Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €

Comment finira la civilisation technologique ?

Aller en bas

31122023

Message 

Comment finira la civilisation technologique ? Empty Comment finira la civilisation technologique ?




La fin de la civilisation technologique et électronique n’a pas besoin de l’intervention humaine. Elle interviendra plutôt tôt que tard par une des ces catastrophes avec extinctions de masse  qui se produisent environ tous les 12000 ans lors d’affaiblissements ou inversion passagère du champ géomagnétique permettant la pénétration d’orages plasmatiques sous forme de foudres géantes capables de détruire tout réseau électrique et tout système électronique.

***

Pendant que la science figée dans les consensus de spécialistes considérait les évolutions biologique et géologique séparément comme continues sur de longues périodes, des chercheurs indépendants ont découvert que l'histoire de la Terre est turbulente, jalonnée de cataclysmes.

Prévisions de Robert Felix

Robert Felix dans ses deux livres, Not by fire but by ice et Magnetic revesals and evolutionary leaps a réuni des données biologiques, géologiques paléomagnétiques, archéologiques avec des témoignages traditionnels pour conclure que périodiquement le champ magnétique terrestre s'affaiblit et s'inverse passagèrement, ce qui produit des bouleversements tectoniques, des éruptions volcaniques avec glaciations et des extinctions de masse d'espèces suivies de sauts évolutifs rapides vers de nouvelle espèces.
A part les grandes extinctions anciennes connues de la paléontologie, il a distingué les excursions magnétiques plus récentes et bien documentées qui se sont répétées environ tous les douze mille ans.
Les noms des quatre dernières excursions sont ceux des lieux de leur découverte, mais  ils ont été confirmés dans des roche, sédiments ou carottes glaciaires d’autres lieux, Ce sont des événements ayant affecté tout le Globe terrestre.
Laschamp (volcans du Massif central), 41.000 AP (avant le présent).
Mono Lake, (Amérique), 33.000 AP
Lake Mungo, Australie, 26.000 AP
Göteborg, (Suède) 13.000 AP
L'excursion la plus récente, celle de Göteborg, remonte à plus de douze mille ans. Elle a initié notre holocène, période interglaciaire qui en principe dure dix à onze mille ans. Une nouvelle période glaciaire, introduite par une nouvelle inversion  cataclysmique  paraît donc imminente et même en retard.
https://sciencetradition.forumactif.com/t504-champ-geomagnetique-terrestre-climat-et-extinctions-massives

Affaiblissement actuel du champ magnétique terrestre

Les constatations de Robert Felix considérées comme "hérétiques" commencent à être reconnus par des faits et des nouvelles études. La migration des pôles et le "trou" magnétique de l’Atlantique sud indiquent une désorganisation déjà avancée du champ géomagnétique.
En 2000, on nous annonçait que le champ avait perdu 10 % de sa force depuis les années 1800 et en 2010 5% de plus auraient été perdus, ce qui signifie une accélération exponentielle de l'affaiblissement.
Une étude plus récente confirme un affaiblissement par an  comparable à celui de Laschamp quii laisse supposer " un événement géomagnétique imminent".
Plus préoccupantes sont des observations d'aurores anormales et d'autres phénomènes célestes nouveaux ou inhabituels communiqués par des astronomes amateurs au site spaceweather.com. Plusieurs fois des éruptions solaires ont produit des tempêtes géomagnétiques plus fotes que prévues. Du 30 nov. au 1er décembre 2023 une éruption mineure a causé une tempête géomagnétique majeure avec des aurores inhabituellement fortes ou rouges visibles jusque dans des méridiens moyens tels que l'Arizona ou l'Italie.

Comment finira la civilisation technologique ? Rainbow_strip

Comment finira la civilisation technologique ? Rob-King--20231201_063330_1701431196

Le feu de Mungan
Les aurores rouges sont liées dans les traditions australiennes à un grand cataclysme.

La mythologie autochtone est dominée par les événements catastrophiques cosmologiques du passé. Par exemple, les habitants d'origine du sud-est de l'Australie, interrogés au cours du 19ème siècle, manifestaient une peur marquée des lumières du sud. Pour les Wotjobaluk, du centre-ouest de Victoria, ainsi que les Ngarigo, plus proches de Canberra, l'aurore signifiait "qu'à une grande distance, un certain nombre de Noirs étaient massacrés et que la couleur de l'Aurore était le sang qui montait au ciel."

À l’apparition de l’Aurore, les Kurnai, de la région du Gippsland, criaient des mots tels que Renvoie-le; ne le laissez pas nous brûler."  Loin d’être des fantasmes excessivement imaginatifs découlant de la teinte rouge de l’Aurora Australis, de telles réactions viscérales sont enracinées dans des souvenirs traumatiques d’un temps où l’aurore "a rempli tout l’espace entre la terre et le ciel", précipitant des flots, la folie collective et le départ final du créateur de la terre.

Ce dernier, connu sous le nom de Mungan-ngaua ou «notre père», vivait autrefois sur la terre », mais lorsque les ancêtres du Kurnai l'ont provoqué, il a envoyé son feu, l'Aurora Australis, qui a rempli tout l'espace entre la terre et le ciel. Les hommes sont devenus fous de peur et se sont harcelés, les pères ont tué leurs enfants, les maris leurs femmes et leurs frères. Puis la mer s'est précipitée sur la terre et presque toute l'humanité a été noyée. "Mungun a quitté la terre et est monté au ciel où il est toujours." La pionnière de la péninsule de Mornington, Georgiana McCrae, relate une mythologie similaire parmi son peuple Bunurong jour (1845).


On a mis à jour en Australie dans le lac Victoria un assemblage colossal de squelettes éparpillés et brûlés


Des massacres semblables ayant pis fin à la civilisation dite de Clovis ont été trouvés en Amérique du Nord:


Ces témoignages et vidéo sont de Peter Mungo Jupp , membre de l'équipe australienne d'Univers Électrique de Wal Thornhill qui associe la tradition et l'archéologie aux conceptions avancées de la physique du plasma dans son interprétation de l'astronomie et qui refuse la relativité et le big bang.

Un autre membre, Anthony Perratt interprète des pétroglyphes préhistoriques comme représentations de colonnes de plasma ayant pu se former pendant une excursion géomagnétique, telles que celles produites en expérience de laboratoire.
Comment finira la civilisation technologique ? Aur_em11

Tempêtes d'origine solaire

La tempête solaire de 1859, connue sous le nom d'événement de Carrington a fortement perturbé les télécommunications par télégraphe électrique. On a récemment découvert des tempêtes solaires 10 à 100 fois plus puissantes. En juillet 2012, la Terre a évité de justesse une éjection de masse coronale (CME) qui aurait pu gravement endommager les satellites, le GPS, les réseaux électriques et toute électronique.
L'effondrement du champ géomagnétique lors d'une inversion ou excursion qui peut durer plusieurs siècles rend la Terre sans protection aux rayonnements, au vent et aux éruptions de masses solaires. Il parait inévitable que la civilisation technologique très fragile fondée sur l'électricité sera effacée par des tempêtes plasmatiques lors de la prochaine excursion géomagnétique.

***

Les civilisations humaines disparaissent et d'autres réapparaissent, comme les espèces biologiques, suite aux cataclysmes cosmiques. Les survivants devront réapprendre à se nourrir en travaillant le sol de leurs mains, et retrouveront ainsi le bon sens et les bienfaits fondamentaux des quatre éléments vitaux le feu, l'air, l'eau et la terre.
patanjali
patanjali

Messages : 1033
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : reddit
- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum