de l'Inquisition de meurtrir autant de personnes.


Résurrection et réincarnation dans le christianisme primitif Immort10
La réincarnation

Les opinions actuelles de l'Église sur la réincarnation
De nos jours, certaines églises chrétiennes disent qu'il est possible que la réincarnation existe. L'une des organisations les plus libérales semble être l'Église des États-Unis. Cependant, la croyance en la réincarnation est encore plus applicable au bouddhisme ou même aux adeptes du New Age. L'idée de la réincarnation n'a jamais été pleinement acceptée par l'Église catholique qui, si elle permettait la réincarnation en tant que croyance, cela ruinerait toute la doctrine qu'elle a créée au fil des ans. Cela ne détruirait peut-être pas complètement le christianisme, mais cela le ramènerait au commencement, avant les transformations opérées par l'Église. Tant que les gens croient que seul Dieu peut punir le mal, l'Église ne voit aucun besoin d'appliquer la loi impersonnelle du karma et d'autres leçons qu'apporte la réincarnation.

Résurrection et réincarnation dans le christianisme primitif 972f5d10
Freya
Freya

Messages : 1105
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum