Le Deal du moment :
[Adhérents FNAC] 30€ offerts tous les ...
Voir le deal

Le Temple de la Mort

Aller en bas

Le Temple de la Mort Empty Le Temple de la Mort

Message  Freya le Jeu 6 Aoû 2020 - 7:50

Le Nécromanteion était un temple dédié à Hadès, dieu des enfers, et à son épouse la déesse Perséphone. Selon les anciennes croyances grecques, tandis que les corps des morts se décomposaient dans la terre, leurs âmes étaient libérées et voyageaient vers les enfers via des fissures dans la terre. On disait que les esprits des morts possédaient des capacités que les vivants n'avaient pas, y compris le pouvoir de prédire l'avenir. En conséquent, des temples furent érigés dans les endroits considérés comme des entrées aux Enfers dans le but de pratiquer la nécromancie (communication avec les morts) afin d'obtenir des prophéties.

Alors que d'autres temples, tels que le temple de Poséidon à Tanaeron, ainsi que les temples d'Hermione (Argolide), Cumes (Italie) et Héraclée du Pont, étaient connus pour avoir pratiqué la nécromancie, c'était le Nécromanteion en Épire qui était le plus célèbre de tous. On disait que le Nécromanteion («Oracle des morts») était située au point de rencontre de trois des cinq rivières du royaume d'Hadès - Achéron (roule le deuil), Phlégéthon (brûlant de Feu) et Cocyte (Gémissement). Ce site aurait été découvert par l'archéologue grec Sotirios Dakaris en Épire dans les années 1960.

Le Temple de la Mort Antre_10
Cumes, entrée de la grotte de la Sybille.

Le Nécromanteion a été mentionné par un certain nombre d'auteurs anciens. Dans l'Odyssée d'Homère, par exemple, le héros Ulysse entre dans le monde souterrain via le Nécromanteion pour rechercher l'esprit du voyant aveugle, Tirésias, afin de trouver le moyen de retourner chez lui à Ithaque. Le Nécromanteion est également mentionné dans les Histoires d'Hérodote. Hérodote rend compte de Périandre, le tyran corinthien. Selon cette histoire, le tyran aurait souhaité communiquer avec l'esprit de sa femme récemment décédée, Melissa, afin de découvrir l'endroit où elle cachait une certaine somme d'argent. Lorsque les représentants de Périandre la consultent, l'esprit de Melissa refuse de révéler l'emplacement de l'argent caché, car elle avait froid dans le monde souterrain, du fait que son époux n'avait pas brûlé de vêtements pour elle lors de son décès. Pour prouver son identité, elle mentionna un détail que seul Périandre pouvait connaître, à savoir «il a mis ses miches dans un four froid». Ce message énigmatique signifiait en fait que le tyran avait eu des relations sexuelles avec le cadavre de sa femme, ce que seul Périandre savait. Quand Périandre entendit cela, il dépouilla les femmes locales de leurs vêtements pour les brûler en offrande à Mélissa.    

Le Temple de la Mort Nekrom10
Epire, le supposé Nécromanteion.

Cependant, dans les écrits des auteurs grecs anciens, la communication avec les morts ne se limitait pas aux personnages célèbres. Des citoyens ordinaires visitaient également le Nécromanteion pour demander conseil aux morts. Ils entraient d'abord dans une chambre noire avant d'effectuer certains rituels élaborés destinés à leur propre protection et acquérir la capacité de communiquer avec le défunt. Après cela, un prêtre les menait dans une chambre plus profonde, où un sacrifice rituel d'animal était effectué, avant de passer par trois portes qui symbolisaient leur entrée dans le monde souterrain. Les célébrants pouvaient désormais parler aux esprits des Enfers.

Les récits historiques font référence aux nécromanciens voyant des «fantômes» ou des «ombres». Les sceptiques affirment qu'il s'agissait simplement d'hallucinations causées par des aliments et boissons rituels aux propriétés psychotropes. L'archéologie fournit également un indice sur la façon dont les «esprits» sont apparus. Les artifices mécaniques trouvés par les archéologues à l'intérieur des chambres souterraines suggèrent que celles-ci ont été utilisées pour donner l'impression que les «fantômes» volaient dans la chambre.

Le Temple de la Mort Nekrom12
Epire, l'une des chambres souterraines.

En 167 avant notre ère, le Nécromanteion fut pillé et endommagé par les Romains. Ce n'est qu'au XVIIIe siècle que le site fut réutilisé, lorsqu'un monastère dédié à st-Jean-Baptiste fut construit sur le site. Une expédition archéologique dans les années 1960 conclut qu'il s'agissait du site du Nécromanteion. Cependant, une étude récente a contesté cette affirmation, suggérant plutôt que les ruines pourraient avoir été la base d'une tour agricole, et que les chambres souterraines étaient des zones de stockage de céréales ou d'eau.

___________________________________________
Références :

Atlas Obscura, 2014. Nécromanteion d'Ephyra. [En ligne]
Disponible sur: http://www.atlasobscura.com/places/necromanteion-of-ephyra

Hérodote, Les Histoires,
[Waterfield, R. (trans.), 1998. Les Histoires d'Hérodote. Oxford: Oxford University Press.]

Homer, L'Odyssée,
Puissance, T. & Nagy, G. (trans.), 1900. L'Odyssée d'Homère. [En ligne],

Disponible sur: http://www.perseus.tufts.edu/hopper/text?doc=Perseus:text:1999.01.0218:book=1:card=1

Ministère de la Culture et des Sports, 2012. Nekromanteion d'Achéron. [En ligne]
Disponible sur: http://odysseus.culture.gr/h/3/eh351.jsp?obj_id=13721

Sophia, F., 2003. Le Nekromanteio à Achéron. [En ligne]
Disponible sur: http://www.newsfinder.org/site/more/the_nekromanteio_at_acheron/

Xanthippos, D., 2010. La Nécromanteion d'Ephyra. [En ligne]
Disponible sur: http://www.ancientworlds.net/aw/Post/1209337
Freya
Freya

Messages : 1109
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum