Le Deal du moment :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur ...
Voir le deal
600 €

Entre mythe unipolaire et réalité multipolaire

Aller en bas

13022024

Message 

Entre mythe unipolaire et réalité multipolaire Empty Entre mythe unipolaire et réalité multipolaire





Au-delà de ses implications géopolitiques et économiques, le conflit mondial actuel est un conflit de civilisation et un conflit entre deux logiques. La logique de division aristotélicienne poussée à l'extrême hobbesien conduit l’Occident aux conflits, à la dissolution sociale  et à sa propre autodestruction. La logique de complémentarité des traditions orientales promet au contraire des relations équitables et une nouvelle ère de prospérité. L’alliance eurasienne retrouvera-t-elle aussi les principes éthiques et philosophiques de son Antiquité dans un monde devenu le jouet des technologies ?

***

Abêtissement grégaire de la population et psychose des élites


Beaucoup  se soucient de l’avenir de humanité et de la vie sur Terre en général, mais peu de gens savent réfléchir aux réelles causes qui nos menacent. Au lieu de réfléchir et de s’informer aux sources scientifiques et philosophiques, les gens se laissent manipuler par les médias au service d’élites politiques mal intentionnées qui soumettent la population à des méthodes malthusienne  de dépopulation en la terrorisant par une pandémie médiatique d’un corona  mythique et par un prétendu réchauffement climatique anthropogène dont on attend en vain augmentation du niveau des océans et la disparition des banquise annoncées.

En effet, pour savoir réfléchir, il faut y avoir été éduqué. Or depuis les années 1960 des réformes scolaires successives de chaque gouvernement n’ont eu comme objectif que la démocratisation de l’enseignement, l’égalitarisme de classes et la confusion des genres. L’enseignement est centré sur l’acquisition de connaissances, les performances mathématico- techniques ou l’endoctrinement politico-social que les élèves trouvent aussi sur leur smartphone à côté de la publicité. Le but est d’obtenir une population homogène, docile et asservie aux corporations financières mondialistes qui se réunissent au FEM de Davos et dont le directeur nous promet dans sa « Grande Réinitialisation : « vous ne posséderez rien et vous serez heureux »

Enseigner n’est pas éduquer. L’éducation exige l’éveil  du bon sens inné ainsi que du droit de douter dans le cadre de l’éthique d’une philosophie cohérente. En effet, Aristote  a écrit “L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.” et Galilée a dit “Le doute est père de la création.”
Enfermés dans un enseignement banal sans esprit, le bon sens et l’imagination des élèves se cherchent d’autres issues. Aussi la mal nommée “Éducation nationale“ s’est effondrée malgré des réformes qui se succèdent, le niveau passe de mauvais à alarmant et le manque de discipline met les éducateurs en péril.

Depuis deux mille ans le monothéisme nous a éduqués à croire et à ne pas douter. Le dogmatisme religieux augustinien a été renforcé dès le XIIIème siècle par l’interprétation thomiste abusivement généralisée de la logique de non-contradiction et du tiers exclu d’Aristote reçue du savant musulman Averroès. Cette logique conçue pour la connaissance empirique a permis l’essor des sciences en même temps que l’établissement d’un nouveau dogmatisme qui nous interdit de douter des théories reconnues par la “communauté scientifique“.

Aujourd’hui, des scientistes psychotiques croyant que les mathématiques règlent l’ordre universel, pensent pouvoir contrôler par leurs théories la nature aussi bien que la population. En conséquence, la science a été réduite aux technologies et les élites dirigeantes confient leurs décisions aux algorithmes de "l’intelligence artificielle" (IA). Il en résultent les prophéties de pandémies et d’un réchauffement climatique que rien ne vient confirmer. L’IA n’est que le miroir amplificateur  de la pensée perverse des opérateurs et sert aux manipulations de l’opinion publique. Les théories et technologies en désaccord avec la nature ne conduisent qu’à la division, à la dégénérescence et à l'autodestruction par la mort entropique.

Logique factice de division dualiste en Occident


La science est la croyance de l’Occident. Bien qu’athée et sans philosophie, elle a pourtant un dogme, le matérialisme, et une méthode, l’analyse et le déterminisme mathématique assistés de l’informatique qui reposent tous sur le dualisme Vrai / Faux des principes aristotéliciens de non-contradiction et du tiers exclu.
Aristote a conçu ses principes dans le cadre de la connaissance empirique,  pour définir des phénomènes observés ou mesurés en un endroit et à un moment précis. En dehors de cette limite spatio-temporelle ses principes ne sont pas valables et ses syllogisme conduisent à des sophismes rhétoriques.
Le dualisme logique généralisé est une mutilation de la pensée, une restriction de la connaissance aux sens et aux objets individuels. Sans le bon sens et l’imagination des chercheurs, la science n’aurait jamais pu faire des progrès. Le danger du dualisme rationnel ne réside pas seulement dans la division indéfinie des connaissances mais aussi dans son exigence de vérités absolues qui conduit aux extrémismes dogmatiques et idéologiques.

La logique  dualiste  est spécifique de l ’Occident,  l’intolérance du principe de non-contradiction a causé  les croisades, le colonialisme et les guerres de religion ; aujourd’hui elle produit la dictature technologique et financière, qui accroît le pouvoir des élites aux dépens de l’économie et de la population.  La déraison conduit l’Occident à son autodestruction.


Logique naturelle de complémentarité trialiste en Orient


La nature n’est ni dualiste ni déterministe et notre pensée naturelle ne l’est pas non plus . Stéphane Lupasco a démontré dans « L’énergie et la matière vivante » que les contraires sont complémentaires et que les antagonismes sous forme de rétro-actions sont omniprésents à tous les niveaux de la nature. De plus, son ami Basarab Nicolescu a soutenu que le tiers inclus (ou état T de Lupasco) n’est pas seulement une moyenne ou une alternative mais signifie l’unité des contraires sur un niveau de réalité supérieur, celui d’une fonction. Par exemple le pôle nord et le pôle sud sont contraires mais unis par le champ magnétique.

La logique des grandes traditions eurasiennes est naturelle et trialiste, Elle comprend les contraires comme un ensemble réductible au tiers inclus. Ainsi les intérêts divergents sont habituellement résolus par le marchandage oriental qui aboutit au tiers inclus sous forme d’un accord équitable, gagnant-gagnant convenant aux deux parties en conflit. Telle est en effet la politique du monde multipolaire qui s’organise autour de la Chine et de la Russie, l’alliance économique des BRICS .

La logique de complémentarité et du tiers inclus est fondée sur une compréhension globale, holiste, de l’univers.  L’Univers métaphysique est symbolisé en général par une grande triade, (celle de Guénon) qui sert de modèle à toutes les triades particulières du monde manifesté. Son principe médiateur est celui de l’esprit, tiers inclus entre l’Un céleste et le multiple terrestre.

Le taoïsme  chinois est fondé sur la complémentarité du Yang céleste et du Yin terrestre unis par l’énergie vitale Qi. Le monde est considéré comme un mouvement cyclique régi par les trigrammes antagonistes u Yi king .
En Inde, les divinités hindouiste principales sont représentées par le Trimurti : Brahma, Shiva et Vishnu, Le monde manifesté  du Yoga-Samkhya est engendré par les trois Gunas et l’univers spirituel du bouddhisme est symbolisé par le Trikaya.
L’Iran, bien qu’islamisé,  a unetradition zoroastrienne qui regagne l’intérêt de la jeunesse. Son écriture sainte,  l’Avesta, comporte une double trilogie, cosmique et cognitive, comme le néoplatonisme de Plotin.
La tradition orthodoxe, russe, grecque ou autre, reste fidèle au symbole de la Trinité, fondement du christianisme, dont la logique ternaire est d’inspiration néoplatonicienne, alors que le dualisme de Rome l’a dénaturée par le filioque.

***

Le monde occidental postmoderne dénaturé essentiellement par les élites anglo-saxonnes s’effondre par ses propres fautes commises par l’abus des technologies, de la propagande mensongère et de la militarisation, conséquence de la radicalisation hobbesienne de la logique dualiste. Dégoûtés de l’injustice et des abominations morales des élites mondialistes criminelles, les peuples et les nations se rallient  au projet eurasien du monde multipolaire. Mais pour que celui-ci puisse durablement s’établir, les relations économiques équitables ne suffiront pas, à moins d’être confirmées par une éthique fondée sur une conception holiste de la nature et de son évolution.
patanjali
patanjali

Messages : 1033
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 88

http://sys.theme.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : reddit
- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum