Le Deal du moment : -17%
Casque de réalité virtuelle Meta Quest 2 ...
Voir le deal
249.99 €

Le mythe ancestral de la Terre creuse et des civilisations souterraines

Aller en bas

 Le mythe ancestral de la Terre creuse et des civilisations souterraines  Empty Le mythe ancestral de la Terre creuse et des civilisations souterraines

Message  Freya Sam 1 Mai 2021 - 10:35

D'innombrables histoires, mythes et légendes sont racontés sur les villes souterraines et les civilisations souterraines disséminées à travers un vaste réseau de tunnels interconnectés à travers la planète.
De nombreuses rumeurs entourent ces portails souterrains. Nous n'avons qu'à nous souvenir des histoires mystérieuses qui tournent autour des tunnels et des galeries de la Cueva de los Tayos  en Équateur, ou des histoires sur les entrées de mondes souterrains, supposément situés dans  les Andes, l'Himalaya, le désert de Gobi, la  Turquie  et même sous le Sphinx de Gizeh .

La théorie de la terre creuse et une expédition dans l'Arctique

La théorie de la Terre creuse affirme que la Terre est une planète creuse avec d'anciennes entrées dans le monde souterrain dispersées à travers la planète, y compris près des deux calottes polaires. Cette théorie a été rapportée depuis l'Antiquité et des scientifiques tels qu'Edmond Halley (astronome, qui a étudié la comète qui porte son nom) l'ont défendue tout au long de l'histoire.

 Le mythe ancestral de la Terre creuse et des civilisations souterraines  Edmund10
Edmond Halley et son croquis de la terre creuse.

De 1818 à 1826, l'Américain John C. Symmes a également soutenu la théorie avec passion. Selon lui, il y avait un monde souterrain à l'intérieur de notre planète éclairé par un minuscule soleil et qui comprenait des montagnes, des forêts et des lacs. Symmes a lancé une campagne nationale visant à recueillir les fonds nécessaires pour envoyer une expédition dans l'Arctique à la recherche d'une entrée dans le monde souterrain. Il a même envoyé une proposition au Congrès des États-Unis avec l'intention d'obtenir l'aide du gouvernement pour trouver l'entrée dans le monde intérieur.
Malheureusement pour lui, il mourut avant que le gouvernement n'ait alloué des fonds à ses fins et l'expédition partit en 1838, même si, en vérité, ses objectifs n'étaient pas aussi altruistes. En effet, cela faisait partie du stratagème alors que les puissances mondiales essayaient d'apprendre l'importance de la seule terre qui n'avait pas encore conquis le monde : les deux calottes polaires. Quoi qu'il en soit, commandée par Charles Wilkes, l'expédition dura quatre ans. Elle permit de découvrir la vaste étendue géographique de l'Arctique, mais aucun signe de passage dans la terre n'a été trouvé.

Néanmoins, l'idée de Symmes est restée ancrée dans l'esprit d'une poignée d'écrivains comme Edgar Allan Poe, Jules Verne et  HP Lovecraft, entre autres, qui ont rendu hommage à la théorie fascinante de la Terre creuse. Adolf Hitler croyait également en la théorie de la terre creuse, mais pour lui, elle fournissait le lieu où se rencontreraient les Aryens «purs» et «parfaits» qui, selon lui, dominaient le monde. De plus, la Société allemande de Thulé - le principal cercle ésotérique de l'époque, avait une hypothèse très proche, même si la leur était liée aux mythes des royaumes souterrains perdus d'Agartha et de Shambhala.

 Le mythe ancestral de la Terre creuse et des civilisations souterraines  800px-10
Continent arctique sur la carte Gerardus Mercator de 1595.

Agartha et Shambhala

Les mythes sont aussi vieux que l'humanité elle-même, de même que les mythes des êtres qui habitent les profondeurs de la Terre. Contrairement aux anges du ciel, la tradition envoyait généralement des démons sous terre, et l'enfer chrétien en est un exemple clair.
En revanche, pour les bouddhistes d'Asie centrale, la merveilleuse terre sous nos pieds connue sous le nom d'Agartha existe bel et bien. Selon les anciens mythes tibétains, les pyramides d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud (comme celle de Tikal au Guatemala) sont installées sur de vastes réseaux de tunnels souterrains, reliant les villes anciennes au royaume sacré qu'elles appellent Agartha. Quant à l'échec des différentes expéditions, toujours selon les anciens mythes, il serait dû au fait que ces mondes-là peuvent aisément créer des illusions puissantes.

Depuis des milliers d'années, des érudits tibétains affirment être en en contact avec le «roi du monde intérieur» de Shambhala ou souverain suprême de la planète entière. Ils décrivent les tunnels qui relient le Tibet au monde intérieur (qu'ils protègent), disant qu'il y en a beaucoup d'autres dispersés à travers le monde, comme ceux trouvés sous les grandes pyramides d'Égypte et d'Amérique du Sud. Des entrées de villes souterraines existeraient également autour du vaste bassin amazonien, reliant par exemple la cité perdue d '"El Dorado" au reste du monde antique.

Connus par le biais de ces érudits et anciens écrits tibétains, Agartha et Shambhala sont deux centres d'intelligence qui sont en fait deux centres de gouvernement qui orientent, contrôlent et établissent les lois d’évolution et la planification de l'évolution des planètes. Agartha et Shambhala sont les deux aspects d'une réalité multidimensionnelle qui touche à l'évolution de notre système solaire et dans la relation de l'être humain avec Agartha comme avec Shambhala, il y a des forces qui sont en puissance et d'autres qui sont antagonistes. Du point de vue cosmique, Agartha symbolise le mal cosmique et Shambhala les forces de la Lumière.


 Le mythe ancestral de la Terre creuse et des civilisations souterraines  Titel-10

Agartha
Le centre d'intelligence d'une puissance extrême d'Agartha s'occupe de deux aspects de l'évolution humaine. Le premier aspect consiste à donner à l'être humain le matériel astral nécessaire à la conquête de sa vitalité pour la dépasser et l'aider à développer des sens qui lui permettront à l'aider à construire une civilisation matérielle. Le second rôle d'Agartha, consiste à établir des relations vibratoires entre le corps astral de l'être humain et les formes qui sont créées dans le mental d'Agartha. Et lorsque Agartha conçoit des formes, vient le temps où cette conception coïncide par intuition, par certaines bribes d'information qui vont constituer au fil du temps le matériel dont l'être humain a besoin pour le développement de la science.

Shambhala
Il existe une polarité entre Agartha et Shambhala. La fonction de Shambhala est différente. Shambhala est un lieu dans le temps qui permet à l'être humain de coexister inconsciemment avec l'éternité de sa conscience. Mais l'être humain, très inconscient, n'a pas le pouvoir de se libérer de son corps physique pour se servir de son autre véhicule qu'est l'Esprit pour entrer en contact  avec ce plan d'énergie. Le but de Shambhala est d'élever la vibration de l'intelligence humaine afin qu'un jour, l'intelligence de l'être humain, i.e. son intelligence rationnelle, subjective et sa faculté de penser, puisse détruire les formes créées par Agartha, afin que l'être humain puisse être dans son intelligence réelle.

Le siège tibétain de Shambhala, «gouvernement spirituel de l'humanité», pourrait être situé à proximité de Balkh, une ancienne colonie afghane connue. Les traditions populaires de l'Afghanistan disent qu'après la conquête musulmane, Balkh s'appelait   Shams-i-Bala (Lampe Haute), ce qui semble être une transformation du sanskrit Shambhala en persan.
Freya
Freya

Messages : 1331
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum