-28%
Le deal à ne pas rater :
110€ de remise sur le Dyson Pure Hot+Cool (purificateur + ...
289 € 399 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Borderlands 3 pour PS4
Voir le deal
6.99 €

Batailles de sorciers et pièges à démons révélés dans d'anciens textes chrétiens

Aller en bas

Batailles de sorciers et pièges à démons révélés dans d'anciens textes chrétiens Empty Batailles de sorciers et pièges à démons révélés dans d'anciens textes chrétiens

Message  Freya le Dim 4 Oct 2020 - 18:18

Une «bataille de sorciers» et plus de 300 autres histoires bizarres comprenant des «démons piégés» ont été publiées par des  érudits bibliques traduisant pour la première fois des textes chrétiens antiques apocryphes en anglais. Les faits sur la vie de JC sont pour le moins obscurs, mais à la fin du IVe siècle, l'église avait sélectionné et canonisé les textes bibliques à inclure dans  la Bible. Cependant, des textes apocryphes récemment traduits, c'est-à-dire d'anciens textes chrétiens qui n'ont jamais fait la modification finale pour inclusion dans la Bible, se sont avérés inclure des histoires surnaturelles d'une bataille de sorciers et de piégeage de démons.

Tony Burke, professeur de christianisme primitif à l'Université York de Toronto, au Canada, et son nouveau livre New Testament Apocrypha More Noncanonical Scriptures (Volume 2), dans lequel il explique pourquoi deux exemplaires de ce texte apocryphe sont conservés à la Bibliothèque apostolique du Vatican et dans la Bibliothèque universitaire de Leipzig. Il croit également que ces histoires étaient importantes pour les chrétiens longtemps après la parution de la Bible. Dans l'un de ces textes copte non traduits, une bataille est décrite comme ayant été menée par des «sorciers diaboliques» tentant de détruire une ancienne église de la Vierge Marie en Grèce. Selon Tony Burke, il existe plus de 300 textes apocryphes chrétiens.


Batailles de sorciers et pièges à démons révélés dans d'anciens textes chrétiens Dscn9510
Anges et démons, de la façade de l'église Saint-Pierre, Spolète, Italie

Selon Live Science*,Tony Burke aurait déclaré qu'une grande partie de la population égyptienne autour de la Méditerranée s'était convertie au christianisme, mais que beaucoup suivaient encore des « religions polythéistes ». Dans le même article, il poursuit en déclarant qu'il y avait une tendance à identifier les vestiges du polythéisme avec des "magoi" ou des "sorciers" qui représentaient des dangers pour la communauté chrétienne.»
* https://www.livescience.com/translated-christian-texts-wizards-demons.html


La bataille avec les sorciers et comment Marie serait intervenue

L'histoire de la bataille des sorciers est racontée dans deux textes écrits il y a environ 1500 ans. Les deux ont été récupérés au monastère de Saint Macaire le Grand en Egypte qui, à un moment donné, a conservé la tête de Saint Marc dans son enceinte. Les deux textes ont été traduits par Paul Dilley, professeur d'études religieuses à l'Université de l'Iowa. L'histoire curieuse de la bataille des sorciers est très révélatrice.

Selon la traduction, Marie serait apparue à Mgr Basil (329-379 de notre ère) dans un rêve en lui disant de chercher une image d'elle (Marie) qui n'a «pas été faite par des mains humaines» et qu'il trouverait cachée au-dessus de deux colonnes dans le temple de son église à l'extérieur de Philippes. Les deux colonnes ont été décrites comme ayant été «mises en place depuis l'époque des géants» et qu'elles seraient couvertes d'images démoniaques. Dans l'histoire, Marie dit également qu'il ne serait possible à personne de les abattre sauf sur «l'ordre de mon fils bien-aimé».

L'histoire se poursuit avec Basile et un groupe d'hommes saints qui se rendent au temple, où ils sont confrontés à un groupe de sorciers versés dans les arts de la «magie diabolique». Et lorsque les sorciers apprennent les intentions des saints hommes d'interférer avec les deux colonnes, ils créent des «illusions diaboliques». Lorsque Basile toucha les deux colonnes avec un bâton portant une croix à son extrémité, ils sautèrent de leurs bases et roulèrent jusqu'à «la place des stades de la ville». Mais les sorciers les arrêtèrent et la bataille magique entre les sorciers et le groupe de Basil s'arrêta. À la tombée de la nuit, Basil décida de renvoyer son groupe se reposer.

Cette nuit-là, Marie revint dans les rêves de Basile. Dans ce rêve, elle assura que les sorciers maléfiques pourraient être vaincus pour "Ceux qui ont commis cette mauvaise action de magie impertinente, voici, ils sont aveugles". Lorsque Basil se réveilla, de l'eau curative a commença à bouillonner à la base des deux colonnes, créant «un ruisseau qui guérit miraculeusement les gens». Puis, miraculeusement, la terre s'entrouvrit et consuma les sorciers, et Basile a trouvé l'image promise de Marie au sommet des deux colonnes magiques.

Batailles de sorciers et pièges à démons révélés dans d'anciens textes chrétiens Sansti10
St-Basile (329-379)

L'autre texte ancien parle de piéger les démons et plus
L'autre texte chrétien ancien récemment traduit, est cette fois une œuvre grecque du XIe ou XIIe siècle, racontant que l'apôtre Pierre piégeait «sept démons » qui se faisaient passer pour des anges dans la ville d'Azotus (Ashdod) dans ce qui est aujourd'hui Israël. Dans le texte, Pierre, qui se méfie des «anges», inscrit un cercle autour d'eux. Six des démons admettent à Pierre qu'ils sont, en fait, des démons de la tromperie, de l'immoralité sexuelle, du mensonge, de l'adultère, de l'avarice et de la calomnie. Le septième démon défie Pierre et demande quel droit il a et pourquoi Dieu ne pardonne pas aussi les péchés démoniaques. Le seul exemplaire qui subsiste de ce texte se trouve à la Biblioteca Angelicaà Rome.

Un autre texte raconte l'histoire d'un bandit / garde-frontière nommé Dimas qui a été crucifié à côté de Jésus après avoir aidé sa famille quand ils ont tenté de fuir en Égypte pour échapper au roi Hérode, qui voulait la mort de Jésus. S'adressant à Live Science, Mark Bilby, bibliothécaire adjoint principal en communication scientifique et maître de conférences en études religieuses à la California State University , qui a traduit ce dernier texte, dit que ce dernier texte apocryphe a été écrit en latin et remonte au XIIe ou XIIIe siècle de notre ère. Il a dit qu'au  Moyen Âge un certain nombre d'histoires ont été écrites racontant l'histoire des criminels crucifiés à côté de Jésus.

Dans un souci de préservation des textes religieux et de l'héritage chrétien, peut-être que la troisième partie de la Bible devrait être écrite, en l'ajoutant à l'Ancien et au Nouveau Testament. La troisième partie de la Bible s'appellerait bien sûr le «Testament Sombre» et comprendrait les 300 histoires apocryphes éditées.
Freya
Freya

Messages : 1109
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum