Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal

L'exemple de Zarathoustra

Aller en bas

15012024

Message 

L'exemple de Zarathoustra Empty L'exemple de Zarathoustra





A une époque lointaine, l'échange d'idées entre les plus grands philosophes et sages d'Eurasie aboutit à la théorie des éléments que chaque tradition représentait à sa manière comme l'unité du microcosme humain avec le macrocosme universel. La nouvelle alliance des puissances eurasiennes pourrait-elle réactiver les conceptions traditionnelles de l'Unité cosmique ?

***

L'empire perse des rois achéménides

Tous les grands philosophes grecs, de Pythagore jusqu'à  Aristote ainsi que les grands sages orientaux Bouddha, Confucius et Lao-tsé ont vécu au temps de l'empire achéménide.  
L'empire perse a été fondé vers 550 av. J.-C. par Cyrus le Grand en se libérant de la tutelle des Mèdes qui étaient auparavant ses souverains  et il s'est effondré en 330 av. J.-C.. , vaincu par Alexandre "le Grand". À son apogée, l'empire était immense. Il s'étendait de la mer Égée et de la Libye en Occident jusqu'à  l'Indus et à l'Asie centrale en Orient où aboutissait la route de la soie. Organisé comme un État moderne, l’empire créa une monnaie, fit construire des routes et organisa un service postal. La sécurité et la liberté de circulation des personnes, des biens et des idées était garantie et l'esclavage était interdit.

Les rois achéménides étaient réputés pour leur justice et leur tolérance de toutes les cultures et croyances, des vertus fondées sur l'éthique du zoroastrisme.

Le zoroastrisme

Dans sa grande œuvre historique, « Zarathoustra et la transfiguration du monde », Paul du Breuil a rendu justice à la grandeur de la civilisation perse et à la hauteur spirituelle sans précédent de l'éthique de Zarathoustra si mal connues des historiens en raison des préjugés des Grecs dont la Perse était l'ennemi héréditaire.
Plusieurs sujets sur ce forum ont abordé l’histoire du zoroastrisme. Je veux aujourd'hui seulement rappeler la spécificité et les influences culturelles importantes de la philosophie éthique de Zarathoustra.
https://sciencetradition.forumactif.com/t421-zarathoustra-et-la-transfiguration-du-monde-paul-du-breuil
https://sciencetradition.forumactif.com/t653-zarathushtra-zoroastre-1-le-prophete-revolutionnaire-iranien#3134
https://sciencetradition.forumactif.com/t442-ethique-valeurs-morales-et-vertus#2599

Le zoroastrisme est connu par ses écritures saintes, l'Avesta, dont les premiers hymnes, les Gathas, ont été composés par Zarathoustra lui-même dans une langue ancienne dont la connaissance a été perdue après la destruction de la Perse par Alexandre de Macédoine. Les hymnes toujours chantés ont été transcrits en écriture phonétique qui a pu être traduite. La similitude de sa langue avec celle du Rig véda et certaines trouvailles archéologiques indiquent que Zarathoustra a vécu au début du deuxième millénaire av.J.-C., un millénaire avant l'empire achéménide.

Les Gathas

Zarathousstra  refusait la religion des envahisseurs aryens, nomades barbares d'Asie centrale. Il refusait leur dieu guerrier Mithra, la lutte armée entre le bien et le mal et les sacrifices d'animaux. Après avoir eu une vision de  l'Unité infinie de tous les être de la nature, il institua une réforme de la religion, grâce à l'aide du roi Vishtaspa.
C'est ainsi qu'il s'adressa à ses disciples:
« A présent, je m’adresse à vous, ô chercheurs de la Sagesse, et à vous, ô les sages, pour vous parler des deux principes fondamentaux. Que mon admiration s'adresse à Ahura et à la Pensée juste ainsi qu'à la Sagessse et la Justesse, pour que vous rencontriez la lumière et atteigniez la joie et le bonheur.
Ainsi, avant le Grand événement du Choix, écoutez les meilleures paroles et tendez l’oreille et regardez avec les yeux de la Sagesse. Et avec discernement, chacun de vous, homme ou femme, choisira l’une des deux voies. De ces deux principes fondamentaux qui ont été conçus comme jumeaux et qui naissent dans la pensée, l’un représente le bien et l’autre le mal. Entre les deux, le sage choisira le bien et l’ignorant le mal. Et lorsque dès l’origine, ces deux principes fondamentaux se sont rencontrés, ils ont créé la vie et la non-vie. Ainsi, jusqu’à la fin des temps, les disciples de la Justesse atteindront la meilleure existence, et les disciples du mensonge ne la connaîtront pas. »
 (Gatha, Yasna 30, 1-4).

Zarathoustra considère la sagesse de la nature comme le Bien suprême. En second lieu apparait la dualité bien/mal  qui se manifeste seulement dans la pensée humaine: c'est le Choix entre le bien créateur de la Vie sous toutes ses formes et le mal destructeur de vie. Son éthique est très simple: ce qui favorise la vie apporte le bonheur. Le mal n'existe pas en soi mais comme un défaut, un mauvais choix qui ne conduit qu'à l'autodestruction, au néant. Le choix entre le bien et le mal n'apparaît qu'avec la pensée humaine.
La dualité du zoroastrisme a toujours été méconnue en Occident et confondue avec le dualisme du mazdéisme tardif entre les dieux Ormazd et Ahriman, apparu seulement dans l'empire sassanide et  avec le manichéisme.

L'Avesta

Les Gathas ont précédé l'empire achéménide d'un millénaire pendant lequel les doctrines ont été structurées progressivement dans l'écriture sainte de l'Avesta. Les principes de Zarathoustra ont été conservés et précisés par les six Amesha Spenta (les Immortels Bénéfiques). Leur sens est hautement symbolique et difficile à traduire comme le sont toutes les langues de transmission orale préhistoriques.Pour les traductions, je me réfère  à
- la linguistiique de J.Duchesne-Guillemin (DG): « Zoroastre » (1974)
- le symbolisme de Khosro Khazai Pardis (KKP): « Les Gathas »  (2006)

Les trois premiers Amesha Spenta se rapportent à l'ordre cosmique, les trois derniers à l'ordre mental, comme les triades postérieures du néoplatonicien Plotin (suggérées entre parenthèses.)
L'odre universel, non manifesté.
Asha ou Arta : - Justesse (KKP) ou Ordre juste (DG) - (l'Un divin)
Manyu ou Manah : - Pensée juste - (l'Intellect ou Esprit)
Kshatra : - Maîtrise de soi (KKP) ou  Empire ((DG) (Manifestation ou Âme cosmique)
L'ordre mental
Aramati : - Sérénité (KKP) ou Dévotion (DG)  (Intuition - Divin)
Harvatat : - Évolution (KKP) ou Santé (DG) (raison - transformation)
Ameretāt : - Non-Mort, Immortalité. (conscience - âme)

L'influence civilisatrice du zoroastrisme

Dans son histoire du zoroastrisme, Paul du Breuil a consacré la plus large part aux influences postérieures sur les cultures d'Occident et d'Orient. En effet, l'éthiqe de Zarathoustra et sa conception de la divinité étaient nouvelles et ont influencé les religions orientales et occidentales déjà à son époque. Ainsi le Jaïnisme indien qui ne reconnaît pas les Védas et qui est connu pour son éthique préservant toute vie animale pourrait avoir été fondé peu après Zarathoustra. Mais c'est surtout la facilité des communications et les échanges culturelle pendant l'ère achéménide qui ont fait connaître les valeurs zoroastriennes alors que les sacrifices sanglants offerts à des dieux guerriers étaient de coutume dans la plupart des nations.

Le bouddhisme du Gandhara afghan a adopté l'éthique à l'égard de tout être vivant.
Socrate et Platon ont connu la tolérance et l'organisation sociale de l'empire perse. Ils en ont retenu les principes de ce qui fut appelé "humanisme" plus tard sans pouvoir avouer l'influence  philosophique de l'empire perse, ennemi héréditaire d’Athènes..
Les Hébreux déportés à Babylone ont longtemps vécu sous l'éthique zoroastrienne. Ils l'ont adoptée et apportée à la réforme du judaïsme à leur retour en Palestine. En même temps ceux qui ont adopté la croyance mazdo-zoroastrienne de la venue d'un "sauveur" (Shaoshyant) les libérant des Romains ont créé la secte messianique des Esséniens. L'un d'eux, Jean Baptiste, révéla  le messie en Jésus de Nazareth.
L'éthique des évangiles chrétiens, comme celle de Platon, est fondée sur la tolérance zoroastrienne mais elle ne concerne que les hommes. Les monothéistes ne se soucient pas du monde végétal et des animaux et n'ont eu que peu d'égards pour les femmes.

***

Alors que le monothéisme parait dépassé par le scientisme en Occident et que les religions orientales bouddhistes, hindouistes et taoïstes ont vieilli dans le ritualisme et ont besoin d'être régénérées, ne serait-il pas temps de faire revivre l'idéal spirituel, philosophique et éthique original de Zarathoustra ? - La multipolarité soutenue par les puissances eurasiennes, pour réussir, devrait surpasser les accords économiques et technologiques et s'appuyer sur une philosophie et éthique universelle compatible avec toute tradition ou religion.
patanjali
patanjali

Messages : 1033
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : reddit
- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum