Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

Le mondialisme, mort de la civilisation

Aller en bas

 Le mondialisme, mort de la civilisation Empty Le mondialisme, mort de la civilisation

Message  patanjali Mer 24 Fév 2021 - 15:28

La civilisation postmoderne, occidentale ou atlantiste, est essentiellement anglo-américaine. Vieillissante et dégénérée, elle aboutit à sa propre perte.
Elle est dirigée en coulisse par une ploutocratie de gérontes (l’État profond ou Deep State) régnant  par la corruption, le chantage et par la pression des médias sur une classe de politiciens divisés mais asservis qui ont oublié le peuple et leur mission démocratique de gouverner par la volonté du peuple et pour le peuple.

La sclérose intellectuel de cette  civilisation est favorisée par l’obstination dogmatique d’autorités universitaires comparables à un clergé divisé en prêtres spécialistes jaloux de leur compétences restreintes à un seul domaine étroit de la science.

Une civilisation vivante est fondée sur l’unité d’une culture générale commune, définie par le  CNRTL par un « Ensemble des connaissances de base dans les domaines intellectuels considérés comme importants par la société en place, qui précède la spécialisation et correspond à un niveau d'instruction secondaire. »
Mais la civilisation technologique postmoderne méprise les traditions et néglige la culture générale. elle méprise le passé et veut construire l’avenir sans base globale sur des simulations. Dans l’enseignement, la réflexion est  supplantée par la nécessité de mémorisations et de pratiques spécifiques. La culture de masse est dirigée vers la consommation de biens matériels et de connaissances prédéterminées par la publicité et la propagande médiatique. Toute alternative à la norme est ridiculisée ou condamnée comme pseudoscience, ou conspirationnisme.

La civilisation postmoderne est sclérosée. Fondée sur une science divisée en spécialisations technologiques, elle manque d’unité et de cohérence intellectuelle. Elle est une civilisation sans culture, une civilisation déjà morte.

Le projet de mondialisation sous les directives de la « Grande Réinitialisation »  est conçu pour le seul profit et pouvoir d’une « élite » de quelques milliardaires. Il prévoit l’anéantissement des traditions et l’homogénéisation non seulement culturelle mais aussi génétique, instrumentalisée par   l’immigration et par l’ingénierie génique appelée vaccination. La Grande Réinitialisation initiée par des technocrates financiers et scientistes doit aboutir à la réduction de la population soit par pandémies, soit par privations et famine, soit par  luttes intestines ou guerre totale.

Preuve par citations racistes et manichéennes:

La mondialisation est fondée su une théorie fausse quoique reconnue scientifique : la  théorie néodarwinienne selon laquelle l’évolution biologique serait due au hasard des mutations génétiques et à la sélection des meilleures. Cette fausse interprétation a été prise comme justification de la sélection darwinienne des plus forts et de l’élimination malthusienne des plus faibles.

Mais la nature ne peut pas avoir été créée ainsi. C’est statistiquement impossible. Elle évolue par adaptation entre une diversité indispensable des espèces. La possibilité de l’auto-organisation a été expliquée par la thermodynamique de Ilya Prigogine, mais est intentionnellement ignorée par la communauté scientifique.                                                              
L’humanité n’a pas progressé en suivant la volonté de quelque autocrate choisi par dieu ou comme  accomplissement d’un empire monoculturel et unipolaire. Elle a évolué au contraire par auto-organisation, par la collaboration des peuples, par le partage des connaissance  et par leur adaptation à des cultures et tradition différentes.

La mondialisation unipolaire signifie la mort par inertie entropique d’une civilisation.
L’avenir de l’humanité réside au contraire dans l’auto-organisation multipolaire. Il est déjà en  réalisation en Asie, avec l’initiative chinoise des routes de la soie (Belt and Road Initiative, BRI)  destinée à améliorer les communications par  de nouvelles infrastructures ferroviaires , routières et maritimes sur la base d’accords équitables, gagnant-gagnant, entre partenaires souverains, en respectant toute tradition.

L’empire occidental atlantiste est déjà en échec en raison de sa logique traditionnelle de non-contradiction et du tiers exclu qui exige des solutions radicales, unipolaires, interdisant toute collaboration équitable et empêchant toute évolution par auto-organisation. Cette logique impériale ne peut conduire qu’à la guerre.
patanjali
patanjali

Messages : 1033
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum