Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

Le rôle de la crémation dans les rites funéraires indiens traditionnels

Aller en bas

Le rôle de la crémation dans les rites funéraires indiens traditionnels Empty Le rôle de la crémation dans les rites funéraires indiens traditionnels

Message  Freya Sam 5 Fév 2022 - 11:10

L'Inde est réputée pour avoir des pratiques religieuses distinctes qui coexistent les unes avec les autres. Les nombreux sanctuaires et monuments permettent de contempler l'importance de la foi pour beaucoup d'Indiens. L'un des lieux sacrés le plus connu et le plus fréquenté est le Manikarnika Ghat* à Varanasi.  
* Ensemble de marches recouvrant les rives d'un cours d'eau. Ghâta en sanskrit.

Le Manikarnika Ghat est également l'un des ghats les plus anciens et les plus sacrés de la religion et de la mythologie hindoues. On dit que la crémation sur ce site garantit à l'âme de pouvoir reposer perpétuellement en paix après son séjour terrestre. Durant des siècles, un rite funéraire à Manikarnika Ghat a été pensé pour fournir à l'âme, une libération immédiate du cycle sans fin des renaissances.

Le rôle de la crémation dans les rites funéraires indiens traditionnels 800px-19
Bénarès 1922.

Les ghats de Varanasi
Les marches qui recouvrent  les rives du Gange sont un spectacle pour l'étranger, car il y a environ quatre-vingt-sept ghats dans la seule ville de Varanasi. La majorité d'entre eux ont été construits après 1700 après JC lorsque la ville faisait partie de l'empire Maratha. Alors que la majorité des ghats ont été construits pour la baignade, certains ont été créés pour les cérémonies, seuls quelques-uns, comme Manikarnika Ghat, sont principalement réservés à la crémation en tant que forme de rite funéraire.

Le rôle de la crémation dans les rites funéraires indiens traditionnels 14924111
Varanasi.

Les quatre légendes sur la création de Manikarnika Ghat
Manikarnika Ghat est associé aux divinités hindoues Vishnou et Shiva. Selon certains contes hindous, Vishnou dieu conservateur de la Trinité incarnant la préservation, aurait creusé une fosse en utilisant un disque tournoyant (chakra) autour de son index (rappel de la roue de temps et "spirale de l'éveil" (sudhdarshan chakra) avec laquelle il décapite les forces du mal) tandis que Shiva l'observait. Une boucle d'oreille (Manikarnika) tomba à l'intérieur de la fosse sans que les deux dieux, trop préoccupés, ne s'en aperçoivent.

Un autre récit affirme que Mata Sati s'est sacrifiée en s'immolant après que l'un des fils de Brahma, Raja Daksh Prajapati, ait tenté d'humilier Shiva dans un Yagya (un rituel dans lequel des offrandes sont transformées en un feu consacré). Par la suite, Shiva emmena le corps de Mata Sati vers sur l'Himalaya. Au cours de ce voyage, son corps calciné commença à se désagréger et tomber sur terre. Shakti Peeth (un lieu de culte à la déesse Sati/Shakti) a ensuite été établie à chaque endroit où les parties du corps seraient tombées. Dans cette histoire, la boucle d'oreille de Mata Sati est tombée sur Manikarnika Ghat.

Dans un troisième conte sur l'origine de Manikarnika Ghat, Vishnou a lutté pour plaire à Shiva pendant des siècles, le suppliant de reconsidérer la destruction de Kashi (une ville sainte). Shiva arriva à Kashi avec son épouse Parvati pour exaucer le souhait de Vishnou. Sur les rives du Gange, il creusa un puits pour se baigner et c'est durant son bain qu'une précieuse parure d'oreille tomba dans le puits - d'où le nom du lieu.

Enfin, un mythe ludique implique que Shiva tomba après avoir gambadé de manière agressive, et tandis qu'il chutait, la boucle d'oreille tomba au sol et le Ghat de Manikarnika se forma.

Le rôle de la crémation dans les rites funéraires indiens traditionnels 20-god10
Parvati et Shiva.
Le site sacré de Manikarnika Ghat
Le Manikarnika Ghat est incarné par la juxtaposition du puits sacré de Manikarnika Kund, labouré par Vishnou à l'époque de la création et de la destruction. Le Ghat est également célèbre pour son temple dédié à Shiva et Mata Durga, construit vers 1850 après JC par le Maharaja d'Awadh.

Le sanctuaire funéraire est l'un des lieux clés de la secte shaktique de l'hindouisme et le temple est un sanctuaire sacré pour les fidèles, offrant des visites quotidiennes du site. C'est ici que se trouve également l'étang Chakra-Pushkarini Kund, également connu sous le nom de Manikarnika Kund. Les dévots croient que les Charanapaduka (empreintes de pas) du Seigneur Vishnou sont dans une dalle de marbre ronde, car la divinité aurait été médiatrice pendant de nombreuses années au ghat.

Le rôle de la crémation dans les rites funéraires indiens traditionnels Manika10

L'importance de la crémation dans l'hindouisme

La combustion du corps à sa mort est fondamentale dans l'hindouisme, car l'âme est purifiée et libérée du corps. Le processus de crémation est crucial pour atteindre le nirvana, et les nombreuses étapes du rituel doivent être exécutées correctement ou l'âme ne passera pas dans le nirvana.
Manipulés principalement par les Doms (une caste hindoue bengali), les corps sont portés enveloppés dans des tissus et placés sur des brancards en bambou en préparation du rituel de la crémation. Les restes humains sont ensuite jetés dans les flammes – avec les cendres chaudes des corps, agissant ainsi comme un rappel de la destruction prédestinée de tout ce qui existe dans le monde.

Les Hindous pensent alors que la moksha se produit alors. Atteindre la moksha assure le salut et une interaction directe avec le Seigneur Shiva. Dans l'hindouisme, la moksha se rapporte à la libération finale de l'âme individuée ou jîva du cycle des renaissances, le samsâra.
Traditionnellement, les enfants de moins de deux ans et les hommes considérés comme saints peuvent être enterrés car leurs corps sont considérés comme non corrompus et sans péché et, par conséquent, ils n'ont pas besoin d'être purifiés par le feu.

Le rôle de la crémation dans les rites funéraires indiens traditionnels 14924110
Un corps est amené au bûcher funéraire.

Des constructions spécifiques à Manikarnika Ghat sont réservées aux mourants attendant la crémation de leur corps. Ils y attendent de rendre  leur dernier souffle et de mourir dignement sur les rives du Gange. Les corps sont alors baignés dans le Gange puis étendus jusqu'à deux heures sur les marches, période pendant laquelle le corps est laissé seul pour sécher. Par la suite, le corps est placé sur des piles de bois au-dessus d'une fosse de crémation préalablement choisie par les membres de la famille.
Les corps sont délibérément positionnés dans des directions particulières pour faciliter la transition vers un autre monde. Les pieds sont orientés au sud en direction du dieu de la mort, Yama, et la tête est placée au nord, vers le dieu de la richesse.
Le fonctionnaire principal boute le feu au bûcher et par la suite le corps devient une offrande directe au dieu du feu, Agni. Lorsque le corps est entièrement brûlé, le feu est éteint avec de l'eau du Gange puis les cendres de l'individu sont finalement jetées dans le fleuve.

Excrétion de la peau
Curieusement, Manikarnika Ghat est connu pour son atmosphère dynamique. La mort n'est pas prise sciemment, mais elle y est perçue avec une approche particulière. Il ne s'agit pas de tristesse mais d'une « excrétion de la peau » qui n'est plus nécessaire.
Ce site funéraire est ainsi paradoxalement réputé pour sa vitalité - où l'on commémore à la fois les vivants et les défunts. Les familles jouent ensemble à des jeux, elles circulent entre les vastes stocks de bois collectés pour la crémation des corps (il faut 4 à 8 stères de bois pour brûler intégralement un corps humain), les animaux errent lors des rassemblements et des cérémonies funéraires, et il est est également devenu un centre touristique au cours des dernières décennies. Manikarnika Ghat est vraiment un endroit particulier pour les rites funéraires hindous.

Le rôle de la crémation dans les rites funéraires indiens traditionnels Photo_12
Freya
Freya

Messages : 1261
Date d'inscription : 24/08/2012
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum