-29%
Le deal à ne pas rater :
PC portable – MEDION 15,6″ FHD Intel i7 – 16 Go / 512Go (CDAV : ...
499.99 € 699.99 €
Voir le deal

Où les mathématiques nous ont-elles menés ?

Aller en bas

Où les mathématiques nous ont-elles menés ? Empty Où les mathématiques nous ont-elles menés ?

Message  patanjali Lun 13 Déc 2021 - 16:15

Les mathématiques au service de la science
La mathématique a commencé au néolithique ou avant par le comptage (arithmétique).
L’arithmétique a été appliquée dès l’âge du bronze aux mesures des formes spatiales de l’astronomie et de l’architecture  (géométrie) .
La géométrie a été formalisée par les pythagoriciens qui lui ont donné le nom et les physiciens grecs (Euclide).
Le formalisme a été étendu aux phénomènes physique par les savants orientaux (chiffres arabes trigonométrie et algèbre) alors que l’Europe comptait encore avec les traits des chiffres romains.
Des formalismes mathématiques plus abstraits furent inventées au dix-huitième siècle, avec le calcul infinitésimal par Descartes et Leibniz.
Jusqu’ici, les mathématiques restaient liés à l’observation, elles étaient au service de la physique pour décrire et  de manière précises les phénomènes de la nature.

Les mathématiques s’émancipent de la physique
Dès le dix-neuvième siècle, les mathématiques se développèrent sur la base de leurs propres formules. L’abstraction se suffisant à elle-même, elles commencèrent à s’émanciper de la réalité physique et devinrent virtuelles, ce qui a fait dire à Darwin :
“Un mathématicien est un aveugle qui, dans une pièce sombre, cherche un chat noir qui n’y est pas.”

Au début du vingtième siècle la relation entre la physique et les mathématiques s’inversa. En 1900 se tenait un important congrès de mathématiciens pour traiter de la relation entre la physique et les mathématiques et où la domination des mathématiques devint de plus en plus évidente
Matthew Ehret écrit : *)
« Lord Bertrand Russell et le mathématicien de Gottingen, David Hilbert, ont joué un rôle de premier plan dans le sabotage de la science lors de la conférence de Paris de 1900 et dont les idées sont inextricablement liées à l’évolution ultérieure de l’eugénisme, de la cybernétique et du transhumanisme sont l’apôtre de Cambridge.
Le duo ne visait rien de moins que la réduction de l’univers entier à une série de propositions et d’axiomes mathématiques finis et cohérents. »
La domination de la physique par les mathématiques fut achevée avec la relativité d’Einstein et l’espace-temps de son professeur Minkowski, où le temps devient réversible comme tout autre paramètre. Cela conforta la croyance au déterminisme mathématique et à un univers uniquement dirigé par les mathématique, qui est devenue la foi de l’idéologie scientiste.

Les mathématiques s’emparent de l’humanité
La préséance des mathématiques sur la physique a dû surprendre Einstein qui aurait dit :
« Depuis que les mathématiciens s’occupent de la relativité je ne la comprends plus moi-même ».
Il estimait en effet que :
« Tant que les lois mathématiques renvoient à la réalité, elles ne sont pas absolues, et tant qu'elles sont absolues, elle ne renvoient pas à la réalité. »
La relativité et la mathématisation de la science, l’informatique et l’intelligence artificielle ont introduit un changement de paradigme : de serviteur de la physique les mathématiques en sont devenues les maîtres. Les effets en sont dévastateurs pour la science et la société.
En astronomie, les problèmes nouveaux ne sont plus réglés par une révision des lois physiques mais par l’introduction d’entités mathématiques non observables telles que les trous noirs et la matière noire.
En économie, la relativisation des référentiels a exigé l’abandon de la couverture or des monnaies et  des régulations. Les banques centrales se sont libérées de toute contrainte légale.
« Donnez-moi le contrôle de la monnaie d’une nation, et je me moque de qui fait ses lois »  (devise Rothschild)
Dans la société, la relativisation des principes éthiques et biologiques a favorisé la reconnaissance des LGBT+  et promu l’immigrationnisme sans éliminer le racisme qui prend de nouvelles formes.
En vertu de sa fortune, une élite de milliardaires s’arroge tous les pouvoirs pour contrôler la société. Elle a acheté non seulement les médias, la politique et la justice, mais aussi la science. La fondation Rockefeller a fait créer une théorie pseudoscientifique du réchauffement climatique sous l’égide de l’ONU pour contrôler les énergies. La fondation Bill et Melinda  Gates a planifié et simulé une pandémie (event 201), avant   d’appliquer sa solution vaccinale sous l’égide de l’OMS au  COVID apparu opportunément quelques mois plus tard. Cette solution, une expérience eugéniste et le contrôle numérique de la population par un pass sanitaire, sous prétexte de vaccination.
Le but de la tyrannie sanitaire est surtout le contrôle total de l’économie mondiale mais aussi le contrôle et la sélection de la population en fonction de son utilité. Le programme clairement établi par Klaus Schwab dans son  « Great Reset »  (Réinitialisation) est de « tout changer pour que rien ne change » aux privilèges de la classe dominante.

Comment résister à l'absurdité de la tyrannie ?
Le monde virtuel et les mensonges de la tyrannie des mathématiques et de l'intelligence artificielle ne pourront pas durer, ils céderont au réalisme
Le respect de la nature et de la dignité humaine exigent que nous résistions aux mensonges répandus par les médias, à l’oppression d’une élite scientiste et à son projet de transformer  même l’humanité  avec l’intelligence artificielle artifidielle : le transhumanisme.
Chacun peut se défendre contre le mensonge et la peur en se renseignant à différentes sources, en observant et en pratiquant le doute de Descartes qui a affirmé :
“La puissance de bien juger, de distinguer le vrai d'avec le faux, qui est proprement ce qu'on nomme le bon sens, ou la raison, est naturellement égale en tous les hommes.”
La théorie du réchauffement ne résiste pas aux observations et la vaccination s’avère non seulement  inefficace, mais encore toxique, alors que l’épidémie du virus COVID dont la virulence a été exagérée s’atténue progressivement.
La résistance doit se faire par la raison et l’information. Répondre à la tyrannie par la violence ne fait que renforcer la répression. Il faut s’unir contre la tyrannie en pratiquant la tolérance des différences “Et pour s'affranchir de la tyrannie tout s'appelle vertu” proclamait Corneille.
“Dès que quelqu'un comprend qu'il est contraire à sa dignité d'homme d'obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l'asservir.” a dit Gandhi qui libéra l’Inde par la non-violence
“Le pouvoir aux côtés de la défense de la liberté est plus grand que celui aux côtés de la tyrannie et de l'oppression.” a constaté Malcolm X qui défendait les Noirs.

Écoutons les anciens sages et notre bon sens plutôt que les spécialistes sélectionnés des plateaux de télévision.


*) https://lesakerfrancophone.fr/de-russell-et-hilbert-a-wiener-et-harari-les-inquietantes-origines-de-la-cybernetique-et-du-transhumanisme


Dernière édition par patanjali le Lun 20 Déc 2021 - 11:50, édité 1 fois
patanjali
patanjali

Messages : 1029
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Où les mathématiques nous ont-elles menés ? Empty La mort de la physique et la mort de la médecine

Message  patanjali Lun 20 Déc 2021 - 11:48

De nombreux scientifiques sont conscients du blocage que la suprémacisme des mathématiques exerce sur le progrès en physique  et refusent de croire que l’intelligence artificielle puisse remplacer la créativité de l’intelligence humaine. Ils souhaitent un retour  à l’observation et aux principes philosophiques et logiques sur lesquels ont été fondées les mathématiques.

Dans l’article  « La mort de la physique », Wal Thornhill, fondateur de la conception cosmologique d’Univers Electrique, a cité  le site de la Natural Philosophy Alliance (NPA), une association  de scientifiques pour la promotion des solutions alternatives :

La « philosophie naturelle » est le nom sous lequel la « physique » était connue à l'époque d'Isaac Newton et jusqu'au XIXe siècle. Nous y revenons principalement pour souligner que l'approche plus profonde et circonspecte de la nature au cours de ces années s'impose à nouveau. Nous recherchons un respect renouvelé pour la philosophie, en particulier pour la logique ; et aussi pour l'application quotidienne de la raison et du respect de l'évidence connue sous le nom de bon sens - qui devrait être considérée comme un fondement, plutôt qu'un contraste, pour une science authentique. (—Leonard Peikoff dans Le saut logique de David Harriman)
Wal Thornhill commente :
Stephen Hawking (à juste titre pour une fois) déclare dans son dernier livre : « La philosophie est morte ». Mais la physique moderne l'est aussi, et pour la même raison, bien que le cadavre refuse de se coucher. L'influence de Kant s'est transformée en « expérience de pensée » oxymorique. La science est devenue surréaliste et illogique avec le saint Einstein comme son exemplaire et sa sainte relique. Un retour à la philosophie naturelle classique est nécessaire de toute urgence pour restaurer la raison.

Depuis 2020  le « consensus scientifique » devenu politique a soumis aussi la médecine à la dictature totalitaire de l'Intelligence artificielle. La médecine est morte, tuée par la biotechnologie ; les médecins sont devenus des fonctionnaires appliquant les directives de Big Pharma sous surveillance politique de l’« Ordre des médecins ».

La performance de l’intelligence artificielle dépend de la pertinence des données à traiter. Comme le disait Giordano Bruno dans le De Triplici:
"De la lumière de vérité d'un seul surgit la lumière de vérité du multiple, de même d'une seule absurdité de nombreuses autres s'ensuivent."
La science fondée sur les mathématiques a atteint le point culminant de l’absurdité.
Il est nécessaire de résister au au conformisme du « consensus scientifique » et de revenir à l’authentique esprit métaphysique de Descartes inspiré des principes néoplatoniciens de la connaissance  que les philosophes positivistes ont reniés  par leur soumission à la logique de l’exclusion thomiste héritée de la scolastique. Il faut un Retour au Bon Sens.
patanjali
patanjali

Messages : 1029
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum